Les sondages d'octobre 2016

31 octobre 2016 - Alain Juppé l’emporte encore (Ifop)

Selon un sondage Ifop Fiducial pour iTélé, Paris Match et Sud Radio, Alain Juppé obtiendrait 37 % des voix au premier tour de la primaire de la droite contre 31 % pour Nicolas Sarkozy. Les intentions de vote donnent 12 % pour François Fillon, 11 % pour Bruno Le Maire, 3 % pour Nathalie Kosciusko-Morizet, 3 % pour Jean-François Copé et 3 % pour Jean-Frédéric Poisson. Au second tour, c’est Alain Juppé qui raflerait ma mise et la candidature des Républicains avec 57 % des voix contre 43 % pour Nicolas Sarkozy. Lire sur le site d’Ifop

28 octobre 2016 - Hollande ne sera pas sauvé par la baisse du chômage (Odoxa)

Selon un sondage Odoxa pour France info, l'inversion de la courbe du chômage ne sauverait pas une candidature de François Hollande pour la présidentielle 2017. 82% des Français ne sont pas convaincus que la courbe du chômage sera réellement inversée en fin d'année, un engagement auquel François Hollande avait lié sa candidature. Mais bien au-delà, ils sont 77 % à considérer que même si cette courbe s'inversait, cela n’améliorerait pas l'opinion envers le chef de l'Etat sortant. Lire sur le site d'Odoxa

28 octobre 2016 - Le match Valls-Macron (Kantar Sofres)

Selon un sondage Kantar Sofres pour Le Figaro Magazine, Emmanuel Macron serait considéré par les Français comme un meilleur président de la république que Manuel Valls. Alors que la candidature de François Hollande est de plus en plus contestée, même chez les légitimistes, l'ancien ministre de l'Economie ferait un meilleur chef de l'Etat pour 33 % des sondés. Mais Manuel Valls l'emporte tout de même chez les sympathisants de gauche et en particulier du PS. Ils sont 52 % pour qui le Premier ministre serait un meilleur président qu'Emmanuel Macron. Lire sur le site de Kantar Sofres

26 octobre 2016 - La gauche éliminée d'office ? (Ifop)

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour iTélé, Paris Match et Sud Radio, les quatre principaux candidats de la droite à l'élection présidentielle ont tous leurs chances de se qualifier pour le second tour en avril prochain. Lors du premier tour de la présidentielle, Alain Juppé obtiendrait 35 %, Nicolas Sarkozy 23 %, François Fillon 20 % et Bruno Le Maire 19 %. Seul Alain Juppé devancerait en revanche Marine Le Pen. A gauche, aucun des candidats potentiels ne semble en position pour se qualifier au second tour. Manuel Valls n'est crédité que de 13,5 %, François Hollande de 14 % seulement. Au second tour, Alain Juppé l'emporterait largement sur Marine Le Pen avec 68 % des voix. Nicolas Sarkozy avec 58 %. François Hollande serait en revanche battu par la présidente du FN. Lire sur le site d'Ifop

26 octobre 2016 - Macron meilleur que Hollande, moins bon que Valls (Elabe)

Selon un sondage Elabe pour L’Express, 59 % des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ferait un meilleur Président de la République que François Hollande. Il devance aussi Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et, dans une moindre mesure, Nicolas Sarkozy. Les sondés sont en revanche 52 % à indiquer qu'il ferait pas mieux que Manuel Valls à ce poste. A ce pett jeu, c'est encore Alain Juppé qui l'emporte. Le duel avec Emmanuel macron se solde par un verdict sévère : 63 % des répondants considèrent que l'ancien ministre de l'Economie ne serait pas un meilleur président de la République que le Maire de Bordeaux. Le sondage fait également remarquer que seulement 12 % des sondés considèrent Emmanuel macron comme un homme de gauche (31 % le situant au centre et 19 % à droite). Lire sur le site d'Elabe

25 octobre 2016  - Valls écrasé lui aussi au premier tour (Kantar)

