"Retire le Noir" : au FN, l'affaire du visuel modifié vire au règlement de comptes

"Retire le Noir" : au FN, l'affaire du visuel modifié vire au règlement de comptes Le FNJ a bien changé un visuel de communication pour le diffuser sur ses réseaux sociaux en retirant une silhouette noire. Marine Le Pen renvoie la responsabilité de cette pratique à Florian Philippot, qui charge, lui, la présidente du FN.

C'est donc désormais un fait démontré : au FN, on préfère ne pas mettre de Noir sur les visuels de communication. En avril 2016, le FNJ, l'organe du FN consacré aux jeunes militants, a bien modifié un visuel pour qu'une personne de couleur n'y apparaisse plus. La pratique a été repérée par les équipes de Yann Barthès, pour l'émission "Quotidien". Interrogée sur le sujet ce jeudi 26 octobre sur Radio Classique, Marine Le Pen a assuré ne pas être au courant de la diffusion de cette image retouchée, utilisée pour relayer des sondages favorables à sa personne. "Je ne sais pas, il faut demander à Florian Philippot, c'était lui le vice-président à la communication", a-t-elle évacué. Auprès de l'AFP, le député européen, qui a quitté le parti il y a quelques semaines, a jugé qu'il était "possible" qu'il ait bien validé ce visuel avant sa mise en ligne sur les réseaux sociaux, mais "sans avoir la moindre idée du cheminement graphique pour y parvenir".

En avril 2016, un graphiste du Front national a récupéré un visuel dans une banque d'images disponibles sur Internet. Mais avant d'y ajouter l'inscription "45% des jeunes choisissent Marine Le Pen" - le résultat d'une enquête de Publicis pour Le Figaro -, il a délibérément supprimé la personne noire.

Au FN, la polémique vire au règlement de comptes

Qui est à l'origine de cette modification ? Le patron du FNJ, Gaëtan Dussausaye, a vite réagi sur Twitter, pointant une initiative de Cyril Martinez, ancien graphiste du FN qui a quitté le parti pour rejoindre Les Patriotes, la formation politique de Florian Philippot. Sauf que la conversation Facebook sur le sujet a été exhumée. Il apparaît bien que Cyril Martinez a retiré du visuel le personnage noir sous l'injonction de "Gaëtan". L'ancien graphiste écrivait même : "Je trouvais que ça faisait cohésion nationale. Ce serait dommage de l'enlever".

Florian Philippot a réagi sur son compte Twitter, regrettant que Marine Le Pen "protège le FNJ" alors que celui-ci "dérape". "J'ai visé une version finale sans connaître leur manip raciste faite avant", assure-t-il.

Front national / Marine Le Pen

Annonces Google