Programme de Marine Le Pen : le résumé en 10 mesures chocs

Programme de Marine Le Pen : le résumé en 10 mesures chocs PROGRAMME LE PEN - Marine Le Pen a revu certaines mesures clés de son programme dans l'entre-deux tour de la présidentielle. Que contient ce projet ? Le résumé et le détail.

[Mis à jour le 6 mai 2017 à 10h56] Quel est le programme de Marine Le Pen ? A quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote pour le second-tour de l'élection présidentielle, la question se pose encore chez de nombreux électeurs. La candidate du FN pour cette présidentielle a remis en question certaines de ses mesures clés dans l'entre-deux tours, comme le retour à une monnaie nationale, "adouci" à la faveur de son alliance avec Nicolas Dupont-Aignan. Avec l'ambition de réaliser le meilleur résultat au 2eme tour de la présidentielle cet "accord de gouvernement" conclu avec le leader de Debout la France, a fait du sujet sensible du retour au franc un processus moins radical et rapide.

Marine Le Pen garde néanmoins un programme positionné sur un traitement de choc du pays en matière de lutte contre le terrorisme, d'immigration, de sécurité et d'emploi. Mais que propose concrètement la finaliste de cette élection présidentielle ? Le programme de Marine Le Pen, présenté début février, liste au total "144 engagements", mais elle a aussi présenté 10 mesures choc qu'elle entend prendre dès le début de son quinquennat. 10 mesures qui sont peut être aussi parmi les plus dures de tout le programme.

Les 10 premières mesures du programme de Marine Le Pen

  • Suspension des accords de Schengen et un rétablissement du contrôle aux frontières.
  • Expulsion de tous les fichés S étrangers et la mise en oeuvre de l'article 411-4 du code pénal pour déchoir de nationalité et interdire de territoire les binationaux convaincus de liens avec le jihadisme.
  • Abrogation des lois pénales Dati et Taubira pour mettre fin au "laxisme judiciaire".
  • Organisation d'un référendum sur une grande réforme institutionnelle pour introduire, entre autres, la proportionnelle, le référendum d'initiative populaire, la priorité nationale, "la défense de notre identité de peuple et de notre patrimoine historique et culturel" et la baisse du nombre de députés et sénateurs.
  • Baisse de 10% des trois premières tranches de l'impôt sur le revenu et le rétablissement de la demi part fiscale supplémentaire pour les veuves et les veufs. En détails, les donations des parents à leurs enfants seraient exonérées d'impôt dans la limite de 100 000 euros par enfant tous les cinq ans et de 50 000 euros pour les petits-enfants.
  • Marine Le Pen veut aussi le rétablissement de la retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisations.
  • Suppression de l'aide médicale d'Etat réservée aux clandestins
  • Rétablissement de la défiscalisation et de la majoration des heures supplémentaires et revalorisation des petites retraites.
  • Réorientation des 50 milliards d'euros de baisse des charges du CICE vers les TPE-PME exclusivement.
  • Abrogation de la loi travail "dite loi El Khomri" mais conservation des 35 heures.

VIDEO - La vidéo postée sur Twitter par Marine Le Pen

Programme de Marine Le Pen sur l'euro

"Négociations" avec les membres de l'UE et référendum en France pour une sortie ou le maintien du pays de l'Union européenne, retour à une monnaie nationale. Suppression immédiate de la directive "détachement des travailleurs". Transformation de la Politique agricole commune en Politique agricole française, instaurant de nouveaux critères de subventions fixés par la France. Voilà ce qui figure dans le programme complet de Marine Le Pen. mais dans sa profession de foi du second tour, il n'est plus question d'un retour à une monnaie nationale, ni même à la reprise en main de la "souveraineté monétaire" de la France, pourtant son cheval de bataille depuis des années.

l'origine de ce tournant est à chercher du côté de l'alliance conclue avec Nicolas Dupont-Aignan. Dans "l'accord de gouvernement" signé avec le candidat arrivé en sixième position au premier tour, on devine que marine Le Pen et son potentiel Premier ministre se sont accordés pour retarder la sortie de la France de l'euro. "La transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n'est pas un préalable à toute politique économique", indique le document communiqué aux médias. "Le calendrier sera adapté aux priorités et défis immédiats que le gouvernement de la France devra relever", est il aussi mentionné.

ZOOM - Sortie de l'euro ou pas ? Interrogés sur ce point avant le 2eme tour, Marine Le Pen et ses lieutenants précisent que s'ils remportent l'élection, une "monnaie commune" pourrait cohabiter avec une "monnaie nationale", l'une étant utilisée pour commercer à l'international quand l'autre servirait quotidiennement aux Français. Le modèle de l'ECU, qui avait cohabité avec le franc pendant plusieurs années, est parfois rappelé, même si cette monnaie transitoire "n'a pas été un succès", concèdent les cadres frontistes. Le calendrier a lui aussi changé, les négociations avec l'UE ne se résumant plus à une négociation éclair de six mois, mais passant par un processus qui pourrait prendre plusieurs années, avec une durée difficile à délimiter tant les versions diffèrent entre les Philippot, Marion Maréchal-Le Pen et autres...

