Les sondages de mars 2015

27 mars 2015 : encore un petit plus liés aux attentats (Harris)

Selon le baromètre de confiance dans l'exécutif Harris Interactive / Délits d'Opinion, François hollande et manuel Valls bénéficient encore d'un léger plus lié aux attentats de janvier qui ne s'est pas encore estompé, malgré une baisse de 3 points pour le Président de la République et de 7 pour le Premier ministre. Sur le reste du gouvernement, Jean-Daniel Levy de Harris interactive souligne qu'il existe deux catégories de ministres : ceux qui jouissent d'une confiance solide mais en légère baisse (Cazeneuve, Le Drian, Fabius, Macron) et les autres, bloqués aux niveaux qui étaient les leurs fin 2014. Lire sur le site d'Harris

27 mars 2015 : trois partis (Odoxa)

Selon le baromètre politique Odoxa pour iTélé et le Parisien, le tripartisme est bien en marche en France après le succès national (mais pas local) du FN aux départementales. Reste qu'environ un français sur deux ne se reconnait aujourd'hui dans aucun des trois grands partis et que le Parti socialiste et l'UMP restent préférés globalement au Front national. C'est aussi une défiance globale contre les hommes et les femmes politiques à deux ans de la présidentiellequi est soulignée par Odoxa, même Alain Juppé chutant de 10 points, passant symboliquement sous la barre des 40 % d'adhésion. Lire sur le site d'Odoxa

19 mars 2015 : pas d'effet départementales pour Marine Le Pen  (Ifop)

Marine Le Pen reste stable dans le tableau de bord politique Paris Match/Sud Radio – Ifop/Fiducial  à quelques jours des départementales. La patronne du FN est créditée de  33 % d'opinions favorables, à deux points seulement de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen (31 %, +3). Du côté de l'exécutif, la chute se poursuit depuis janvier avec 35 % des sondés ayant une bonne opinion de François Hollande. Le chef de l'Etat perd trois points. Manuel Valls reste populaire chez plus de la moitié des sondés, avec 54 % d'opinions positives. Lire sur le site de l'Ifop

15 mars 2015 : Hollande séduit un quart des Français (Ifop)

Selon le baromètre Ifop-JDD  publié le 15 mars, François Hollande recueille 25 % d'opinions favorables chez les sondés contre 45 % pour Manuel Valls. Les deux têtes de l'exécutif sont stables à quelques jours des départementales. Le chef de l'Etat gagne un point quand son Premier ministre en perd un. Le capital accumulé depuis les attentats résiste donc avant les élections, mais leur situation politique reste précaire selon Frédéric Dabi de l'Ifop qui indique que le duo est à des niveaux inférieurs à ceux du tandem Sarkozy-Fillon à un moment similaire du quinquennat et avant une lourde défaire électorale. Lire sur le site de l'Ifop

14 mars 2015 : Macron 2e personnalité la plus populaire (BVA)

Si l'exécutif continue sa chute de popularité avec un François Hollande en baisse de trois points (à 27 % de bonnes opinions) et un Manuel Valls et baisse de deux points (40 % de bonnes opinions), une personnalité du gouvernement émerge dans le sondage. Emmanuel Macron atteint la seconde place du baromètre BVA avec 39 % des sondés souhaitant qu'il joue un rôle plus important à l'avenir. Une cote qui progresse de 3 points. Alain Juppé est premier de l'enquête de BVA avec 51 % de bonnes opinions. Lire sur le site de BVA

Suggestions de contenus