Les propos confus de Trump sur l'élection française

Donald Trump ne semble pas très au fait de l'élection présidentielle française de 2017. Il a donné son point de vue dans une interview accordée au Financial Times.

"Je ne sais pas ce qui va se passer". Difficile d'en vouloir à Donald Trump, président des Etats-Unis, d'avoir tenu ce propos au sein d'une interview accordée au Financial Times, puisque aucun Français - politiques, journalistes et citoyens confondus -, ne seraient capables d'en dire actuellement plus sur le résultat à venir du dernier tour de l'élection présidentielle. Qu'il affirme également qu'il va s'agir d'une "course [à la présidentielle] intéressante", souvent comparée à sa propre campagne contre la candidate démocrate Hillary Clinton, laisse aussi à penser de prime abord que Donald Trump suit de près le feuilleton inédit de la campagne présidentielle française de  2017, dont le premier tour aura lieu le 23 avril prochain. Que nenni.

A la suite de l'interview, le locataire de la Maison-Blanche explique savoir que certaines "distractions" ont changé la donne du cours de la campagne présidentielle française et risquent de faire basculer les résultats des premier et deuxième tours de l'élection, sans préciser davantage sur ce qu'il met derrière le mot "distractions" : les affaires judiciaires dans lesquelles sont embourbés Marine Le Pen (FN) et François Fillon (LR), laissant ce dernier, pourtant parti favori, sur le carreau ? L'explosion du nouveau candidat centriste Emmanuel Macron dans les sondages ? Une division des gauches françaises qui ne semblent pas, mais alors pas du tout, prêtes à recoller les morceaux ? Difficile de tenir un propos plus confus, retranscrit en version originale dans le tweet ci-dessous. 

Marine Le Pen : Donald Trump ne la soutient pas clairement 

Le Président des Etats-Unis n'officialise pas non plus clairement son soutien à aucun des 11 candidats en lice, et surtout pas à Marine Le Pen (FN), pourtant censée être assez proche de lui politiquement, même s'il ne la discrédite pas totalement. "Je ne connais pas Marine Le Pen" et "je ne l'ai jamais rencontrée", précise-t-il encore dans l'interview. Confusion toujours, donc. Espérons que Donald Trump révisera ses fiches sur la vie politique française d'ici le 7 mai prochain, date à laquelle les citoyens de l’Hexagone découvriront le nouveau visage de leur président.

Article le plus lu : Législatives : la liste de tous les candidats : voir les actualités

François Fillon / Présidentielles