Les sondages de février 2017

9 février 2017 - Un quatrième institut de sondage donne Fillon éliminé (Harris). Selon un sondage Harris Interactive pour l'Emission politique de France 2,  François Fillon n'obtiendrait "que" 19% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, distancé par Marine Le Pen à 24% et par Emmanuel Macron à 21%. Après OpinionWay, Ifop et Elabe, c'est le quatrième institut à pronostiquer l'élimination de l'ancien Premier ministre. Benoît Hamon est donné quant à lui quatrième à 14% des intentions de vote, devant Jean-Luc Mélenchon à 12%. François Bayrou, s'il était candidat, obtiendrait 5% des voix. Nicolas Dupont-Aignan et Yannick Jadot sont à 2%, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud à environ 0,5% des suffrages.

8 février 2017 - Macron battrait Le Pen au second tour (Elabe). Selon un sondage Elabe pour l'Express et BFMTV, François Fillon confirme son statut de "troisième homme" de la présidentielle 2017 avec 17% à 18% d'intentions de vote selon que François Bayrou soit candidat ou non. Marine Le Pen arriverait en tête du premier tour avec 25,5 à 26% des voix, talonnée par Emmanuel Macron, évalué entre 22 et 23,5% des suffrages. Benoît Hamon, serait quatrième à 15%, suivi de Jean-Luc Mélenchon à 12%. Au second tour, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen avec 63% des voix contre 37%. François Fillon serait aussi vainqueur selon Elabe, mais avec un écart plus ténu, 56% contre 44%. Ce sondage d'Elabe vient confirmer les grandes tendances des "rolling" effectués quotidiennement par OpinionWay et Ifop et répertoriés dans cette page.

7 février 2017 - Macron accroit son avance au second tour face à Le Pen (OpinionWay). Selon le sondage "rolling" d'OpinionWay pour Orpi, Les Echos et radio Classique, Emmanuel Macron consolide progressivement sa place de nouveau favori de cette présidentielle 2017. Le candidat de En Marche ! est crédité de 23% des suffrages dans ce sondage réalisé en continu avec un relevé des intentions de vote chaque jour. Il serait devancé par Marine Le Pen, créditée de 25% des voix, mais devancerait désormais largement François Fillon, à 20% d'intentions de vote, Benoit Hamon à 14%, Jean-Luc Mélenchon à 12% (en hausse de 1 point), mais aussi qautre candidats déclarés sous les 5% (Nicolas Dupont-Aignan à 4%, Yannick Jadot, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud à 1%). Au second tour, Emmanuel macron accroit son avance face à Marine Le Pen avec 66% des intentions de vote contre 34% pour la présidente du FN.

6 février 2017 - Un duel Le Pen-Macron se confirme au second tour (OpinionWay). Selon un sondage OpinionWay pour Les Echos, Orpi et Radio Classique, dévoilé ce lundi, Marine Le Pen arriverait en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 26% des suffrages, suivie d'Emmanuel Macron à 23% des intentions de vote. François Fillon recueillerait de son côté 20% des voix, contre 14% pour le candidat socialiste, Benoît Hamon, et 11% pour Jean-Luc Mélenchon. derrière eux, on trouve Nicolas Dupont-Aignan à 3%, Yannick Jadot à 2%, Philippe Poutou à 1% et Nathalie Arthaud à 0%. Au deuxième tour, Emmanuel Macron remporterait l'élection présidentielle, avec 65% des intentions de vote, contre 35% pour Marine Le Pen.
6 février 2017 - Fillon se stabilise (Ifop). Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud-Radio, Marine Le Pen arriverait en tête des résultats de la présidentielle, avec 25,5% des voix au premier tour, contre 20,5% à Emmanuel Macron, deuxième. François Fillon parvient à "arrêter l'hémorragie" selon les termes de Match, le sondage le plaçant à 18,5%, soit à un niveau stable depuis la dernière mesure. Benoît Hamon est crédité de 15,5%, en forte baisse depuis sa victoire à la primaire. Il est suivi de Jean-Luc Mélenchon, stable à 10%. (Nota : l'Ifop, comme OpinionWay ont lancé des "rollings" autrement dit des baromètres en continu dont les résultats sont mis à jour quotidiennement. Nous les présenterons dans cette page au rythme d'un point complet sur les sondages par jour).
6 février 2017 - François Fillon exclu du second tour (BVA). Selon un sondage BVA Salesforce pour Orange et la Presse régionale, François Fillon serait probablement éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle s'il avait lieu aujourd'hui. Le résultat du sondage "intentions de vote" sur la présidentielle est le suivant : Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour avec 25% des suffrages, devant Emmanuel Macron crédité de 21 à 22% des voix selon que François Bayrou soit ou non candidat. François Fillon n'est que troisième avec 18 à 20%, devant Benoît Hamon entre 16 et 17% et Jean-Luc Mélenchon qui se situerait entre 11 et 11,5%. François Bayrou, s'il participait à la présidentielle, obtiendrait 5%, Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 2%, Yannick Jadot de 1 à 1,5%, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou de 0,5%. Au second tour, Marine Le Pen serait battu à la fois par Emmanuel Macron (34% contre 66%) et François Fillon (40% contre 60%).
3 février 2017 - 6 Français sur 10 pour un retrait de François Fillon (Odoxa). Un sondage Odoxa pour France Info révèle ce matin que 61% des Français (32% des sympathisants de droite) souhaitent que François Fillon renonce à la présidentielle. Le reportage d'Envoyé Spécial, dans lequel Penelope Fillon dit clairement, dans une interview de 2007, ne "jamais" avoir été "son assistante" décrédibilise sa défense. Ce matin, L'Obs a publié un article pour affirmer que Gérard Larcher, son plus fidèle soutien, voulait qu'il se retire pour ne pas faire perdre son camp. Les parlementaires sont actuellement en circonscription, ils seront confrontés aux militants et à leurs administrés en colère, ce qui augure un lundi animé au siège du parti LR. En off, les cadres sont désormais nombreux à s'inquiéter d'une campagne qui s'annonce très compliquée, cette question étant dans tous les esprits : comment François Fillon peut-il défendre un programme prônant efforts, réduction des dépenses publiques, augmentation de la TVA, après les révélations sur les salaires considérables versés à sa femme et deux de ses enfants ?

