Emmanuel Macron : foot, Bayrou, terrorisme, législatives... les enjeux

MACRON - Tandis qu'une première passe-d'armes a eu lieu entre le Premier ministre et François Bayrou, Emmanuel Macron et Theresa May sont attendus au Stade de France ce soir pour le match amical de football France-Angleterre... Suivez l'actualité du quinquennat Macron en direct.

L'essentiel de l'actu d'Emmanuel Macron et de son gouvernement

  • Emmanuel Macron est attendu au Stade de France ce soir pour le match amical de football France-Angleterre. Il sera accompagné de la Première ministre britannique Thérésa May pour rendre hommage aux victimes des récents attentats terroristes de Londres et Manchester, revendiqués par Daesh.
  • Le Premier ministre Edouard Philippe a recadré François Bayrou à propos de son rapport à la presse. Courroucé, ce dernier lui a répondu par médias interposés que "chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire, je le dirai".
  • Avec son statut à part, le "cas Bayrou" commence à préoccuper le gouvernement Macron.
  • La campagne d'entre-deux-tours pour les élections législatives bat son plein. La vague "bleue Macron" en passe de déferler sur l'Assemblée Nationale dimanche 18 juin prochain est au cœur des débats.

Dernières infos : l'actu du quinquennat Macron en direct

21:17 - Jean-Christophe Cambadélis dénonce le "caractère droitier et ENArchique du  gouvernement"

Et Florian Philippot n'est pas le seul à être critique face à l'annonce de ce nouveau gouvernement Philippe. Le socialiste Jean-Christophe Cambadélis a lui dénoncé sur Twitter le "caractère droitier et ENArchique du gouvernement", constatant qu'"après avoir renoncer au MoDem, on renonce à la société civile".

13/06/17 -  16:25 - Le Canard Enchaîné livre dans son édition du 14 juin les "aveux des attachés parlementaires du MoDem"

Le journal satirique vient d'annoncer qu'il publiera dans son édition de demain "les premiers aveux des attachés parlementaires du MoDem", dont l'actuel ministre de la Justice, François Bayrou, est le Président et le fondateur. 

13/06/17 -  14:50 - Recadrage du Premier ministre : François Bayrou prend la mouche et lui répond (mal)

En déplacement à Lens pour soutenir des candidats Modem en pleine campagne d'entre-deux-tours pour les élections législatives, le ministre de la Justice à répondu par médias interposés au Premier ministre, qui l'a recadré par deux fois aujourd'hui sur ses rapports à la presse. "Chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire à des Français, des responsables, qu'ils soient politiques, qu'ils soient journalistiques, qu'ils soient médiatiques, chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire, je le dirai", s'est-il courroucé. Radio France reproche au Garde de garde des Sceaux d'avoir appelé un chef de service pour faire pression concernant la publication d'une enquête sur les assistants parlementaires du Modem, dont François Bayrou est le Président et le fondateur.

13/06/17 -  11:49 - Législatives : Jean-luc Mélenchon dénonce “le culte de la personnalité” autour d'Emmanuel Macron

En pleine campagne d'entre-deux-tours, le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon, invité ce matin sur RTL, a dénoncé l'ambiance "d'autocélébration" et de "culte de la personnalité" autour d'Emmanuel Macron depuis son élection, qu'il a jugée "malsaine" et qui a contribué, selon lui, à "l'absence totale de débat national"avant les législatives.

13/06/17 -  11:40 - Le Premier ministre Edouard Philippe recadre son ministre de la Justice François Bayrou (VIDÉO)

Il l'a fait avec le sourire, mais il l'a fait quand même. Invité sur franceinfo ce matin, Edouard Philippe a recadré François Bayrou concernant son appel à Radio France avant la diffusion d'une enquête de la cellule d'investigation sur les assistants parlementaires européens du Modem. "Quand on est un ministre, on n'est plus simplement un homme animé par ses passions et sa mauvaise humeur", a rappelé le Premier ministre. Hier, le porte-parole du gouvernement avait défendu tant bien que mal le coup de pression du ministre de la Justice sur les journaliste de Radio France en évoquant un simple échange en "off". 

