Myriam El Khomri : grand moment de gêne (et d'humiliation) en direct à la télé

Myriam El Khomri : grand moment de gêne (et d'humiliation) en direct à la télé La ministre du Travail a été malmenée, en direct à la télévision ce matin. Myriam El Khomri, qui vient d'annoncer une réforme du droit du travail, ne sait pas combien de fois peut être renouvelé un CDD. Elle tente désormais de désamorcer la polémique.

[Mis à jour le 5 novembre 2015 à 12h55] Elle était inconnue du grand public, son nom risque bien - et pour lontemps - d'être associé à cette terrible séquence audiovisuelle. Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur BFMTV et RMC, la jeune ministre du Travail, Myriam El Khomri, s'est montrée incapable de répondre à une question pourtant assez simple : "Il peut être renouvelé combien de fois le CDD ?". Le journaliste, connu pour ses interviews au ton direct et provocateur, a fait plus exigeant dans le style "interrogatoire sur la vie concrète des Français". La ministre a semblé très vite mal à l'aise, tentant, avec une hésitation manifeste : "Euh trois fois ? Jusqu'à trois fois". "Vous êtes certaine de ça ?", insiste Jean-Jacques Bourdin, qui réitère sa question. "Je ne pourrais pas vous le dire", admet finalement Myriam El Khomri. Sentence cruelle du journaliste : "Parce que vous ne le savez pas. Deux fois, il peut être renouvelé deux fois. Depuis le mois d’août dernier. C’est une mesure gouvernementale, de votre gouvernement".

Le malaise est d'autant plus grand que la ministre du Travail est bien consciente de devoir faire ses preuves pour gagner en légitimité, ses détracteurs n'hésitant pas depuis sa prise de fonction à qualifier sa nomination de petit arrangement politicien et à critiquer son manque d'expérience. Hier, la jeune ministre a dévoilé avec Manuel Valls les grandes lignes de sa réforme du code du Travail qui prépare un assouplissement des 35 heures et renforce les accords au sein des entreprises. Pour la défendre devant le Parlement et devant les Français, elle aura désormais beaucoup de mal à convaincre qu'elle maîtrise tous les tenants et les aboutissants du dossier.

La ministre du Travail est toutefois réapparue en fin de matinée sur BFMTV, dans une séquence improvisée sur le perron de l'Elysée. "J'ai répondu 'trois' parce que pour moi c'est trois contrats, donc ce n'était pas sur le renouvellement, mais ça fait trois contrats quand on peut renouveler deux fois" précise-t-elle auprès d'un journaliste. Et de remettre en cause les pratiques journalistiques de l'intervieweur : "Jean-Jacques Bourdin avait préparé son coup, il voulait son buzz, il a eu son buzz. Je ne suis pas la première, je ne serai pas la dernière". 

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google