Les sondages d'octobre 2015

31 octobre 2015 : Juppé double Sarkozy (BVA)

Selon l'observatoire BVA pour orange et iTélé en octobre, 25% des Français déclarent avoir une bonne opinion de François Hollande, une popularité en progression de deux points, mais qui reste faible. Manuel quant à lui Valls stagne à 37% (-1 point). Alain Juppé arrive largement en tête du classement des personnalités préférées pour l'avenir chez les sympathisants des Républicains (77%, +6 points). Il devance désormais très largement Nicolas Sarkozy et creuse l'écart, ce dernier poursuivant sa chute ce mois-ci (61%, -6 points). Lire sur le site de BVA

21 octobre 2015 : Juppé meilleur candidat, loin devant Hollande et Sarkozy (Elabe)

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, Alain Juppé reste le grand favori en vue de l'élection présidentielle 2017. L'ancien Premier ministre serait un bon candidat pour 52% des sondés, devant Marine Le Pen qui recueille 37% des votes et François Bayrou, avec 36% d'opinions favorables. Manuel Valls est quant à lui quatrième (35%), très loin devant François Hollande à seulement 19 % de bonnes opinions. Nicolas Sarkozy fait légèrement mieux que son successeur, mais 71% des sondés se prononcent contre sa candidature. Lire sur le site d'Elabe

20 octobre 2015 : Hollande n'est pas un bon président pour 77% des Français (Odoxa)

Selon le baromètre Odoxa pour la presse régionale et France Inter, Alain Juppé reste en tête du classement des politiques avec 39% d'adhésion devant François Bayrou (30%) et Emmanuel Macron (29%). Ségolène Royal est quatrième (27%) et Nicolas Sarkozy cinquième (26%), juste devant Marine Le Pen à 25% de bonnes opinions. Ce sondage indique que François Hollande n'est pas un bon président pour 77% des Français et Manuel Valls pas un bon Premier ministre pour 62% d'entre eux mais aussi que 71% des sondés ne font pas confiance à Nicolas Sarkozy "pour organiser une primaire équitable pour tous les candidats"  dans son camp. Lire sur le site d'Odoxa

18 octobre 2015 : Holland et valls au plus bas pour 2015 (Ifop)

Selon la cote de popularité Ifop pour le Journal du Dimanche, François Hollande séduit 20% des Français en octobre, sa cote la plus faible pour 2015 tandis que Manuel Valls voit les mécontents à son égard (63%) approcher le "record" de juin dernier (64%). Les deux têtes de l'exécutif subissent les baisses les plus sensibles dans les mêmes catégories, issues de la France active, du salariat et des classes moyennes. Lire sur le site de l'Ifop

14 octobre 2015 : Intentions de votes pour la primaire des Républicains (Ifop)
Selon un sondage Ifop pour Atlantico, à la primaire de 2016 pour désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle, le duo Sarkozy-Juppé reste favori. Parmi les  Français se déclarant certains d'aller voter à la primaire (8% de la population), 37% déclarent voter pour l'ancien président tout comme pour le maire de Bordeaux, à égalité parfaite. François Fillon et Bruno Le Maire sont loin derrière avec respectivement 8% et 6% des suffrages. Nadine Morano effectue une percée avec 5% des intentions de vote. Xavier Bertrand est crédité de 3%, Nathalie Kosciusko-Morizet 2% et Hervé Mariton comme Jean-Frédéric Poisson de 1% d’intentions de vote chacun. Lire sur le site d'Ifop

14 octobre 2015 : La percée de Morano (Ifop Fiducial)
Dans le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud radio, Nadine Morano réalise une percée après ses propos sur la "race blanche". L'eurodéputée est créditée de 32% d'opinions favorables, à égalité avec… Marine Le Pen qui est quant à elle en baisse, la présidente du Front national (qui chute de 3 points ce mois-ci). Morano engrange notamment nombre de soutien chez les sympathisants du FN (+30 points). Alain Juppé reste le chouchou du baromètre avec 65% d'opinions positives, devant François Bayrou (58%) et Jean-Pierre Raffarin (57%). Manuel Valls est quatrième avec 57% de bonnes opinions. Lire sur le site d'Ifop