13/06/17 -  11:32 - France-Angleterre : Emmanuel Macron et Theresa May attendus au Stade de France pour ce match de foot

Le Président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May sont attendus au Stade de France ce mardi 13 juin au soir pour assister au match amical de football France-Angleterre. Ils participeront à l'hommage rendu aux victimes des récents attentats terroristes revendiqués par Daesh de Londres et Manchester, survenus le 22 mai et le 3 juin dernier. En 2015, la fédération anglaise de football avait, lors du match amical à Wembley, décidé du rendre hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre, qui avait fait 130 morts et 400 blessés.

12/06/17 -  17:23 - Salariés du MoDem : quand François Bayrou met la pression sur des journalistes d'investigation

C'est Médiapart qui a révélé l'information : le ministre de la justice François Bayrou aurait appelé directement la cellule d'investigation de Radio France pour se plaindre d'une enquête de journalistes de franceinfo concernant les salariés du MoDem, qui a débouché sur l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris. Selon le journaliste Jacques Monin, le ministre de la Justice cherchait clairement à faire pression sur la presse.

12/06/17 -  17:00 - Il y aura sans doute des frondeurs dans la majorité LREM, selon le porte-parole du gouvernement

C'est le revers de la médaille. Lorsqu'une majorité est écrasante à l'assemblée nationale, elle laisse aussi de la place à la contestation interne. "Notez qu'en 2012, ceux qui avaient été élus avec François Hollande ont été élus grâce à François Hollande et certains l'ont oublié très vite. Donc je peux pas garantir que la totalité des élus de La République en marche ne négligent pas cela [sic]. Mais ce sera notre responsabilité de leur rappeler", a ainsi reconnu le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner ce lundi matin sur France Inter, avant de rappeler tout de même que : "par contre, quand une décision collective est prise, et elle le sera au niveau du groupe pour l'Assemblée nationale, elle doit être la règle pour tous." A bon entendeur, salut !

12/06/17 -  16:03 - Elections législatives : le grand gagnant est surtout.. L'abstention

Si le parti du Président, La République en marche et ses alliés du MoDem, remporte largement ce premier tour des élections législatives 2017, la grande gagnante restera surtout l'abstention. Avec un taux de participation d'à peine 48,71%, l'abstention atteint un niveau record de 51,29%. Moins d'un électeur sur deux est allé voté dimanche 11 juin. Surement l'une des raisons qui explique l'absence de fanfaronnade du côté de la force politique d'Emmanuel Macron, malgré des résultats impressionnants.

12/06/17 -  15:04 - Majorité écrasante à l'assemblée pour Macron : le débat sur la proportionnelle de nouveau ouvert..ou pas ?

Le Front national et la France insoumise, qui n'ont pas concrétisé leur excellent score à l'élection présidentielle lors du premier tour des élections législatives, ont dénoncé le mode de scrutin uninominal à deux tours. La dernière projection de l'institut Ipsos, à l'issue du 1er tour du dimanche 11 juin, évoque entre 415 et 455 sièges sur 577 pour l'alliance La République en Marche - Modem. "La proportionnelle est un débat qui va s'ouvrir", a promis Benjamin Griveaux, porte-parole de La République en marche ce lundi 12 juin au matin sur RTL, rappelant qu'Emmanuel Macron s'y était montré favorable pendant la campagne présidentielle. C'était aussi une condition posée par l'actuel ministre de la Justice François Bayrou pour son alliance avec Emmanuel Macron durant la campagne. Les contours de ce changement restent cependant très flous. Ladite réforme devrait en outre être reportée à 2018, et donc mise en pratique lors de la prochaine élection... En 2022.

12/06/17 -  14:33 - Macron va voter aux législatives en Falcon (avion présidentiel) : tollé de l'opinion publique

Emmanuel Macron y tient : c'est au Touquet, là ou il possède une résidence secondaire avec son épouse Brigitte, qu'il vote. Il n'a pas fait d'exception pour ce premier tour des législatives, sauf qu'il est arrivé... en avion Falcon, dans lequel il avait embarqué depuis Oradour-sur-Glane, près de Limoges en Haute-Vienne. Un moyen de transport très peu écologique, pour l'auteur de la désormais célèbre punchline : "Make our planet great again", ce que les internautes ont vivement critiqué.

