Résultats départementales Aisne : le FN perd son pari

Résultats départementales Aisne : le FN perd son pari L'Aisne ne bascule pas entre les mains du FN à l'issue du second tour des élections départementales. Un échec pour le parti frontiste qui espérait bien s'en emparer.

Les résultats des départementales dans l'Aisne étaient très incertains. Au terme des 6 triangulaires et des 15 duels très disputés, c'est finalement l'UMP qui a tiré son épingle du jeu, arrivant en tête dimanche au soir du second tour. Dans ce département qui était aux mains du PS, le parti frontiste avait pourtant frappé un grand coup au premier tour puisqu'il était arrivé en tête dans 16 cantons sur 21. Le canton de Vic-sur-Aisne avait même réussi à faire élire son duo frontiste dès le premier tour. Au terme du second, il n'en remporterait que 5, selon BFM, tandis que le PS en aurait gagné 7, le reste allant aux mains de la droite traditionnelle. Bref, le FN perd son pari puisqu'il arrive finalement en dernière position. 

En vue du second tour, l'UMP avait décidé de maintenir ses candidatures partout, sauf à Vervins. Au total, lors du premier tour, le FN avait recueilli 39 % des suffrages, loin devant la gauche et la droite, respectivement à 22 et 20 %. Ce qui laissait espérer des lendemains qui chantent du côté frontiste. Avant que les premiers résultats ne tombent, l'Aisne figurait dans les objectifs du FN, qui rêvait de s'en emparer, au même titre que le Vaucluse, voire l'Oise et le Var. Au final, le FN ne devrait remporter aucun département, même s'il peut se targuer d'avoir remporté environ 50 cantons.

En vidéo - Avant le second tour, le chef du service politique de LCI, Christophe Jakubyszyn, avait livré son analyse sur les enjeux du scrutin.

Article le plus lu - Attentat à Strasbourg : la traque se poursuit › Voir les actualités

Résultats départementales Aisne : le FN perd son pari
Résultats départementales Aisne : le FN perd son pari

Les résultats des départementales dans l'Aisne étaient très incertains. Au terme des 6 triangulaires et des 15 duels très disputés, c'est finalement l'UMP qui a tiré son épingle du jeu, arrivant en tête dimanche au soir du second tour....

Annonces Google