Programme de Marine Le Pen sur l'immigration

Le 17 avril, Marine Le Pen a durci son programme sur l'immigration, indiquant lors d'un meeting à Paris qu'elle souhaitait mettre en oeuvre un "moratoire immédiat sur toute l'immigration". Le soir même, elle précisait à la télévision qu'il s'agirait d'un moratoire de "quelques semaines" sur les "visas de longue durée". La candidate du FN veut aussi "abroger la circulaire Valls sur les régularisation" et "geler les crédits de l'aide médicale d'Etat". Pour la candidate d'extrême droite, cette présidentielle comporte un "enjeu civilisationnel" et elle veut en faire "un référendum pour ou contre la mondialisation sauvage et l'immigration". Suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins ; suppression du droit du sol et de la double-nationalité extra-européenne ; limitation du nombre d'entrées légales sur le territoire à 10 000 par an. Fin du regroupement familial ; sortie de la France des accords de Schengen ; retour aux contrôles à toutes les frontières. Marine Le Pen veut par ailleurs obliger les demandeurs d'asile à déposer leur requête dans leur pays d'origine et supprimer l'aide médicale d'Etat (AME) dont bénéficient les immigrés clandestins.

ZOOM - Réduction du solde migratoire annuel à 10 000 personnes. C'est LA mesure phare de Marine Le Pen pour lutter contre l'immigration. La candidate du Front National pense en effet que "la réalité est que l'immigration est massive dans notre pays et que la submersion migratoire que nous vivons n'est pas un fantasme. C'est peut-être le secret le mieux gardé de la mondialisation : c'est son principe, son moteur. C'est un sujet dont aucun candidat n'a parlé et qui est un sujet de très vive inquiétude. (...) L'immigration pèse sur notre pays, elle n'est pas une chance, elle est un drame". La France affichait pour l'année 2016 un solde migratoire total de 67 000 personnes, selon l'Insee.

Programme de Marine Le Pen contre le terrorisme

Sur le terrorisme plus précisément, Marine Le Pen a précisé son programme le 10 avril 2017, lors d'une conférence de presse. Le premier axe de son projet vise à prendre le problème en amont avec une politique musclée contre la radicalisation : fermeture de toutes les mosquées salafistes ; dissolution de la controversée l'UOIF (Union des organisations islamiques de France) ;  obligation pour les collectivités locales de vérifier les activités de chaque association touchant de l'argent public ; création d'un service "spécialisé dans la surveillance des radicalisés" en prison et reconnaissance du "phénomène d'hybridation".

Pour le reste des son programme contre le terrorisme, Marine Le Pen propose une fermeture des frontières, l'impossibilité de régulariser des clandestins et une augmentation des moyens humains et financiers des forces de l'ordre (lire ci-dessous). A l'international, elle propose une lutte plus globale avec notamment une aide à l'Afrique de 15 milliards d'euros et des initiatives diplomatiques pour organiser la lutte contre le "fondamentalisme islamiste".

Programme économique de Marine Le Pen

Mesures de "patriotisme économique" : Mise en place d'une taxe sur l'embauche de salariés étrangers. Réserve des commandes publiques aux entreprises françaises si l'écart de prix est "raisonnable" ; soutien financier aux produits fabriqués en France, avec la mise en place d'un nouvel étiquetage ; création d'une "Autorité de Sûreté Économique" qui interdira les investissements étrangers s'ils "portent atteinte aux intérêts nationaux".

A destination des entreprises : Abrogation de la loi Travail ; maintien de la durée légale de travail à 35 heures, mais développement des accords de branche pour permettre aux salariés de travailler 39 heures payées 39 heures ; défiscalisation des heures supplémentaires ; réduction "significative" des charges sociales des PME et TPE ; réduction des obligations administratives liées au seuil social de 50 salariés ; exonération totale des charges sur la première embauche d'un jeune de moins de 21 ans pour un délai de 2 ans. Mesures de pouvoir d'achat : nationalisation des sociétés d'autoroute ; baisse immédiate de 5% des prix réglementés du gaz et de l'électricité.

ZOOM - Une taxe sur les importations à géométrie variable. Alors qu'une taxe sur les importations est inscrite dans le programme de Marine Le Pen pour favoriser les productions françaises et taxer les productions étrangères, ce "patriotisme économique" a subi lui aussi une modification après l'accord avec Nicolas Dupont-Aignan. "La contribution sociale à l'importation [...] ne concerne que les produits qui concurrencent déloyalement la production française", précise l'accord listant les produits provoquant un "dumping social, fiscal et environnemental". La taxe sera progressive pour les produits importés : "nulle pour les produits respectant parfaitement la loyauté du commerce" puis grimpant jusqu'à "de 3 % en moyenne [...] à mesure que cette concurrence apparaît déloyale." Le principe du bonus-malus pour les entreprises produisant en France ou à l'étranger est lui aussi retenu.

