Résultats des départementales dans le Pas-de-Calais : le PS va-t-il perdre le Nord ?

Résultats des départementales dans le Pas-de-Calais : le PS va-t-il perdre le Nord ? Le premier tour des élections départementales est déjà décisif dans le Pas-de-Calais. La gauche est annoncée en difficulté et pourrait perdre de nombreux cantons.

Le Pas-de-Calais figure dans la short-list des départements que le FN vise depuis longtemps pour diriger un conseil départemental. Lors des élections européennes de mai dernier, le parti de Marine Le Pen y avait séduit près de 40 % des électeurs qui s'étaient déplacés dans les bureaux de vote. Plusieurs cantons sont visés par les candidats frontistes qui en ont fait une priorité pour faire de bons résultats aux départementales : Auchel, Carvin, Liévin, Wingles, Bully-les-Mines, Douvrin, Lillers, Bruay la Bussière, Noeux-les-Mines, Harnes, Avion, mais aussi et surtout les cantons d'Hénin-Beaumont.

A Hénin Beaumont, en effet, le nouveau maire frontiste Steeve Briois est devenu l'une des personnalités que lesquelles compte Marine Le Pen pour ces élections départementales 2015. Autour de lui, la campagne dans le Pas-de-Calais a eu un écho national ces dernières semaines. Encore aujourd'hui, le parti frontiste ne compte absolument aucun élu au conseil général (qui devient conseil départemental). Le PS détient encore une large majorité des sièges. Très affaibli dans le département, et sans son allié EELV dans de nombreux cantons, il pourrait voir sa présence dans le département fondre au profit du FN. Mais pour que le parti de Marine Le Pen s'impose à la tête du Pas-de-Calais lors de ces départementales, il faut qu'il gagne au minimum 20 cantons sur 39.

EN VIDEO : les habitants du Pas-de-Calais étaient peu motivés par ce scrutin

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google