12/06/17 -  14:00 - Macron "dabe" lors de sa visite aux salariés furieux de GM&S.. un geste de mauvais goût pour certains (VIDÉO)

Lors de sa visite aux salariés de GM&S le 9 juin, le président de la République Emmanuel Macron s'est adonné à l'un de ses gestes favori : le dab, un geste crée par les stars du hip hop américain et popularisé en France par le footballeur Paul Pogba. Une réaction déplacée pour certains, alors l'équipementier creusois, premier employeur de la région, est menacé de liquidation. 277 emplois sont en jeu, et les salariés très en colère. 

09/06/17 -  16:10 - Quand Emmanuel Macron répond en direct au standard de l'Elysée (VIDEO)

En trois semaines de mandat présidentiel, Emmanuel Macron en est déjà a son deuxième méga buzz sur Internet. Il vient de publier une vidéo sur Facebook (voir ci-dessous) où, alors qu'il rend visite à l'équipe chargée de répondre au standard de l'Elysée, il décide au pied levé de prendre lui-même les appels en direct.

08/06/17 -  16:08 - Etat d’urgence : le ministère de l’intérieur veut-il faire de l’urgence la norme ?

Le site d'investigation Médiapart, marqué très à gauche, titre ainsi son article sur le futur projet de loi du gouvernement Macron contre le terrorisme dévoilé par Le Monde : "Etat d’urgence: le gouvernement veut faire de l’exception la règle". Il indique également que la plupart des syndicats judiciaires et associations de défense des droits de l’homme sont déjà en alerte sur la question.

08/06/17 -  13:04 - François Dubet : "revenir sur le caractère exceptionnel du redoublement est une mesure électoraliste"

François Dubet, professeur de sociologie à l’université de Bordeaux, estime sur France Info que la volonté du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, de revenir sur le caractère exceptionnel du redoublement est avant tout une mesure "pour faire plaisir à une partie de l'opinion publique" et qu'elle "ne s'appuie pas sur les évaluations".

Ce qu'il faut savoir sur Emmanuel Macron - Aux yeux du monde, et pour une grande partie des Français, Emmanuel Macron incarne sans conteste une forme de renouveau et de modernité. Mais renouveau ne signifie pas forcément rupture politique. En réalité, Emmanuel Macron est un social-démocrate, qui se revendique "réformiste" et "progressiste". Sa première chapelle politique est celle de la gauche dite "de gouvernement", celle qui a fait le choix de se tourner vers le social-libéralisme ces dernières années. Emmanuel Macron poursuit donc le chemin qu'avaient parcouru François Hollande et Manuel Valls, et va plus loin, rompant avec l'héritage du PS pour s'adresser aux centristes et au centre-droit. Son ambition : se départir des réflexes économiques trop ancrés à droite ou à gauche sur la plupart des sujets. Son leitmotiv : le pragmatisme, sur les questions économiques, en matière sociale, sur les questions de la laïcité ou encore de l'Europe.

Programme d'Emmanuel Macron

Le nouveau président s'est fixé quelques priorités pour son quinquennat : l'éducation, l'emploi, la lutte contre le terrorisme et l'Europe. Il a aussi établi une feuille de route pour les premiers mois de son quinquennat : d'ici l'été, il entend faire voter une grande loi de moralisation de la vie publique, entreprendre une réforme importante portant sur le code du travail - par ordonnances - et légiférer pour que simplifier les rapports entre les entreprises françaises et l'administration.

Biographie d'Emmanuel Macron

Collégien puis lycéen dans l'établissement privé catholique de La Providence, à Amiens - là où il rencontrera sa future épouse -, Emmanuel Macron a intégré le lycée Henri IV à Paris dès la première. Il a été admis en hypokhâgne puis en khâgne dans le même établissement. Après un échec au concours de l'Ecole normale supérieure, il se consacre à la philosophie - matière dans laquelle il obtient un DEA à l'université de Paris-Nanterre, et aux sciences politiques - il décroche le diplôme de Sciences Po Paris en 2001. Il fait ensuite l'ENA et intègre une fois diplômé l'inspection générale des Finances.

