Dates départementales 2015 J-25 : le FN aspirateur des voix UMP

Dates départementales 2015 J-25 : le FN aspirateur des voix UMP Le Front national attire de plus en plus les électeurs de l'UMP, ce qui pourrait valoir au parti de Marine Le Pen des reports de voix en sa faveur lors des départementales.

Les électeurs UMP sont de plus nombreux à considérer le Front National comme un parti qui incarne leurs idées. A l'approche des élections départementales des 22 et 29 mars, il s'agit d'un phénomène électoral qui devient un indicateur important. Si les observateurs et des personnalités politiques craignent que les "digues" ne sautent entre les deux formations, c'est que les sondages ont de quoi satisfaire les candidats frontistes : selon le baromètre TNS Sofres, 50 % des sympathisants UMP souhaiteraient voir des alliances locales entre le FN et l'UMP, c'est 10 points de plus que l'an dernier. La tendance s'accélère donc, ce qui laisse espérer au parti de Marine Le Pen des reports de voix importants en cas de duels FN-PS ou dans le cas où l'UMP terminerait en troisième position, lors des départementales.

Toujours selon TNS Sofres, le niveau d'adhésion aux idées du Front national grimpe et atteint 33 % de Français. La crise à l'UMP qui a marqué ces deux dernières années, le manque de leadership du principal parti d'opposition, à quoi s'ajoute le fait que certaines idées développées par le FN qui se sont fait une place dans les rangs de l'UMP, ont convaincu une partie de l'électorat UMP que l'extrême droite valait mieux que la gauche. Y a-t-il pour autant une fuite en avant idéologique ? Les études démontrent que, même pour les électeurs de droite, d'importants marqueurs FN comme la sortie de l'Euro ou la préférence nationale ont du mal à convaincre. Reste que pour une majorité des électeurs de l'UMP, le FN demeure une alternative plus attirante que le parti socialiste.

Pas étonnant donc de voir le FN caracoler en tête des sondages pour ces départementales. Selon le dernier sondage, paru dimanche 22 février par le Figaro, et réalisé par Ifop, le parti de Marine Le Pen recueille 30 % des voix à l'échelle nationale. C'est un peu mieux que l'union UMP-UDI (28 %) et largement supérieur au score du PS (20 %). Mais, attention, nuance Ifop, ces résultats sont à interpréter dans un contexte de forte abstention. Et rappelons que cette étude a été réalisée à l'échelle nationale, sans tenir compte des particularismes locaux.

EN VIDEO - La nouvelle génération du FN est notamment incarnée par Marion Maréchal-Le Pen :

Article le plus lu - Jean-Marie Le Pen hospitalisé sur demande des médecins › Voir les actualités

Annonces Google