Groupe parlementaire : pourquoi c'est si important pour les députés

L'objectif des législatives pour beaucoup de partis était d'avoir assez de députés pour constituer un groupe parlementaire, car cela leur donne de nombreux avantages à l'Assemblée nationale.

Pour constituer un groupe parlementaire, il faut au moins 15 députés à l'Assemblée nationale. Après les élections législatives 2017, les partis ayant un groupe parlementaire sont : la République en Marche, le MoDem, les Républicains, l'UDI, le Parti socialiste et la France insoumise. Cependant, les formations politiques qui n'ont pas assez de députés, comme le Parti communiste ou le Front national, peuvent si elles le souhaitent rallier d'autres députés pour constituer ou intégrer un groupe parlementaire.

Avoir un groupe parlementaire permet d'abord d'avoir des collaborateurs, comme des chefs de cabinet ou des secrétaires. Il y a aussi des avantages matériels : des bureaux, des salles de réunion et une dotation financière (10 millions d'euros pour l'ensemble des groupes). Le président du groupe parlementaire peut participer à l'organisation des débats, demander un scrutin public ou une suspension de séance. Enfin, les groupes parlementaires ont plus de sièges dans les commissions qui préparent les lois et plus de temps de parole, réparti proportionnellement entre les groupes selon le nombre de membres.

En vidéo - Le FN n'a pas de groupe parlementaire, "un scandale" pour Bruno Gollnish

Article le plus lu : Tariq Ramadan accusé de viol et de menaces : voir les actualités

Elections législatives / Assemblée nationale