Résultat de Marine Le Pen : triomphe, son score aux législatives

LEGISLATIVES MARINE LE PEN - La présidente du FN a été, selon des résultats partiels, élue avec une bonne majorité des voix... Un triomphe cachant la déception du parti.

Consultez les résultats dans votre ville ou dans votre département en saisissant leur nom ci-dessous :

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 21h19] Selon de nouveaux résultats partiels transmis par le ministère de l'Intérieur, Marine Le Pen arrive en tête de la 11e circonscription du Pas-de-Calais (Hénin-Beaumont) au 2e tour avec 56,73% des voix, devant la candidate LREM Anne Roquet, à 43,27%. Marine Le Pen est donc d'avance largement élue, elle sera députée de la Nation jusqu'en 2022. Selon les projections de Kantar Sofres, qui donne des chiffres sur la circonscription d'Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a même recueilli plus de 66% des voix ce dimanche 18 juin. Alors qu'elle se voyait déjà à la tête d'une armée de parlementaires pour les cinq prochaines années, Marine Le Pen devait confirmer sa victoire personnelle du premier tour des législatives à Hénin-Beaumont, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. Et le score de Marine Le Pen est double. Outre son sort à l'Assemblée, il scelle son sort au sein du FN lui-même. Le résultat de Marine Le Pen devait en effet faire taire ces voix qui s'inquiètent, au sein du Front national, de la contre-performance de la présidentielle, mais aussi de celle de la semaine dernière, lors du premier tour des législatives.

Dimanche dernier, le bilan s'était révélé mitigé : d'un côté, 120 frontistes qualifiés au second tour, dont 20 en tête, contre respectivement 61 et 5 en en 2012. D'un autre, 538 000 voix et 0,4% de moins par rapport à 2012, soit, pour la première fois sous l'ère Marine Le Pen, un recul électoral entre deux scrutins similaires. Trop décevant pour certains cadres du parti frontiste, qui ont déjà commencé les critiques de la direction. Les résultats du Front national au 2e tour des élections législatives seront en tout cas l'une des clés d'un scrutin qu'on dit "déjà joué" depuis des semaines. Il s'agira de savoir si le FN, après une qualification au second tour de la présidentielle, la deuxième de son histoire, soldée par un échec cuisant, peut encore avoir une place dans le paysage politique à la mesure de ses ambitions. Et de savoir si Marine Le Pen est encore la meilleure pour le diriger.

Le résultat de Marine Le Pen, meilleur score du FN aux législatives

Lors du premier tour dans la circonscription d'Hénin-Beaumont, la candidate du FN avait quant à elle réalisée le meilleur score de son parti, comme 5 ans plus tôt. Marine Le Pen avait obtenu 46,02% des suffrages dans son fief, devant Anne Roquet (La République en Marche), qui a récolté 16,43% des voix. Le député PS sortant Philippe Kemel était éliminé en arrivant en troisième position, avec 10,83% des voix, juste devant le candidat de La France Insoumise, Jean-Pierre Carpentier (9,97% des suffrages exprimés). 

Les résultats des législatives ont été connus ce soir vers 20 heures. Pour Marine Le Pen, l'enjeu de ces élections législatives 2017 est de réaffirmer (ou non) sa légitimité en tant que présidente du Front national, après une campagne présidentielle ratée. La leader frontiste espère aussi pouvoir constituer un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale, ce qui lui permettrait d'être une véritable force d'opposition face au mouvement politique du Président Emmanuel Macron.

Une victoire aux législatives après une défaite retentissante

Marine Le Pen a subi une défaite cuisante lors de la dernière élection présidentielle. Echouant à arriver en première position au premier tour, elle parvenait tout de même à se qualifier pour le second avec un score historique pour le FN de 21,30% des voix (contre 24,01% pour Emmanuel Macron). Au second tour, la déception sera plus forte encore. Après un débat marqué par son agressivité et des reculades sur la sortie de l'euro, Marine Le Pen sera largement distancé par le candidat d'En Marche avec 33,90% contre 66,10% des suffrages. Une défaite qui a laissé des stigmates dans les rangs frontistes, plusieurs cadres critiquant ouvertement sa stratégie et celle de son conseiller Florian Philippot.

Le FN 2017 plus fort que jamais ?

Le principal fait d'armes du FN d'un point de vue électoral remonte à 2002, avec la qualification de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, le 21 avril. Tout au long de la campagne, le duel attendu entre le président sortant Jacques Chirac et son Premier ministre de cohabitation, Lionel Jospin, aura été disputé dans les sondages par l'amoncellement de candidats : Christiane Taubira ou encore Jean-Pierre Chevènement à gauche, Christine Boutin, Alain Madelin à droite ou encore Corinne Lepage et François Bayrou au centre. La dispersion des voix des "grands partis" et le climat de la fin de campagne, marquée notamment par un fait divers très médiatique (l'affaire dite "Paul Voise" ou "Papy Voise") permettront à Jean-Marie le Pen de devancer Lionel Jospin de moins de 200 000 voix, à 16,86% contre 16,18%. Un séisme dans l'histoire de la Ve République. 

L'élection de 2002, avec la qualification surprise de Jean-Marie Le Pen, sera marquée par plusieurs jours de manifestations dans les villes de France contre le Front national. Et par un "front républicain" qui amènera la très grande partie de la gauche (à l'exception d'Arlette Laguiller), à appeler ses électeurs à voter pour Jacques Chirac pour faire barrage à Jean-Marie Le Pen. Résultat des courses: le chef de l'Etat sera réélu avec 82,2% des voix, écrasant son adversaire d'extrême droite à 17,79%. Rien de tout cela n'a été observé entre le 23 avril et le 7 mai. Si quelques manifestations ont émaillé le second tour de la présidentielle, la qualification de Marine Le Pen n'aura pas provoqué le rejet constaté 15 ans plus tôt.

Article le plus lu : Géminides : comment voir la pluie d'étoiles filantes ? : voir les actualités

Marine Le Pen / Elections législatives

Annonces Google