Résultats des départementales à Marseille (Bouches-du-Rhône) : le FN en force

Résultats des départementales à Marseille (Bouches-du-Rhône) : le FN en force Les résultats des départementales à Marseille sont publiés. Le FN, qui y était très attendu, effectue une percée.

[Mis à jour le 23 mars 2015 à 00h48] A Marseille, les résultats des départementales 2015 sont presque tous connus (voir les résultats). Le FN y réalise une percée remarquable et parviendrait même, dans les Bouches-du-Rhône, à dépasser les candidats de la force du 13 de Jean-Noël Guérini.

Dimanche prochain, les scores de Marseille vont probablement être les plus observés. La cité phocéenne est la plus grande ville participant à l'élection (il n'y a pas d'élection départementale à Paris ni à Lyon). Elle compte à elle seul 12 cantons. Les départementales dans les Bouches-du-Rhône, énorme département, second par la taille, sont en outre très observées. Il faut dire que l'élection comprend de multiple inconnues, Jean-Noël Guérini étant candidat à sa succession, contre le PS, mais avec le soutien d'élus socialistes et communistes face à une droite qui espère fédérer à partir de ses succès aux municipales (une douzaine de fiefs pris à la gauche en mars dernier).

Le FN, bravache, a indiqué quant à lui qu'il comptait être présent au second tour dans la totalité des 29 cantons des Bouches-du-Rhône. Car dans ce panier de crabes, on se souvient du score historique du FN en mars 2014 (26 % au premier tour, 23 % au second), de la seconde place obtenue devant les listes de gauche de Menucci et même de l'élection d'un maire d'arrondissement, Stéphane Ravier. Les "secteur 7" de Marseille, correspondant aux quartiers nord de la cité. Dans les cantons d'Aubagne (où le FN s'était maintenu aux municipales lors de triangulaires) ou d'Allauch (où le FN était même 2e au second tour en mars 2014), le Front national peut aussi espérer glaner un ou deux élus.

EN VIDEO - Elections départementales : Marseille championne, mais de quoi ?

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google