Selon le baromètre d’intentions de vote pour l’élection présidentielle Kantar Sofres OnePoint pour LCI, RTL et le Figaro, Alain Juppé domine encore largement Marine Le Pen dans les intentions de vote. Il devancerait la présidente du FN par 34 % contre 29 % des suffrages dès le premier tour. François Hollande serait quant à lui éliminé. Mais on apprend que Manuel Valls ne ferait pas beaucoup mieux. Le Premier ministre est crédité de 13 % des intentions de vote, sous Jean-Luc Mélenchon (15 %), et même à 9 % si Emmanuel Macron venait jouer les trouble-fête. Dans ce cas, l'ancien ministre de l'Economie serait le mieux placé à gauche, avec 14 % des suffrages, à un petit point de Jean-Luc Mélenchon à 3 %. Lire sur le site de Kantar

25 octobre 2016 - Juppé roi de la primaire (Ipsos)

Selon une enquête du Cevipof (Sciences Po), réalisée par Ipsos Sopra Steria en partenariat avec Le Monde, Alain Juppé creuse l’écart. Le maire de Bordeaux est crédité de 41 % des suffrages et gagne même 4 points par rapport à septembre. Nicolas Sarkozy est quant à lui crédité de 30 % des voix, en baisse de 3 points. François Fillon est troisième avec 12 % (+2), devant Bruno Le Maire à 11 % (-2). En un mois, Alain Juppé a pris 1 point chez les électeurs de Nicolas Sarkozy et 1 point à Bruno Le Maire, le reste de sa progression étant due aux indécis qui se sont reportés sur lui. Lire sur le site d'Ipsos

21 octobre 2016 - Juppé huit points devant Le Pen

Selon un sondage BVA Salesforce pour la presse régionale, le résultat d'Alain Juppé au premier tour de la présidentielle atteindrait 37 %, en hausse de un point en comparaison de la précédente mesure, mais surtout 8 points au dessus du score de Marine Le Pen, créditée de 29 % des intention de vote (-1). Si François Hollande était le candidat de la gauche de gouvernement, il ne serait que quatrième avec 11 %, devancé par Jean-Luc Mélenchon, troisième avec 12,5 %. Juppé, déjà en tête des pronostics pour la primaire de la droite, ferait ainsi bonne figure en comparaison d'un Nicolas Sarkozy crédité de 22 % des voix s'il était le candidat de la droite. Il serait quant à lui devancé par Marine Le Pen, dotée de 27,5 % des intentions de vote. Si François Bayrou était candidat, il récolterait 14 % des suffrages. Lire sur le site de BVA

21 octobre 2016 - Hollande peut-il faire une Duflot ?

Selon un sondage Odoxa pour France Info, Manuel Valls serait le meilleur candidat de la gauche de gouvernement à l'élection présidentielle 2017. Le Premier ministre serait d'abord considéré comme un bon président de la République par 42 % des Français, derrière Emmanuel Macron à 49 %, mais loin devant François Hollande, à 13%. Chez les sympathisants de gauche et du PS, le constat se confirme : Manuel Valls était crédité de 54 % à 72 % de bonnes opinions. Valls devance dans ce sondage Arnaud Montebourg, même si les deux sont proches dans le cadre de la primaire à gauche (48 % pour le premier contre 47 % pour le second). Mais chez les sympathisants, c'est bien Montebourg qui l'emporte avec 49 % des voix contre 48 % pour Manuel Valls. Ce sondage, avec celui d'Elabe il y a quelques jours, suggère que François Hollande pourrait être battu sévèrement à la primaire de la gauche, comme Cécile Duflot à la primaire EELV.Lire sur le site d'Odoxa

20 octobre 2016 - Juppé confirme à la primaire

Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions, Alain Juppé est toujours donné en tête du premier tour de la primaire de la droite, avec 40 % d'intentions de vote, devant Nicolas Sarkozy (34 %), François Fillon (13 %), Bruno Le Maire (7 %), Jean-François Copé (2 %), Nathalie Kosciusko-Morizet (2 %) et Jean-Frédéric Poisson (2 %). Au second tour, le maire de Bordeaux est crédité de 54 % des intentions de votes contre 46 % pour Nicolas Sarkozy, obtenant la majorité des reports de voix de François Fillon, tandis que les électeurs de Bruno Le Maire se reporteraient sur Nicolas Sarkozy. Lire sur le site d'Harris

