Les sondages de décembre 2016

23 décembre 2016 - Macron meilleur président que Fillon (Odoxa). Selon un sondage Odoxa pour France Info, Emmanuel macron ferait un meilleur président que François Fillon. L'ancien ministre de l'Economie l'emporte par 55% des votes contre 39% pour l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. François Fillon est pénalisé par ses hésitations sur la réforme de la Sécu rejetée par 80% des sondés et même 65% des sympathisants de droite. 78% des sondés lui conseillent d’ailleurs de faire quelques concessions sur son programme. Lire sur le site d'Odoxa

21 décembre 2016 - Macron personnalité de l'année. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, Emmanuel Macron est la personnalité politique de 2016. L'ancien ministre de l'Economie est cité par 48% des sondés devant François Fillon à 44%. Cette enquête, menée en marge et en conclusion du baromètre mensuel, donne 24% des votes à manuel Valls, à égalité avec marine Le pen. Alain Juppé arrive 5e à 22%, devant Bernard Cazeneuve à 16%, jean-Luc Mélenchon à 14% et François Hollande à 11%. parmi les candidats à la présidentielle, Arnaud Montebourg est 11e avec 8% des votes, Benoît Hamon 13e avec 7%, Yannick Jadot 22e avec 2% des votes et Vincent Peillon 23e avec 1%. Lire sur le site d'Elabe

18 décembre 2016 - 28% des Français souhaitent que François Fillon remporte la prochaine présidentielle. Selon un sondage Ifop pour le JDD, 28% des Français souhaitent que François Fillon remporte la prochaine présidentielle. Cette enquête d'image sur le candidat de la droite le place malgré tout parmi les favoris. 55% des personnes interrogées pensent en revanche que l'ancien Premier ministre va l'emporter en 2017. Mais il lui faudra rassurer tout en conservant son image d'homme à poigne : 62% des sondés se disent inquiets par son programme, 59% estime qu'il ne cédera pas face à la rue et 54% qu'il a la stature du président de la République. Lire sur le site de l'Ifop

14 décembre 2016 - Fillon grand gagnant de la présidentielle. Selon un sondage du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), réalisé par Ipsos / Sopra Steria, en partenariat avec Le Monde, François Fillon serait le vainqueur de l'élection présidentielle s elle avait lieu aujourd'hui. Le candidat élu de la droite dispose de 26% à 29% d'intentions de vote au premier tour, contre 24% à 25% pour Marine le Pen. En cas de candidature, Manuel Valls est crédité de 11% à 12%, Arnaud Montebourg de 6 à 7%, tout comme François Bayrou. Le candidat de la gauche serait battu à la fois par Emmanuel Macron (13 à 18% selon les configurations) et par Jean-Luc Mélenchon (13 à 14%). Lire sur le site d'Ipsos

9 décembre 2016 - Hollande remonte après son renoncement. Selon un sondage Odoxa pour France Info, François Hollande bénéficie de sa non-candidature à l'élection présidentielle. Après son renoncement, 68% des sondés jugent positivement la nomination de Bernard Cazeneuve à Matignon. ils sont 63% à penser que l'action du chef de l'Etat va s'améliorer maintenant, qu'il n'a plus d'ambition de réélection. Quant à l'élection à venir, 60% des personnes interrogées pensent que François Hollande ne doit pas prendre position pour un candidat quel qu'il soit. Lire sur le site d'Odoxa

8 décembre 2016 – Valls en tête de la primaire. Selon un sondage Harris Interactive pour France 2, Manuel Valls arrive comme le grand favori de la primaire de la gauche. L'ancien premier ministre obtient 45% des intentions de vote au premier tour dans ce sondage, devant son principal rival Arnaud Montebourg, à 28%. Suivent Benoît Hammn (11%), Gérard Filoche (6%), Marioe-Noëlle Lienemann (5%), Pierre Larrouturou (3%), Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy (1%). Au second tour, l'écart se réduit nettement et Manuel Valls pourrait être en ballottage face à Arnaud Montebourg, qui bénéficierait du report de voix de plusieurs candidats de la gauche du parti (Halon, Lienemann etc.). Lire sur le site d'Harris

7 décembre 2016 - Manuel Valls séduit  gauche. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, un Français sur trois (33%) "pourrait voter" au 1er tour de la présidentielle 2017 pour Emmanuel Macron. Un chiffre en hausse de 6 points depuis la dernière mesure. L'ancien ministre de l'Economie devance Manuel Valls (27%, +9), également en forte hausse en un mois. Ils sont tous les deux loin devant Arnaud Montebourg (18%) ou Vincent Peillon (5%), nouvellement candidat. 23% des personnes interrogées voteraient probablement pour Jean-Luc Mélenchon et 20% pour Martine Aubry. Manuel Valls fait un bond de 14 points chez les sympathisants de gauche, avec 50% des personnes interrogées, loin devant tous ces rivaux. Lire sur le site d'Elabe

7 décembre 2016 – Valls de perce pas, gauche éliminée. Selon un sondage BVA-Salesforce pour Orange et la presse régionale, François Fillon est donné en tête du premier tour de la présidentielle, avec 23 à 29% des intentions de vote selon les candidats qu'il aura face à lui. Il devance Marine Le Pen, crédité de 24 à 26%. A gauche, Manuel Valls ne perce pas. L'ancien Premier ministre est crédité de 13% des suffrages et serait même très légèrement distancé par Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon (14% chacun). Au second tour, François Fillon serait élu président de la République avec 67% contre 33% pour Marine Le Pen, selon cette étude, réalisé auprès de 934 personnes. Un tiers des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote. Lire sur le site de BVA

6 décembre 2016 – Valls laminé par Fillon, Le Pen, Macron et Mélenchon. Selon un sondage Ifop pour iTélé, Paris Match et Sud Radio, Manuel Valls n'est crédité que de 10% des intentions de vote à l'élection présidentielle. Il serait devancé au premier tour par François Fillon, à 27,5%, Marine Le Pen à 24%, mais aussi Emmanuel Macron (13,5 %) et Jean-Luc Mélenchon (12,5%). Les "trois gauches" (Macron-Mélenchon-Valls) seraient chacune exclues du second tour, lors duquel  François Fillon s'imposerait avec 65% des voix, contre 35% pour la présidente du Front national. Lire sur le site de l'Ifop

5 décembre 2016 – Le bilan de Hollande massivement rejeté. Selon un sondage OpinionWay pour le Figaro, 78% des français auraient une opinion négative du bilan de François Hollande, contre 21% d'image positive (dont 2% jugeant le bilan "très positif"). Seuls les sympathisants du PS ont une opinion à contre-courant avec 63% de sentiment positif, contre 37% négatif. En revanche, seul 48% des électeurs de François Hollande en 2012 jugent son bilan positif, contre 51% négatif. Une proportion qui passe à 38% contre 62% pour les votants du second tour. Pour 81% des sondés, François Hollande n'a pas été fidèle à ses promesses de campagne en 2012. Lire sur le site d'OpinionWay

Suggestions de contenus