Bureaux de vote : les horaires d'ouverture et de fermeture précis

BUREAU DE VOTE - 18h, 19h ou 20h ? A quelle heure les bureaux seront-ils clos ce soir ? Les horaires sont variables selon les bureaux de vote. Voici quelles heures d'ouverture et de fermeture retenir chez vous...

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 19h28] Présidentielle - Législatives : rien à voir... ou presque ! Si vous souhaitez voter aujourd'hui, faites attention : les élections législatives sont affectées par des changements d'horaires d'ouverture et de fermeture pour les bureaux de vote, au 1er tour comme au 2e tour. En effet, si les bureaux de vote ouvraient tous bien leurs portes à 8 heures ce matin (comme pour les précédents scrutins), la majorité d'entre eux ont fermé par contre une heure plus tôt par rapport à ce qui était le cas lors de la présidentielle. Les horaires de fermeture repassaient en effet à 18 heures ce dimanche dans une majorité de villes, alors qu'ils avaient été repoussés à 19 heures lors de l'élection du chef de l'Etat. Pour les votants de dernière minute, cela pourrait désormais être trop tard pour influer sur les résultats des législatives, sauf si vous habitez dans une grande ville. Vous avez encore quelques minutes (jusqu'à 20h) pour glisser votre bulletin dans l'urne.

Dans les grandes métropoles, les mairies ont encore eu la possibilité pour ces législatives de demander une dérogation pour fermer leurs portes à 20 heures. Pour connaître la liste des ces communes, plusieurs services sont proposés par l'administration, mais aussi par les médias. Sur Linternaute.com, nous avons fait le tour des préfectures et des mairies pour vous proposer une liste complète des bureaux de vote, ville par ville, avec toutes les informations pratiques, les horaires d'ouverture, mais aussi de fermeture dans les petites communes comme dans les grandes agglomérations : rendez-vous sur notre plateforme pour trouver un bureau de vote.

Après la fermeture des bureaux de vote, le dépouillement

Le dépouillement débute dès que le bureau de vote a fermé ses portes. Des tables sont normalement prévues pour l'opération et les électeurs doivent, selon la loi, pouvoir "circuler" autour pour vérifier s'ils le souhaitent le bon déroulement de l'opération. Ce sont les scrutateurs qui sont en charge de dépouiller les bulletins, sous la surveillance des membres du bureau. Les scrutateurs sont choisis parmi les électeurs présents dans le bureau de vote au moment où se détermine le résultat. Les candidats peuvent aussi désigner des scrutateurs s'ils le souhaitent. Si le nombre de scrutateurs est insuffisant dans un bureau de vote, alors les membres du bureau peuvent participer au dépouillement. Les scrutateurs doivent être au nombre de quatre au moins par table de dépouillement. Lors du décompte des voix, les bulletins dont la validité est "contestable" doivent être "mis en réserve" écrit le ministère de l'Intérieur, avec leurs enveloppes respectives. Ce sera ensuite au bureau d'apprécier la validité ou non dudit bulletin.

Le vote, un devoir

On ne le dit jamais assez : voter à élection présidentielle est un devoir, organisé et défini par la loi, par lequel les citoyens font émerger la souveraineté nationale. Certes, aucune sanction n'est prévue par le législateur à ceux qui dérogent à ce devoir, ce qui dénature le caractère coercitif du texte, et rend possible d'autres interprétations de la loi. D'aucuns considèrent par exemple l'abstention comme un message politique, une manière de revendiquer une désapprobation à l'endroit de l'offre politique actuelle ou bien pour rejeter les modes de scrutin tels qu'ils sont établis.

Article le plus lu : Les nouvelles perles du bac, édition 2017 : voir les actualités

Présidentielles / Elections législatives