3 février 2017 - Fillon éliminé dès le premier tour (Ifop). Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, François Fillon serait éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril prochain. Le candidat de la droite est crédité de 18,5% des intentions de vote, derrière Marine Le Pen 25%, mais aussi Emmanuel Macron à 20,5%. L'affaire Penelope Fillon pourrait donc bien coûter l'élection à celui qui était encore le grand favori il y a quelques semaines. Benoit Hamon est donné quatrième avec 16,5%, prenant le dessus sur Jean-Luc Mélenchon à 10%. François Bayrou, s'il coucourrait serait crédité de 4,5%. Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 63% des suffrages, contre 37% à Marine Le Pen.

2 février 2017 - 69% des Français pour un retrait de François Fillon (Harris). Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico,  69% des Français souhaitent que François Fillon retire sa candidature et soit remplacé par un autre candidat à droite. Si la question se joue à 50-50 chez les sympathisants de la droite et du centre, le noyau dure des Républicains privilégie à 58% son maintien. Dans l'hypothèse d'un retrait, c'est le finaliste battu de la primaire de la droite, Alain Juppé, qui recueillerait les faveurs des sondés,que ce soit sur l'ensemble de l'échantillon comme chez les sympathisants de la droite et du centre. Du côté des pronostics, les sondés ne sont que 29% à penser que le candidat de la droite pourra remporter la présidentielle si c'est François Fillon qui l'incarne, contre 57% si un autre candidat reprend le flambeau. Restent 52% des proches de la droite et du centre qui pensent encore "certaine ou probable" la victoire de François Fillon et 60% des sympathisants Républicains.

2 février 2017 - Fillon et Macron à égalité dans un sondage (Ifop). Un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, confirme que François Fillon et Emmanuel Macron sont désormais au coude-à-coude en vue du premier tour de l'élection présidentielle. Selon ce sondage, Marine Le Pen arriverait en tête des résultats de la présidentielle le 23 avril avec 24,5% des suffrages. Emmanuel Macron et François Fillon se disputent la seconde position à égalité avec 20% d'intentions de vote. Benoît Hamon est quatrième avec 17% devant Jean-Luc Mélenchon à 9,5%. S'il participait, François Bayrou serait sixième avec 4%. Au second tour, Emmanuel Macron est donné gagnant face à Marine Le Pen avec 63% des intentions de vote contre 37%. François Fillon serait lui aussi vainqueur, mais avec un écart plus serré : 59% contre 41%.

1er février 2017 - Fillon rattrapé par Macron, mais toujours 2e (Ifop). Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud-Radio diffusé en fin de journée, François Fillon conserve de justesse la seconde position dans les intentions de vote derrière Marine Le Pen, mais devant Emmanuel Macron. La patronne du FN est créditée de 24% des voix au premier tour de l'élection présidentielle alors que le candidat de la droite obtient 21%, talonné par le leader d'"En Marche !" à 20%. Derrière, Benoît Hamon enregistre une très forte progression à 18% et grignote l'électorat de Jean-Luc Mélenchon, crédité de 9% des voix. François Bayrou, s'il était candidat, n'obtiendrait que 4,5 % des voix devant Nicolas Dupont-Aignan (2 %), Yannick Jadot (1 %), Philippe Poutou (0,5 %), Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade (0 %). Ifop a testé le résultat d'un duel Le Pen-Fillon au second tour et l'ancien Premier ministre semble en mesure de l'emporter avec 60 % des voix contre 40% pour son adversaire.

1er février 2017 - Macron passe devant Fillon (Elabe). Selon un sondage Elabe pour Les Echos et Radio Classique, François Fillon pâtit lourdement de l'affaire d'emploi fictif présumé visant son épouse. Encore favori il y a quelques semaines, l'ancien Premier ministre est désormais doublé dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle. Le résultat du sondage donne Marine Le Pen en tête avec 26% à 27% des suffrages selon que François Bayrou participe à cette présidentielle ou non. Emmanuel Macron prend la seconde position, crédité de 22% à 23% des intentions de vote. François Fillon n'est plus que troisième entre 19% et 20% des voix. Il serait donc éliminé, tout comme Benoît Hamon, qui se situe entre 16% et 17% des intentions de vote devant Jean-Luc Mélenchon à 10%. S'il participait à cette présidentielle, François Bayrou terminerait sixième seulement et obtiendrait un résultat de 4% des voix, en forte baisse depuis janvier. Au second tour, Marine Le Pen semble battue dans tous les cas de figure puisqu'elle est créditée de 35% face à Emmanuel Macron (65%) et de 41% face à François Fillon (59%).

Suggestions de contenus