Hervé Gaymard : malgré ses 55 % en Savoie, il est contraint à un second tour

Hervé Gaymard : malgré ses 55 % en Savoie, il est contraint à un second tour Le binôme dont fait partie Hervé Gaymard, à Albertville-1 (Savoie), a obtenu 55 % des suffrages exprimés au premier tour des départementales. Pas suffisant pour être élu car il n'a pas atteint la barre des 25 % des inscrits.

A priori, son score est sans appel. Le binôme composé par Hervé Gaymard (UMP) et Martine Berthet (DVD) à Albertville-1, en Savoie, a obtenu 55 % des suffrages au premier tour des élections départementale 2015, dimanche 22 mars. En ayant dépassé le cap des 50 %, on pourrait croire que le tandem est déjà élu pour siéger au conseil départemental. Mais ce n'est pas le cas. Tout simplement parce qu'il n'a pas atteint la barre des 25 % d'inscrits. En gros, l'abstention a été telle dans ce canton – environ 56 %  que les voix récoltées par le binôme de droite ne sont pas assez représentatives.

"Le binôme a certes bien obtenu 55 % des voix mais pas 25 % des inscrits (21,94 %). Un second tour est donc nécessaire", nous a confirmé le ministère de l'Intérieur. Le code électoral est implacable : selon l'article L. 193, "nul n'est élu membre du conseil général au premier tour de scrutin s'il n'a pas réuni : "1° La majorité absolue des suffrages exprimés, 2° Un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits". Hervé Gaymard, président du conseil général sortant, et Martine Berthet devront bel et bien passer par la case second tour, le 29 mars prochain. Pour autant, l'ancien ministre ne devrait pas trop avoir de difficultés à s'imposer dans son duel face au duo PS, qui n'a recueilli que 27,3 % des suffrages au premier round.

En vidéo - Proche d'Alain Juppé, Hervé Gaymard était l'invité de LCI et de Radio Classique, fin décembre.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google