13 octobre 2015 : Un peu de répit pour Hollande  (OpinionWay)
Selon le baromètre OpinionWay pour LCI Metronews François Hollande remonte de trois points en octobre et repasse au-dessus de 25% d'opinions favorables. Manuel Valls est lui aussi en hausse (+1 point) à 35% de bonnes opinions. Jean-Yves Le Drian est le ministre le plus populaire (55%) devant Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve. A droite, Alain Juppé reste en tête (51%) mais chute de trois points. François Bayrou est à 41% de bonnes opinions suivi de près par François Fillon, qui progresse jusqu'à 40% d'opinions favorables. Bruno Le Maire, lui, est en chute libre. Il perd 5 points en octobre, à 37%. Nicolas Sarkozy devance de peu Marine Le Pen, aux alentours des 30%. Lire sur le site d'OpinionWay

12 octobre 2015 : Macron, presque un prétendant ? (Ipsos)
Selon le baromètre Ipsos-Le Point Emmanuel Macron enregistre la plus forte performance de cette mi-octobre. Le ministre de l'Economie enregistre 44% de bonnes opinions, en hausse de 5 points, en particulier grâce à une progression chez les sympathisants de droite, et passe à la 5e place du classement. Alain Juppé reste bon premier avec 54% d'opinions positives devant Christine Lagarde (48%), Jack Lang (47%) et Laurent Fabius (44%). Nicolas Sarkozy perd 6 points après l'affaire Morano et laisse la place de leader chez les Républicains à Christine Lagarde. François Hollande reste à 24% de bonnes opinions mais gagne encore quelques points dans son camp. Manuel Valls regagne des points après une rentrée difficile. Lire sur le site d'Ipsos

12 octobre 2015 : Qui ferait mieux que Hollande à l'Elysée ? (Elabe)
Selon un sondage Elabe pour Atlantico, Alain Juppé, Christine Lagarde ou Manuel Valls feraient tous les trois un meilleur président que François Hollande.  Sur une vingtaine de personnalités soumises au vote, 34% des personnes interrogées estiment qu'Alain Juppé ferait mieux que l'actuel chef de l'Etat. Elabe souligne que les résultats enregistrés par les différents prétendants sont extrêmement faibles, révélant une véritable défiance contre le personnel politique. Lire sur le site d'Elabe

12 octobre 2015 : Le sondage choc sur Marine Le Pen (Ifop)

Selon un sondage Ifop pour le JDD, 31% des Français déclarent qu'ils seraient prêts à voter pour Marine Le Pen à l'élection présidentielle de 2017. Un chiffre choc repris en une de l'hebdomadaire avec ce titre très remarqué : "Un Français sur trois prêt à voter pour elle".  En réalité, seuls 16% des sondés indiquent qu'ils voteront "certainement" pour la présidente du FN. En outre 69% des personnes interrogées indiquent qu'ils rejettent cette éventualité dont 58% de "certains". Marine Le Pen séduit chez les jeunes, les non-diplômés et les "catégories populaires". Lire sur le site d'Ifop

11 octobre 2015 : La primaire de la droite plus forte que celle du PS en 2011 ? (Elabe)
Selon un sondage Elabe pour l’Opinion, le nombre de votants à la primaire organisée par les Républicains en vue de l'élection présidentielle 2017 pourrait atteindre les 4,5 millions de personnes. Le scrutin, organisé à l'automne 2016, séduirait alors beaucoup plus que la primaire socialiste de 2011 qui avait réuni 3 millions de votants. Sur les intentions de vote, mesurées auprès des votants étant certains de participer au scrutin, Nicolas Sarkozy est crédité de 43% des suffrages devant Alain Juppé à 35 %. Lire sur le site d'Elabe

9 octobre 2015 : match nul après le clash Le Pen-Hollande (Odoxa)
Selon un sondage Odoxa pour  iTélé et Paris Match, l'assaut de Marine Le Pen face à François Hollande au Parlement européen, qui sentait déjà le débat entre candidats à la présidentielle 2017, aboutit à un match nul dans l'opinion. Si la gauche s'est montrée choquée de cette attaque contre le chef de l'Etat (78% des sondés), la droite, elle, l'a considérée comme justifiée ou, à défaut, comme non choquante (67%). Chacun remobilise ainsi un peu plus les sympathisants de son camp. Le sondage indique par ailleurs que 68% des Français seraient hostiles à une sortie de l'UE. Lire sur le site d'Odoxa

