Sondages de Jean-Luc Mélenchon : que disent les derniers chiffres ?

SONDAGE MELENCHON - Crédité d'entre 18 et 19,5% d'intentions de vote selon les derniers sondages, le candidat de La France Insoumise ne serait à priori pas qualifié pour le deuxième tour de l'élection présidentielle 2017.

Il est le candidat de la présidentielle 2017 qui a le plus percé dans les sondages. Entre la mi-mars et le début d'avril, Jean-Luc Mélenchon, a progressé de 3,5 points dans les intentions de vote et engrangé au cours de ces deux dernières semaines 4 nouveaux points, soit un total de 7,5 points supplémentaires cumulés en un seul mois. Une envolée impressionnante qui s'explique par plusieurs facteurs. Ses indéniables qualités de tribun, d'abord, qui lui ont permis de faire de bonnes prestations lors des débats télévisés et de susciter une véritable adhésion des électeurs au cours de ses différents meeting - par ailleurs plus nombreux que ceux de ses concurrents grâce aux fameux hologrammes du candidat.

Le leader de La France Insoumise a aussi pris des voix à des concurrents tels que Benoît Hamon, Emmanuel Macron ou encore Marine Le Pen (voir ici). Enfin, l'effondrement dans les sondages de son concurrent direct du Parti socialiste Benoît Hamon (à seulement 8% d'intentions de vote selon le dernier "PrésiTrack") qui, malgré une nette victoire à la primaire, a été lâché par de multiples membres de l'appareil censés le soutenir, a permis à Jean-Luc Mélenchon d'aller chatouiller François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron.  

A moins de deux jours du premier tour qui aura lieu dimanche 23 avril, l'un des ultimes sondages "PrésiTrack" Opinionway-Orpi pour Radio Classique et Les Echos, publié vendredi 21 avril sur les coups de midi, crédite Jean-Luc Mélenchon de 18% d'intentions de vote, derrière Emmanuel Macron (23%,), Marine Le Pen (22%,) et François Fillon (21%). Le sondage Elabe publié plus tôt projette quant à lui un meilleur résultat à la présidentielle pour le candidat de la France Insoumise, en lui attribuant 19,5% d'intentions de vote, ce qui le place malgré tout toujours derrière Emmanuel Macron (24%), Marine Le Pen (21,5%) et François Fillon (20%). Une tendance que confirme la dernière enquête Ipsos / Sopra Steria, où le leader de La France Insoumise est aussi à 19% d'intention de vote, sur la troisième marche du podium qu'il partagerait avec François Fillon, lui aussi à 19%. Les tout derniers sondages, Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio et Odoxa pour le Point, diffusés dans la soirée, restent dans les mêmes fourchettes. Le premier estime que Jean-Luc Mélenchon ne récoltera au premier tour que 18,5% des suffrages, derrière François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Le second le donne de nouveau à égalité avec François Fillon à 19% d'intentions de vote, derrière Emmanuel Macron à 24,5% et Marine Le Pen à 23%.

A priori, pas de qualification au deuxième tour, donc, pour Jean-Luc Mélenchon. Si cela devait tout de même se produire, le sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié jeudi 20 avril envisage les résultats suivants : en cas de duel au second tour, Jean-Luc Mélenchon arriverait en tête face à Marine Le Pen et François Fillon, avec respectivement 60 % et 58% des suffrages. Face à Emmanuel Macron en revanche, Jean-Luc Mélenchon perdrait à 40%, contre 60 % pour le candidat d'En Marche!. A noter que la plupart des derniers sondages, réalisés avant l'attentat terroriste revendiqué par Daesh qui a eu lieu dans la nuit du jeudi 20 avril sur les Champs-Elysées à Paris (un mort et trois blessés), sont à prendre avec encore plus de précaution que d'habitude. Face à de telles attaques, l'émotion risque en effet de prendre le pas sur la raison des électeurs.

Article le plus lu : La PMA pour les couples lesbiens bientôt légale ? : voir les actualités

France / Présidentielles