Gouvernement Cazeneuve (Hollande) : composition et liste des ministres du nouveau gouvernement

GOUVERNEMENT - Jusqu'en mai 2017, c'est Bernard Cazeneuve qui dirigera et coordonne l'action de tous les ministres. Voici la composition du gouvernement...

Le mardi 6 décembre 2016, François Hollande a confié l'Hôtel Matignon à Bernard Cazeneuve, qui a officiellement procédé à la constitution de son nouveau gouvernement. L'équipe ministérielle a en réalité très peu changé, à seulement 5 mois de la fin de mandat de François Hollande. Le président a souhaité resserrer l'exécutif autour d'hommes et de femmes de confiance, seulement 3 changements sont notables : la nomination de Bruno Le Roux comme nouveau ministre de l'Intérieur, celle de Jean-Marie Le Guen au secrétariat d'Etat au développement et à la Francophonie, celle d'André Vallini au secrétariat d'Etat chargé des relations avec le Parlement.

La Constitution de la Ve République est très claire concernant le rôle et les prérogatives du gouvernement : celui-ci est chargé dans nos institutions de déterminer et de conduire la politique de la Nation. S'il incombe au président de la République d'assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et de garantir l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire, c'est bien le Premier ministre qui dirige l'action du gouvernement, après que le chef de l'Etat a choisi les ministres qui le composent. 

Composition du gouvernement

- Bernard Cazeneuve, Premier ministre, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
André Vallini, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Vincent Placé, secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification, Juliette Méadel, secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes.

- Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
Harlem Désir, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, Matthias Fekl, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé du Développement et de la Francophonie.

- Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Barbara Pompili, secrétaire d'État chargée des Relations internationales sur le climat, chargée de la Biodiversité.

- Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur

- Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a un secrétaire d'Etat sous sa tutelle
Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

- Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
Christian Eckert, secrétaire d'État chargé du Budget et des Comptes publics, Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique et de l'Innovation, Martine Pinville, secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire, Christophe Sirugue, secrétaire d'État chargé de l'Industrie.

- Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie.

- Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a un secrétaire d'Etat sous sa tutelle
Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire

- Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux, ministre de la Justice

- Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, a un secrétaire d'Etat sous sa tutelle
Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage

- Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, a un secrétaire d'Etat sous sa tutelle
Estelle Grelier, secrétaire d'État chargée des Collectivités territoriales

- Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement

- Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable

- Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication

- Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes

- Annick Girardin, ministre de la Fonction publique

- Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a plusieurs secrétaires d'Etat sous sa tutelle
Hélène Geoffroy, secrétaire d'État chargée de la Ville, Thierry Braillard, secrétaire d'État chargé des Sports

- Ericka Bareigts, ministre des Outre-Mer 

Remaniements du gouvernement

Les derniers remaniements du quinquennat de François Hollande

Le 6 décembre 2016 : Bernard Cazeneuve devient Premier ministre en remplacement de Manuel Valls. Entrée remarquée dans le gouvernement : Bruno Le Roux devient ministre de l'Intérieur.

Le 26 août 2014 : Manuel Valls présente la démission de son gouvernement suite aux déclarations d'Arnaud Montebourg sur "la marche forcée des déficits" entrepris par François Hollande. Sorties remarquées dans le gouvernement : Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Aurélie Filippetti, tous contre la ligne de rigueur budgétaire. Entrées et changements notables : Emmanuel Macron devient ministre de l'Economie, Najat Vallaud-Belkacem devient ministre de l'Education.

Le 31 mars 2014 : Jean-Marc Ayrault présente la démission de son gouvernement suite à la lourde défaite de la gauche aux élections municipales. Il est remplacé à Matignon par Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur. Sorties remarquées dans le gouvernement : Pierre Moscovici, Cécile Duflot et Pascal Canfin, les écologistes actant leur rupture avec la majorité. Entrées notables dans le gouvernement : Ségolène Royal et François Rebsamen.

Nouveau gouvernement

Suite aux élections présidentielles d'avril et de mai 2017, un nouveau chef d'Etat sera élu par les Français. Sa première tâche sera de nommer un nouveau Premier ministre et de composer avec lui, en bonne intelligence, un nouveau gouvernement.

Si François Fillon devient président de la République, il s'appuiera sur sa garde rapprochée, mais aussi sur des personnalités de la société civile comme des chefs d'entreprises renommés. Parmi les noms de ministrables qui circulent figure ainsi celui d'Henri de Castries, l'ancien patron d'Axa. Le Canard Enchaîné révélait fin novembre que l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy songe à Gérard Larcher, actuel président du Sénat, pour le poste de Premier ministre. François Fillon verrait également bien Bruno Le Maire devenir son ministre des Affaires étrangères. Certaines personnalités qui pourraient entrer dans son gouvernement se détachent : Bruno Retailleau, Xavier Bertrand, Eric Woerth, Bernard Debré, Thierry Mariani, Isabelle le Callennec, Valérie Boyer et Jérôme Chartier.

Le gouvernement en France (définition)

La République française a comme pilier institutionnel la séparation des pouvoirs, législatif, judiciaire et exécutif. Ce dernier est assuré par deux entités politiques : la présidence de la République et le gouvernement. Le chef de l'Etat, élu au suffrage universel bénéficie d'une légitimité extrêmement forte, lui permettant d'incarner le pouvoir de manière exceptionnel dans un régime parlementaire. la Constitution lui permet de dissoudre l'Assemblée nationale et de provoquer un remaniement.

Le gouvernement met en oeuvre les actions nécessaires à la conduite de l'Etat. Il est quant à lui responsable de la politique menée devant le pouvoir législatif : les députés effectuent un vote de confiance pour introniser le Premier ministres. Ils peuvent renverser le gouvernement en votant une motion de censure.

Gouvernement / François Hollande