9 octobre 2015 : Juppé loin devant (Elabe)
Selon un sondages Elabe pour Les Echos et Radio Classique, Alain Juppé reste la personnalité politique préférée des français avec 48% d'images positives recensées parmi les sondés. Le maire de Bordeaux surclasse Nicolas Sarkozy, à 26% d'opinions favorables, mais aussi François Fillon à 32%. Dans le noyau dur de la droite, Juppé reste premier avec 74% de bonnes opinons devant François Fillon (62%), Nicolas Sarkozy (59%), Bruno Le Maire (45%) et Xavier Bertrand (43%). En dehors de la droite, Emmanuel Macron est second avec 37% de bonnes opinions devant François Bayrou (35%). Hollande comme Valls sont en forte baisse (22% et 30%).

8 octobre 2015 : Hollande et Valls se stabilisent (Ifop)
Selon le tableau de bord politique Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, François hollande et Manuel Valls se stabilisent dans l'opinion, respectivement 25% et 43% des sondés déclarant être en accord avec leur politique. Seul un quart des sondés considère que l'opposition, quelle que soit la personnalité, ferait mieux que le duo exécutif, 18% considèrent que le FN ferait mieux. Le tableau de bord indique en outre que la crise des migrants a fortement marqué l'opinion '(évoquée par 79% des sondés dans leurs conversation). Seuls 44% indiquent en revanche avoir parlé de la polémique autour des propos de Nadine Morano. Lire sur le site d'Ifop

3 octobre 2015 : Nicolas Hulot, une alternative pour 2017 ? (Ifop)
Selon un sondage Ifop pour Atlantico, portant sur les chances de personnalités extérieures au monde politique pour la présidentielle de 2017, Nicolas Hulot serait celui qui glanerait le plus de suffrages en cas de candidature. 34% des sondés indiquent qu'ils seraient prêts à voter Hulot en 2017, devant Jacques Attali en deuxième position avec 17% et Eric Zemmour en troisième avec 12%. Le sondage interrogeait aussi sur les candidatures (improbables) de Michel Onfray, Alain Finkielkraut, Caroline Fourest, ou encore Thomas Piketty, naviguant chacun autour des 10%. Lire sur le site d'Ifop

2 octobre 2015 : EELV peut-il imploser avant la présidentielle ? (Odoxa)
Une vague de sondages Odoxa pour  iTélé, Paris Match et Le Parisien-Aujourd'hui livre quelques informations en vue de la présidentielle 2017. D'abord, l'implosion d'EELV, en pleine crise en cette rentrée, est envisagée par 68% des sondés, dont la stratégie d'alliances divise (46% favorables à une alliance avec le Front de gauche, 50% avec le PS). Ensuite, un autre sondage indique que Nadine Morano, en pleine tempête, séduit peu : seuls 16% des Français ayant aujourd’hui une bonne opinion d’elle, 60% estimant que ses propos prouvent que "la plupart des responsables du parti les Républicains partagent désormais des positions proches de celles du Front national". Enfin, une troisième enquête indique que l'instauration du quinquennat a été "décevante" pour 73% des Français, le sentiment d'une "campagne électorale permanente" étant particulièrement fort chez les sondés. Lire sur le site d'Odoxa

1er octobre 2015 : Juppé toujours premier (TNS)
Selon le baromètre TNS Sofres pour le Figaro Magazine, François Hollande et Manuel Valls continuent de chuter dans l'opinion et frôlent leurs records historiques d'impopularité. Ils glanent respectivement 16% et 33% de cote de confiance, avec deux baisses importantes au mois d'octobre. L'ensemble du gouvernement est en baisse à l'issue d'une rentrée difficile. C'est encore une fois Alain Juppé qui est en tête de ce baromètre avec 42% des Français souhaitant lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir. François Fillon est second avec une "cote d'avenir" de 33%, devant Nicolas Sarkozy en hausse (+3 points) avec 31%. Lire sur le site de TNS

Suggestions de contenus