Elections départementales : les résultats du FN toujours au top dans les sondages

Elections départementales : les résultats du FN toujours au top dans les sondages Exception faite du léger décrochage du vendredi 6 mars, le FN arrive toujours en tête des sondages sur les départementales. Et ses scores flirtent systématiquement avec les 30 %.

C'est une constante depuis décembre et le début des sondages sur les élections départementales : le FN arrive presque systématiquement en tête des intentions de vote. "Presque" car une consultation menée par OpinionWay pour metronews, le 6 mars, est venue enrayer la série frontiste. Pour la première fois, le parti de Marine Le Pen n'était pas numéro 1, dépassé par son principal challenger au premier tour : l'ensemble UMP-UDI. La différence, cela dit, était infime : 29 % pour le tandem UMP-UDI, 28 % pour le FN. Et dès le lundi 9 mars, soit trois jours à peine après la publication du sondage OpinionWay, le FN retrouvait sa place de leader, à la suite de la publication du baromètre Odoxa pour RTL. Derrière le Front national, à 31 %, se trouvaient les habituels concurrents : l'UMP-UDI à 29 % et le PS à 20 %.

Les scores du parti frontiste flirtent régulièrement avec les 30 %. Un seuil qu'il a même déjà atteint ou franchi à deux reprises : le 22 février d'après Ifop et le 9 mars selon le baromètre d'Odoxa (33 %). Son score le plus bas a été enregistré le 27 janvier janvier dernier (26 %), ce qui ne l'empêchait pas, déjà, d'occuper la première place des intentions de vote. Cette dynamique FN laissait d'ailleurs penser à Odoxa, début mars, que le parti lepéniste était "plus que jamais favori" pour ces départementales. Dès lors, l'objectif de voir au moins un département FN à l'issue du scrutin ne semble pas du tout hors de portée. Et qu'importe si les sondage ne concernent que le premier tour. Mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est bel et bien l'ensemble UMP-UDI qui devrait être le grand gagnant des élections car il apparaît comme largement favori face au FN lors des duels au second tour.

EN VIDÉO - D'après le rédacteur en chef de la radio Monte-Carlo Doualiya (MCD), Mustapha Tossa, la communication du PS et de l'UMP autour du FN favorisent la montée du parti d'extrême-droite.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google