Résultat Florian Philippot : un score insuffisant pour le paria du FN

RESULTAT PHILIPPOT - Critiqué au sein du FN, Florian Philippot était très attendu lors de ces législatives. Et il a perdu son pari, battu dans la circonscription de Forbach.

Consultez les résultats dans votre ville ou dans votre département en saisissant leur nom ci-dessous :

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 22h25] Il aura donc échoué dans sa quête vers l'Assemblée nationale. Déjà critiqué au sein du FN pour une ligne qu'il a imposée et qui serait, selon certains, la cause de la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle, Florian Philippot s'est incliné lors du 2e tour de l'élection législative. Il n'a recueilli que 43,04% dans la circonscription de Forbach, en Moselle, face au candidat de la République en Marche Christophe Arend, qui recueille 56,96%. Les résultats définitifs du premier tour dans la 6e circonscription de Moselle avaient donné le FN à 23,79%, devançant la République En Marche (Christophe Arend) d'une courte tête, à 22,01%. Les Républicains (Pierre Lang) à 16,32%, le candidat divers gauche (Laurent Kleinhentz) à 14,75%.

La campagne d'entre-deux tours avait été très disputée. Le candidat de la REM, Christophe Arend avait reçu le soutien d'un ministre, Gérald Darmanin, tandis que dans les derniers jours, Florian Philippot avait fait venir Geneviève de Fontenay et le comique Franck de Lapersonne à la rescousse. Le candidat dans la 6e circonscription de Moselle aux législatives 2017, se présentait sur un territoire où Marine Le Pen était arrivée largement en tête au premier tour de la présidentielle le 23 avril, avec 28,4%. Mais c'était pour ensuite se faire battre largement par Emmanuel Macron avec 57,5% contre 42,5% des voix. 

Florian Philippot doit donc se préparer à des jours difficiles dans le parti frontiste ces prochaines semaines. Il n'échappera à une remise en question par ses pairs au FN. Au sein du parti, c'est lui qui a imprimé la ligne protectionniste, anti-immigration, mais aussi tournée vers les ouvriers et les classes populaires. Il a fondé "Les Patriotes" à l'issue de la présidentielle et a menacé de quitter le FN si la sortie de l'euro était abandonnée dans le programme du parti. Alors que les critiques au sein du FN étaient mises en sourdine pendant la campagne de Marine Le Pen, ces manoeuvres ont été accompagnées de critiques montrant que le conseiller Philippot était de plus en plus isolé. Considéré par certains comme responsable de la débâcle, à cause d'une ligne "trop à gauche", "trop éloignée des fondamentaux" du parti frontiste ou "une stratégie illisible", il est bousculé dans l'entourage de Marine Le Pen.

Article le plus lu : Pierre Joxe accusé d'agression sexuelle : voir les actualités

Marine Le Pen / Elections législatives