Candidats FN aux départementales : la "défrancisation" les obsède

Candidats FN aux départementales : la "défrancisation" les obsède Plusieurs dérapages sont venus s'ajouter à une liste déjà longue de commentaires racistes et homophobes des candidats FN aux départementales 2015.

[Mis à jour le 27 février 2015 à 19h41] Il s'appelle Mikaël Pinton, a 39 ans et est candidat pour le Front national dans le canton de Vitré, en Ille-et-Vilaine. Ce chauffeur poids lourd, qui a passé plusieurs années dans l'armée, comme il l'indique sur sa fiche Copains, est l'auteur d'un nouveau dérapage raciste, au moins le quinzième repéré depuis le début de cette précampagne des élections départementales 2015. Sur son compte Facebook, Mikaël Pinton a posté plusieurs messages sulfureux, dont un comparant Christiane Taubira à un singe. Il a aussi relayé un montage, signé "Union Nationale et Patriote de France (UNPF)" et "Génération Charlemagne", où une cible a été apposée sur le front de Pierre Bergé, actionnaire du Monde et la sociologue Dounia Bouzar. Le premier est accusé de vouloir supprimer "toutes nos fêtes chrétiennes". La seconde, elle, veut "en remplacer deux [des Françaises – NDLR] par une juive et une musulmane". Interrogé dans le journal Ouest-France, Mikaël Pinton dit "regretter" ces posts dont il affirme ne plus "vraiment" se souvenir.

Pourquoi avoir partagé une image appelant à la violence contre Pierre Bergé et Dounia Bouzar ? Le candidat FN, qui risque l'exclusion, affirme ne pas avoir voulu "faire du mal" et nie être "raciste ou islamophobe", sans pour autant expliquer son geste. Mais derrière ces propos comme tous les autres dérapages pointés depuis quelques semaines, c'est bien le concept de "défrancisation", fantasme d'extrême droite et pendant de "l'islamisation", qui apparait. Un concept selon lequel la population de la France serait en train de se transformer radicalement sous les effets de l'immigration par un processus de "grand remplacement". A Arras, d'autres dérapages similaires ont d'ailleurs été constatés. Candidat FN, Jonathan Vivien, a entre autres "blagues", posté un montage montrant des musulmans en train de se faire sodomiser par des cochons aux couleurs de la France alors qu'ils sont en train de prier. Sur Twitter, des captures d'un compte Facebook au nom de Sophie Bouvreuil, présentée comme une candidate aux départementales et s'affichant tout sourire avec Marine Le Pen sur sa photo de profil, montrent des messages regrettant cette fois ouvertement la "défrancisation" et se réjouissant, entre autres d'une explosion et d'un incendie dans un commerce halal.

EN VIDÉO - Selon un sondage Ifop pour Le Figaro, le Front national de Marine Le Pen pourrait bien s'imposer dans les départementales.

La référence à un site Internet, Défrancisation.com est en effet un point commun à plusieurs de ces dérapages. Le site, indisponible au moment d'écrire ces lignes, semble faire transiter plusieurs actualités, illustrant sa thèse d'une France "envahie". Sur un compte Twitter rassemblant près d'un millier d'abonnés, on peut voir par exemple la récente inauguration d'une usine Renault en Algérie, en présence de Manuel Valls et de Laurent Fabius, un sondage (non sourcé) indiquant que 16 % des Français approuveraient l'Etat islamique, ou encore une déclaration de Manuel Valls, difficile à authentifier elle aussi, selon laquelle "les Juifs de France sont à l'avant-garde de la République". 

Face à ces dérapages en série, Florian Philippot est monté au créneau. Le vice-président du FN a dénoncé à son tour les candidatures problématiques chez ses concurrents. Jeudi 26 février, sur France Inter, il s'est agacé de ne pas voir les journalistes "faire la même chose avec les candidats du PS et de l'UMP". Pour lui, ils ne sont pas non plus tous irréprochables. Quant aux incidents dans son propre camp, il a préféré les minimiser, assurant que cela ne représentait que 0,08 % des candidats. 

Photo : la photo de profil de Mikaël Pinton sur Copains d'avant

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google