Programme de Marine Le Pen sur la sécurité

Recrutement de 15 000 policiers et gendarmes ; augmentation du budget de la Défense à 2% du PIB dès la première année du quinquennat ; commande d'un nouveau porte-avions ; création d'une garde nationale de 500 000 hommes et femmes ; augmentation du nombre de magistrats ; création de 40 000 places de prison sur 5 ans ; abrogation des lois Taubira sur les prisons et l'individualisation des peines ; renforcement des services de renseignement intérieurs et extérieurs ; déchéance de la nationalité française ; expulsion et interdiction de territoire à tout Français binational lié à une filière djihadiste.

ZOOM - La peine de mort. Traditionnellement favorable à la peine de mort, le FN ne proposera pas en revanche son retour dans le droit français avec Marine Le Pen. Quand elle annonce que le retour de la peine capitale ne sera pas dans son programme, début février, Marine Le Pen va d'ailleurs prendre soin de ménager la chèvre et le chou. Pour "rassurer" les électeurs et parachever la "dédiabolisation du FN", exit donc la peine de mort, mais pour ne pas démobiliser les troupesdans son camp, Marine Le Pen propose laisser aux Français la possibilité de trancher la question "via un référendum d'initiative populaire". Référendum qu'elle veut par ailleurs instaurer avec un "seuil très bas" de 500 000 signatures.

Programme de Marine Le Pen sur l'éducation

Consacrer la moitié du temps d'enseignement au français dans les programmes de l'école primaire ; suppression de l'apprentissage des "langues et cultures d'origine (Elco)" ; obligation pour les établissements supérieurs d'enseignement général et professionnel de trouver une offre de stage à chaque étudiant. Instauration du port de l'uniforme ; abrogation de la réforme des rythmes scolaires ; revalorisation des filières professionnelles ; fin du collège unique ; développement de l'alternance. Extension à la métropole du Service Militaire Adapté sur le modèle de celui existant en Outre-mer.

ZOOM - Le délai de carence pour la scolarisation des enfants étrangers. Ce point aurait pu figurer dans le programme de Marine Le Pen pour l'immigration, mais il a aussi sa place ici. Marine Le Pen voulait instaurer un délai entre l'arrivée légale d'un étranger en France et son droit à percevoir des avantages sociaux. la question de l'accès des enfants à l'école gratuite était donc posée. Dans son accord avec Nicolas Dupont-Aignan la notion de "patriotisme humaniste" est introduite. L'idée est de favoriser "les Français sans faire peser sur l'école et les enfants les querelles politiques". il n'y aura donc pas de délai carence pour l'accès à l'école des enfants étrangers.

Programme de Marine Le Pen sur la retraite

Retour de l'âge légal de la retraite à 60 ans et 40 annuités de cotisations ouvrant droit à une retraite pleine ; revalorisation du minimum vieillesse versé aux seules personnes ayant la nationalité française ou ayant résidé au moins 20 ans en France ; création d'une prime à destination des retraités, financée par une contribution sociale sur les importations.

Programme de Marine Le Pen sur les fonctionnaires

Généralisation du 3e concours de la fonction publique, réservé à l'avenir aux plus de 45 ans ayant au moins 8 ans d'expérience dans le privé ; revalorisation du point d'indice pour les fonctionnaires.

Programme de Marine Le Pen sur la santé

Augmentation du nombre d'agents dans la fonction publique hospitalière ; instauration d'un "cinquième risque" de Sécurité sociale consacré à la dépendance des personnes âgées ; baisse du prix des médicaments les plus chers ; développement de la vente à l'unité des médicaments remboursables ; renforcement du "numerus clausus" d'accès aux études de santé afin de limiter considérablement le recours aux médecins étrangers en France ; instauration d'un stage d'internat dans les déserts médicaux. 

Programme de Marine Le Pen sur le mariage pour tous et sur le social

Abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous et créer une union civile pour remplacer les dispositions de la loi, sans effet rétroactif. Maintien de l'interdiction de la GPA et limitation de la PMA aux couples hétérosexuels confrontés à des problèmes de stérilité. 

Programme de Marine Le Pen sur la culture

Nouvelle loi de "programmation du patrimoine" pour permettre un meilleur soutien à sa préservation ; développement du mécénat populaire ; grand plan de création de filières des "métiers d'art", pour "implanter un réseau de pépinières d'artistes sur tout le territoire" ; suppression d'Hadopi et ouverture des discussions sur la licence globale ; contrôle renforcé des personnes rémunérées sous le statut d'intermittent du spectacle, avec la mise en place d'une carte professionnelle.

Programme de Marine Le Pen : le pdf

Marine Le Pen veut aussi la création d'une "Protection-Logement-Jeunes", un grand plan de construction de logements étudiants accompagné d'une revalorisation de 25% les APL pour les jeunes jusqu'à 27 ans. Elle veut la priorité donnée aux Français pour l'attribution d'un logement social, sans effet rétroactif... Un document de 24 pages a été mis en ligne par la candidate de l'extrême droite sur son site de campagne, qui annonce la couleur : le document ne mentionne jamais le "Front national", mais se présente comme le programme de "Marine". Pas de flamme, symbole du parti, mais une rose bleue, qui témoigne de la volonté de la présidente du FN de se placer au-dessus des partis. Le programme est à retrouver en pdf sur cette page.

Présidentielles / Marine Le Pen