Macron banquier chez Rotchschild

Fort de ce cursus et d'un profil brillant, Emmanuel Macron est très tôt promis aux plus hautes fonctions. Avant de devenir l'un des principaux conseillers de François Hollande, Emmanuel Macron était banquier d'affaires dans la société Rotchschild, avec des responsabilités importantes qui l'amèneront notamment à diriger la négociation du rachat de Pfizer par Nestlé, un deal de 9 milliards d'euros, qui constitue l'un des plus impressionnants contrats menés par la banque. Cette mission, qui lui vaudra d'être appelé par certains de ses pairs comme "le Mozart de la finance" lui permet de se faire un nom dans le milieu. Mais au-delà du surnom, c'est surtout l'étiquette de "banquier de chez Rothschild" qui lui reste associée, il est d'ailleurs encore aujourd'hui désigné de cette manière par certains adversaires politiques. 

Famille d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est le fils d'un couple de médecins, Jean-Michel Macron et François Noguès. Sa grand-mère maternelle était principale de collège. Marié à Brigitte Trogneux, il n'a pas d'enfants, mais vit une forme de paternité par procuration, puisqu'il est très proche des sept petits-enfants de son épouse, qui a eu trois enfants issus de son précédent mariage. Pour Emmanuel Macron, qui tient à préserver sa famille de l'exposition médiatique, le sujet de la vie privée est sensible. Ces derniers mois, il a dû faire face à de fausses rumeurs de plus en plus insistantes faisant mention d'une double vie, lui prêtant des aventures extraconjugales, notamment avec le PDG de Radio France, Mathieu Gallet.   

Femme d'Emmanuel Macron

Si la presse people s'intéresse autant au couple Macron, c'est sans doute parce que Brigitte Macron a plus de 24 ans de plus que son époux. Elle était enseignante dans le lycée dans lequel Emmanuel Macron était élève et admet aujourd'hui avoir été très vite séduite. Leur première rencontre a lieu alors que lui était collégien, en troisième, lors d'un cours de théâtre qu'elle animait. Si l'on en croit les anciens camarades de classe d'Emmanuel Macron, que Le Parisien a récemment interrogés, Brigitte Macron ne cachait pas à quel point elle était impressionnée par son élève : "En classe, elle le citait tout le temps en exemple. Elle était totalement subjuguée par ses talents d'écriture. [...] Il écrivait tout le temps des poèmes et elle les lisait devant tout le monde". Tout savoir sur Brigitte Macron

Taille et âge d'Emmanuel Macron

Le candidat d'En Marche! n'est pas le plus grand de ceux qui sont dans la course à l'Elysée. Il mesure 1,73 m, c'est un peu moins que Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (qui mesurent tous les deux 1,74 m). Encore à titre de comparaison, François Fillon mesure quant à lui 1,75 m. Donald Trump, lui, mesure 1,88 m.

Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977. Il se présente donc à l'élection présidentielle âgé de 39 ans. Jamais un président de la République française n'a été élu aussi jeune (le record en la matière était jusque là détenu par Louis Napoléon Bonaparte, qui fut élu en 1848 avant de devenir empereur en 1852). Pour autant, si cette jeunesse étonne, il est à noter que de nombreux pays, dans une période récente, ont désigné à leur tête des hommes et femmes de la même génération qu'Emmanuel Macron. Matteo Renzi est devenu chef du gouvernement italien à 39 ans, Charles Michel est devenu Premier ministre de la Belgique plus jeune encore, à 38 ans. La Grèce avait choisi Alexis Tsipras en 2015 alors qu'il n'avait que 40 ans. Justin Trudeau est devenu le Premier ministre du Canada à 43 ans.

Article le plus lu : Les nouvelles perles du bac, édition 2017 : voir les actualités

Gouvernement / Vladimir Poutine