Elections départementales : quel est le programme du FN ?

Elections départementales : quel est le programme du FN ? Le FN devrait triompher à l'issue du premier tour des élections départementales. Mais, au fait, quel est son programme pour les départementales ? Il n'est pas facile à déterminer...

Quel est le programme du FN aux élections départementales 2015 ? Cette question, le journal local La Nouvelle République l'a posée à plusieurs candidats frontistes dans les Deux-Sèvres (Poitou-Charentes). Aucun n'a été en mesure de lui répondre. Aucun n'a pu lui fournir une mesure concrète. "Un programme pour le département ? Non, des grandes lignes, c'est tout", a par exemple répondu Philippe Maurin, candidat dans le canton de Parthenay. Avant de se prendre les pieds dans le tapis en proposant d'augmenter les retraites. Problème : ce n'est pas du ressort du département...

La binôme de Philippe Maurin, Lysiane Delage, semblait tout aussi perdue, demandant de l'aide à une personne visiblement à ses côtés lors du coup de téléphone... mais le souffleur mystère est resté muet. Jean-Marie Le Pen avait lui aussi séché, mardi, sur France Inter. Interrogé au sujet du programme du parti, il a répondu qu'il suffisait de lire les tracts pour le connaître. Arguant que, de toute façon, en tant que président d'honneur, il préférait s'intéresser à la politique nationale. Louis Alliot, numéro 2 du FN, a reconnu lui-même lors d'un déplacement en Haute-Garonne, mercredi, que le FN n'avait pas véritablement de programme. Et selon lui, c'est lié à l'incertitude entourant l'avenir de l'assemblée départementale et dont on ne connaît toujours pas les attributions. A priori, le département sera compétent dans quatre domaines : le social, la voirie, l'aide aux communes et le volet culturel.

Quelques grandes lignes pour les élections départementales

Rue 89, en interrogeant des candidats mieux informés, et en recoupant des tracts distribués dans plusieurs cantons, a pu esquisser une ébauche de programme. En fait, dans la plupart des cantons, le FN entend lutter contre les fraudes aux prestations sociales et procéder à une politique de rigueur. Paradoxal quand on sait que le FN promet d'améliorer la situation des retraités et des handicapés, notamment... Le Front national veut ainsi diminuer les subventions accordées aux associations et, de façon plus globale, réduire le coût de fonctionnement du département, notamment en cessant de remplacer les départs à la retraite, ou supprimant des postes contractuels.

En vidéo - Accompagnée de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, la présidente du FN, Marine Le Pen, était en déplacement dans le Vaucluse mardi. Elle compte profiter d'une droite divisée pour ravir la majorité des 17 cantons et installer son parti à la tête du département.

Article le plus lu - Eric Zemmour enchaîne les polémiques › Voir les actualités

Annonces Google