Départementales : ce que manigance Nicolas Sarkozy

Départementales : ce que manigance Nicolas Sarkozy Selon Le Canard enchaîné, le chef de l'UMP, Nicolas Sarkozy, entend profiter du désastre annoncé du PS aux départementales pour revenir sur le devant de la scène.

Nicolas Sarkozy mise gros sur les départementales. Il les attendrait même avec impatience. C'est en tout cas ce que révèle Le Canard enchaîné dans son édition de ce mercredi 11 mars. Selon le journal, le chef de l'UMP veut profiter de ce scrutin pour reprendre la main. "On peut dire ce que l'on veut sur mon style et mon retour raté, mais quand on aura gagné plus de 30 départements, il faudra qu'on m'explique que je n'y suis pour rien", aurait ironisé l'ex-chef d'Etat. Bref, il entend bien capitaliser sur le désastre annoncé du PS à ce scrutin. Avec pour objectif de redécoller dans les sondages, lui qui peine à séduire l'opinion depuis qu'il est revenu dans le jeu politique.

Toujours selon Le Canard, Nicolas Sarkozy envisagerait même de proposer la dissolution de l'Assemblée nationale à l'issue des élections départementales. S'il sait que sa requête n'a aucune chance d'aboutir, il espère par ce biais mettre François Hollande dans l'embarras. La manœuvre politique permettrait également à l'UMP de reprendre au Front national le statut de principal parti d'opposition. Un FN qui compte prendre plusieurs départements les 22 et 29 mars. Une façon aussi de montrer que l'UMP de Nicolas Sarkozy est à nouveau prête à gouverner à deux ans de l'échéance présidentielle.

EN VIDÉO - En meeting à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) le 9 mars pour soutenir des candidats aux départementales, Nicolas Sarkozy s'est attaqué au Premier ministre Manuel Valls qui "perd ses nerfs".

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google