19 octobre 2016 - Juppé 12 points devant Sarkozy (bis)

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour iTELE, Paris Match et Sud Radio, Alain Juppé gagne encore des points face à Nicolas Sarkozy, avec respectivement 41 % et 29 % des suffrages. Ce sont donc 12 points d'intentions de vote qui les séparent au premier tour de la primaire... Mais chez les sympathisants des Républicains, l'écart se réduit considérablement, à 5 points. Bruno Le Maire et François Fillon sont tous les deux crédités de 11 % d’intentions de vote et semblent condamnés à la trosième marche du podium, au mieux. Au second tour, c'est aussi le maire de Bordeaux qui s'imposerait avec 61 % des suffrages contre 39 % pour l'ancien chef de l'Etat. Lire sur le site de l'Ifop

19 octobre 2016 - Hollande surclassé par tous à gauche

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, François Hollande est surclassé par tous les prétendants à gauche, de Macron à Mélenchon pour la présidentielle. 27 % des personnes inscrites sur les listes électorales pourraient voter pour Emmanuel Macron s’il est candidat, devant Jean-Luc Mélenchon, en deuxième position avec un "potentiel électoral" de 22 %, Manuel Valls à 18 % et Arnaud Montebourg à 17 %. François Hollande obtient le score le plus faible avec seulement 12 %. L'écart s'accentue chez les sympathisants de gauche : ils sont 41 % à estimer "tout à fait" ou "plutôt" probable de voter pour Jean-Luc Mélenchon, suivi cette fois par Manuel Valls (36 %), puis Emmanuel Macron (34 %) et Arnaud Montebourg (32 %). François Hollande est à nouveau dernier avec 31 % de probabilité. Seuls les sympathisants socialistes accordent une seconde place à Hollande. Avec 39 %, il est devancé par Manuel Valls (43 %) mais dépasse cette fois Emmanuel Macron (36 %), Arnaud Montebourg (29 %) et enfin Jean-Luc Mélenchon (24 %). Lire sur le site d'Elabe

16 octobre 2016 - Hollande est-il "cramé" ?

Selon un sondage Ifop pour le JDD, seuls 14 % des Français souhaitent la candidature de François Hollande à l’élection présidentielle. Ils sont désormais 86 % à se dire contre cette candidature et même 62 % à s'y opposer totalement. Chez les sympathisants de gauche, ce désamour croissant est encore pus visible. Seuls 40 % des sympathisants socialistes affirment qu'il faut une nouvelle candidature du président sortant. C'est désormais Jean-Luc Mélenchon qui est cité comme le meilleur représentant (34 % de citations), devant François Hollande, à égalité avec Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg (19 %). Lire sur le site de l'Ifop

16 octobre 2016 - Juppé 12 points devant Sarkozy

Selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et BFM TV, Alain Juppé devance désormais Nicoals sarkozy de 12 points dans les intentions de vote de la primaire de la droite pour le premier tour. Le maire de Bordeaux remporterait ce premier tour avec 42 % des voix parmi alors que l'ancien président de la république se situerait à 30 % des suffrages le soir du 20 novembre. François Fillon se situerait à la troisième place à 12 % d'intentions de vote, passant devant Bruno Le Maire d'un petit point. Nathalie Kosciusko-Morizet est créditée de 3 %. Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson obtiennent de 1 % des suffrages chacun. Lire sur le site d'Ipsos

14 octobre 2016 - Juppé écrase Sarkozy après le débat

Selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint pour Le Figaro, Public sénat et LCI, réalisé au lendemain du premier débat télévisé des candidats à la primaire de la droite, Alain Juppé reste le grand favori de son camp pour la présidentielle. Il a remporté le débat pour 36 % des sondés, dispose de 74 % de bonnes opinions (en hausse de 5 points), est un "bon candidat" pour 76 % des personnes interrogées et même le meilleur" pour 41 % d'entre eux. Il a par ailleurs été le plus convaincant pour 72 % de l'échantillon de téléspectateurs. Sarkozy est régulièrement cité en seconde position selon les questions posées, mais il est doublé par Bruno le Maire sur l'opinion et la capacité à convaincre et parfois par d'autres, comme françois Fillon ou NKM. Lire sur le site du Figaro

