Résultat de Nicolas Dupont-Aignan : il reste au Palais Bourbon

RESULTAT DUPONT-AIGNAN - Nicolas Dupont-Aignan l'a emporté aux législatives dans l'Essonne malgré son ralliement à Marine Le Pen au 2e tour de la présidentielle...

Consultez les résultats dans votre ville ou dans votre département en saisissant leur nom ci-dessous :

[Mis à jour le 18 juin 2017 à 23h20] Dans la 8e circonscription de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan est réélu, avec les résultats définitifs suivants transmis ce dimanche 18 juin par le ministère de l'Intérieur : 52,05% des suffrages de la circonscription pour le candidat de Debout la France, contre 47,95% pour son adversaire de La République en marche Antoine Pavamani. A Yerres, la ville dont il est maire, Nicolas Dupont-Aignan a récolté 62,78% des voix, malgré son ralliement au FN au second tour de la présidentielle 2017, qui avait été vécu comme une trahison par nombre de ses partisans. (consultez les résultats détaillés sur notre page spéciale résultats des élections législatives à Yerres). 

Son ancien chef de cabinet avait annoncé sa victoire plus tôt dans la soirée sur Twitter, dans le contexte d'un ballotage défavorable pour le candidat Debout la France, face à son adversaire LREM. Dans la circonscription de l'Essonne, des résultats partiels fournis dans la soirée par le ministère de l'intérieur donnaient un peu plus tôt dans la soirée le candidat Antoine Pavamani en tête avec 53,19%, contre 46,81% pour Nicolas Dupont-Aignan...

Perdre l'élection chez lui, dans son fief de Yerres, dans l'Essonne, aurait eu tout d'un cauchemar pour le candidat Debout la France. Et ce mauvais rêve était en passe de devenir réalité. Le scénario a débuté au premier tour de la présidentielle. Privé du remboursement de ses frais de campagne à quelques voix près (il a frôlé les 5% nécessaires), "NDA" ralliait Marine Le Pen pour le second tour. Un "coup" politique et médiatique qui lui a valu une volée de bois vert de certains cadres de Debout la France, mais aussi de ses électeurs qui ont, pour certains, défilé à Yerres en guise de protestation. C'était écrit : son résultat aux législatives serait la suite logique de cette séquence très mouvementée.

Mais Nicolas Dupont-Aignan veut croire qu'il n'a pas totalement perdu la confiance des électeurs dans sa ville, dont il est maire depuis des années. A Yerres, il recueille 41,36% des voix, soit presque 10 points de plus que le candidat La République en Marche, Antoine Pavamani. Mais au niveau global de la circonscription, NDA termine seulement en 2e position, avec 29,75% des suffrages, contre 35,76% à son rival. Les autres candidats sont éliminés (voir les résultats de la 8e circonscription de l'Essonne). Alors pour sauver son siège (et peut-être préparer plus sereinement les prochaines municipales), il veut croire au sursaut des anti-Macron. Dans les derniers jours de la campagne, Nicolas Dupont-Aignan semblait certain que les électeurs de la France insoumise, autrement-dit ceux de Jean-Luc Mélenchon, sauveraient sa peau ce dimanche...

Largement réélu en 2012 à l'Assemblée nationale, Nicolas Dupont-Aignan, candidat aux législatives à Yerres, son fief de la 8e circonscription de l'Essonne, s'attendait de toute façon à une partie plus serrée qu'il y a 5 ans. Car les élections législatives, même si l'alliance est rompue et qu'il a indiqué qu'il ne siégerait pas dans le groupe FN s'il est élu, restent des plus incertaines ici. Nicolas Dupont-Aignan le sait : les électeurs ne savent plus à quel camp se vouer. Il avouait lui même avant le premier tour qu'il avait dû expliquer son choix à de nombreuses reprises lors de sa campagne.

Article le plus lu : Pierre Joxe accusé d'agression sexuelle : voir les actualités

Elections législatives / Yerres