Pour Caroline de Haas, Macron "valide le fait qu'on peut être homophobe et ministre"

La nomination de Gérald Darmanin au gouvernement n'est pas une bonne nouvelle pour la féministe Caroline de Haas. "L'homophobie n'est pas une ligne jaune pour Macron", estime-t-elle dans notre émission.

Depuis l'annonce de la composition du gouvernement, le ministre le plus ciblé par les critiques est probablement le maire LR de Tourcoing, Gérald Darmanin. Nombre d'internautes et de journalistes ont fait remarquer que cet ancien sarkozyste, qui ne manquait pas de fustiger la politique économique d'Emmanuel Macron lorsqu'il était ministre, avait aussi tenu des propos très clairs sur le mariage pour tous, considérant qu'il fallait revenir sur la loi Taubira et qu'en tant qu'édile, il ne célébrerait pas d'union de personnes de même sexe. Le voici pourtant au gouvernement.

"Oui, c'est de l'homophobie"

"Pour moi, ça donne le sentiment que la question de l'égalité des droits est subsidiaire. C'est un peu : 'On est plutôt d'accord sur les questions économiques, donc c'est pas très grave que ce soit un homophobe'", a réagi Caroline de Haas dans .pol (Linternaute.com, Le Huff, Le Lab et Le JDD, voir l'extrait en tête de l'article). La militante féministe pèse bien ses mots en parlant du nouveau ministre de l'Action et des Comptes publics. "Il a expliqué qu'il refusait de marier des personnes de même sexe. Oui, ça s'appelle de l'homophobie".

"Ça en dit long sur le président. Ça dit d'Emmanuel Macron que l'égalité des droits n'est pas un élément structurant de sa pensée politique. [...] On fait des compromis quand on compose un gouvernement, oui. Ce que je veux dire, c'est qu'il y a des lignes jaunes à ne pas franchir. Manifestement, l'homophobie n'est pas une ligne jaune pour Emmanuel Macron", dit encore Caroline de Haas. Et d'ajouter : "Ça valide le fait qu'on peut être homophobe et ministre".

Article le plus lu : Obsèques de Johnny Hallyday : premières images à St Barth : voir les actualités

Emmanuel Macron / Les Républicains

Annonces Google