13 octobre 2016 - Alain Juppé loin devant Sarkozy

Selon un sondage OpinionWay pour Atlantico, Alain Juppé a clairement une option pour la victoire lors de la primaire de la droite. Le maire de Bordeaux devance Nicolas Sarkozy de 14 points dans les intentions de vote, qui le portent à 42 % des voix au premier tour contre 28 %, pour l'ancien président. Bruno Le Maire est troisième avec 13 % des intentions de vote, devant François Fillon à 11 %, Nathalie Kosciusko-Morizet à 4 %, Jean-François Copé à 2 % et Jean-Frédéric Poisson à moins de 1 %. Alain Juppé l'emporterait largement au second tour avec 62 % d'intentions de vote contre 38 % pour Nicolas Sarkozy. Lire sur le site d'OpinionWay.

10 octobre 2016 - Nicolas Sarkozy dégringole

Selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint pour LCI, Le Figaro et RTL, Nicolas sarkozy est en chute libre dans les intentions de la primaire de la droite. L'ancien chef de l'Etat perd 5 points par rapport à la précédente mesure pour le premier tour à 28 % des voix; Alain Juppé gagne quant à lui 3 points à 42 % des intentions de vote. A la troisième place, Bruno Le Maire est crédité de 11 % des voix, à égalité avec François Fillon. Ils devancent Nathalie Kosciusko-Morizet à 4 %, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson à 2 %. Au second tour, Alain Juppé remporterait la primaire avec 62 % des votes, contre 38 % pour Nicolas Sarkozy. Lire sur le site de LCI.

9 octobre 2016 - Juppé creuse l'écart

Selon un sondage Odoxa avec Dentsu Consulting pour France 2, Alain Juppé est crédité de 59,5 % des voix pour la primaire de la droite contre 40,5 % pour Nicolas Sarkozy au second tour de la primaire de la droite. Un véritable camouflet pour l'ancien chef de l'Etat qui terminerait le scrutin 19 points en dessous de son rival. Au premier tour, Alain Juppé est déjà donné en tête avec 39 % des intentions de vote devant Nicolas Sarkozy à 31 %, Bruno Le Maire à 12 %, François Fillon à 11 %, Nathalie Kosciusko-Morizet à 4,5 %, Jean-Frédéric Poisson à 1,5 % et Jean-François Copé à 1 %. Lire sur le site d'Odoxa.

5 octobre 2016 - Entre Juppé et Sarkozy, 4 points

Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions, Alain Juppé arriverait en tête du premier tour de la primaire de la droite avec 39% des suffrage, contre 35% des voix pour Nicolas Sarkozy. Alain Juppé poursuit sa dynamique, grappillant des points par rapport à la précédente enquête alors que Nicolas Sarkozy est en baisse. François Fillon est donné troisième avec 12% des intentions de vote, devant Bruno Le Maire à 8%, Nathalie Kosciusko-Morizet à 3%, Jean-Frédéric Poisson à 2% et Jean-François Copé à 1%. Au second tour, Alain Juppé remporterait la primaire avec 53% des voix, six points devant Nicolas Sarkozy. Lire sur le site d'Harris Interactive.

3 octobre 2016 : Hollande battu par Montebourg (BVA)

Selon un sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange, François Hollande serait battu lors de la primaire de la gauche dans presque tous les cas de figure. Arnaud Montebourg, qui a déclaré qu'il prendrait part au scrutin interne, serait en mesure de battre l'actuel chef de l'Etat avec 52% des suffrage contre 48%. Malgré un premier tour où il serait en tête avec 43%, François Hollande pâtirait de l'union des voix des "frondeurs" au second. Arnaud Montebourg, avec 33% des suffrages au premier tour, pourrait capitaliser sur les voix de Benoît Hamon (14%), mais aussi de Marie-Noelle Lienemann. Voir sur le site de BVA

Suggestions de contenus