Taux de participation législatives 2017 : seulement 17,75% à midi

PARTICIPATION 12 H - C'est le premier chiffre de la journée et aucun responsable politique ne peut s'en réjouir : le nombre de votants à midi pour ce 2e tour des législatives 2017 s'élevait à 17,75% des inscrits seulement.

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 16h25] Ce midi aujourd'hui, pour le 2e tour des élections législatives, les votants représentant 17,75% des inscrits sur les listes électorales. Un chiffre amené à évoluer évidemment d'ici la fermeture des bureaux de vote, à 18 heures pour la majorité des communes et à 20 heures pour les plus grandes. Mais le taux de participation à 12 heures laisse de nouveau présager une abstention record ce soir, au moment de la fin du scrutin.

Moins de 8 millions de personnes sont allés voter à la mi-journée, il s'agit du pire score pour des élections législatives, et personne ne s'en réjouira. Lors du premier tour, la semaine dernière, les votants étaient 19,24% à s'être rendus aux urnes à midi. Selon Elabe, la participation finale pourrait atteindre 45,% des inscrits, une véritable catastrophe démocratique, en particulier pour l'Assemblée élue qui y perdra en légitimité.

Législatives : une participation plus faible qu'à la présidentielle

La participation aux élections législatives est, traditionnellement plus faible que lors de la présidentielle. Mais l'alignement des deux élections avec l'instauration du quinquennat est venu amplifier le phénomène. En 2007, la participation en métropole arrivait à peine à 61% (60,98% soit 39,02% d'abstention) et descendait à 60,42% (soit 39,58% d'abstention) dans la France entière. Des chiffres qui vont encore se dégrader en 2012. Lors des dernières législatives en effet, le taux de participation, au premier tour, était de 57,22% (soit 42,78% d'abstention, chiffres France entière). Au second tour, la participation baissait encore à 55,40% (44,60% d'abstention).

Les dernières élections locales n'ont pas non plus brillé par une participation élevée, en tout cas pour le premier tour de ces scrutins. Les départementales de mars 2015, avaient connu une participation légèrement plus élevée que lors des précédents scrutins, de 18,02 % à midi lors du premier tour et de 50,17 % et 49,98% au second tour selon les résultats définitifs. Lors des régionales de décembre 2015, on recensait 16% de votants à la mi-journée et 43,01% à 17h. A l'arrivée, le taux de participation avait atteint 49,91%. Un taux particulièrement faible qui avait provoqué un regain de mobilisation au tour suivant (58,41%), marqué par la présence de listes FN dans la quasi-totalité des régions.

La participation aux législatives : combat perdu d'avance ?

Depuis quelques jours, les instituts de sondage pronostiquent une participation limitée pour ce 2e tour des élections législatives 2017, qui ont débuté ce matin dans toute la France. Les 60% espérés par les sondages les plus optimistes la semaine dernière ont été vite oubliés. Le taux de 50% semble d'ores et déjà difficilement atteignable aujourd'hui même. Il suffit de regarder les données de la présidentielle pour s'en rendre compte : à midi, la participation était de 28,54% des inscrits au premier tour et, à la même heure, il était encore de 28,23% au second tour.

Lors des législatives précédentes, on enregistrait des niveaux plus faibles. La  participation à midi au premier tour des législatives 2002 était de 19,70%. Elle était grimpée à 20,79% au second tour. Cinq ans plus tard, elle était de 22,89% au second tour après avoir atteint 22,56% de participants au premier, toujours à la même heure. Enfin, en 2012, le taux de participation à la mi-journée s'élevait à 21,06% au premier tour et 21,41% au second, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur. La place Beauvau devrait dévoiler les premiers résultats des législatives vers 20 heures ce soir, avec un taux de participation pour toute la journée de scrutin.

Article le plus lu : Louis Aliot refuse de devenir le mari de Marine Le Pen : voir les actualités

Elections législatives