Élections départementales 2015 : Manuel Valls a voté pour un frondeur à Evry (VIDÉO)

Élections départementales 2015 : Manuel Valls a voté pour un frondeur à Evry (VIDÉO) C'est dans sa ville d'Evry que Manuel Valls a glissé son bulletin dans l'urne pour les départementales 2015. Ironie du sort, le Premier ministre aura probablement voté pour un frondeur.

A-t-il osé voter blanc ou pour un autre candidat ? C'est à un choix cornélien qu'a dû être confronté Manuel Valls ce dimanche, vers midi, au moment de glisser son bulletin dans l'urne à Evry, pour les élections départementales 2015. S'il a longtemps été maire de la ville, le département de l'Essonne, lui, est aujourd'hui dirigé par un frondeur. Le socialiste Jérôme Guedj est en effet l'une des figures de ce groupe qui s'est élevé contre l'austérité, et, plus récemment, contre la loi Macron. Le président du conseil général fut même de ceux qui se sont abstenus, à l'Assemblée, lors de la réforme des retraites du gouvernement Ayrault en 2013. Suppléant, Guedj remplaçait pourtant un membre du même gouvernement Ayrault sur les bancs de l'Assemblée, François Lamy qui a depuis retrouvé son siège.

La situation de Manuel Valls, qui a bien évidemment voté pour des candidats faisant partie de la liste d'un frondeur assumé, est donc cocasse. Au moment de voter, le Premier ministre ne s'est bien évidemment hasardé à aucun commentaire, conservant la mine fermée qu'on lui connait en de telles occasions. Il a déjà soutenu la candidature de Jérôme Guedj lors d'un grand meeting à Evry dans les derniers jours de campagne. Mais on le sait. Manuel Valls se fait peu d'illusions sur les résultats des départementales. Si l'Essonne a des chances de rester dans le giron de la gauche, plusieurs départements, jusqu'à une trentaine, pourraient être perdus par le PS ce week-end et le suivant. Pour Manuel Valls, après quasiment un an à Matignon, une défaite sonnerait comme un camouflet, lui qui a engagé son gouvernement dans la campagne et qui avait tenté de faire campagne contre le FN, notamment il y a un mois au salon de l'Agriculture.

EN VIDEO - à Evry, Manuel Vals était attendu après 11h30.

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google