Stormy Daniels : les détails gênants de sa relation avec Donald Trump

Stormy Daniels : les détails gênants de sa relation avec Donald Trump STORMY DANIELS - L'actrice pornographique qui avait révélé avoir eu une relation avec Donald Trump s'est exprimée ce dimanche à la télévision américaine. Outre des menaces, elle en dit plus sur l'intimité qu'elle entretenait avec l'actuel président.

[Mis à jour le 26 mars à 11h51] Celle qui s'appelle en réalité Stephanie Clifford avait porté plainte début mars contre Donald Trump pour ne plus être sous la contrainte du silence. Stormy Daniels, actrice de films pornographique de 38 ans, avait cherché à rendre invalide la clause de confidentialité signée avec le président des Etats-Unis pour passer sous silence la relation intime qu'ils auraient entretenue entre 2006 et 2007. Aujourd'hui, l'actrice a décidé de rendre publics certains éléments, et assure avoir eu des relations sexuelles avec l'homme d'affaires, au moment où sa femme venait de donner naissance à leur fils.

Dans une interview donnée à la chaîne CBS ce dimanche soir, Stormy Daniels a non seulement confirmé cette relation mais également dévoilé quelques détails peu à l'avantage de Donald Trump. Lors de l'une de leurs premières rencontres, en 2006 lors d'un prestigieux tournoi de golf à Lake Tahoe, elle dépeint l'homme d'affaires de l'époque comme étant très porté sur sa personne, au point d'exhiber sans cesse un magazine dont il faisait la couverture. Et lorsque la star du X lui confie qu'il mériterait de se faire "botter les fesses" avec ledit magazine, Donald Trump la prend au mot et baisse alors son pantalon pour que la jeune femme s'exécute. Voilà la version que livre, en tout cas, l'actrice X.

Au delà de ces détails intimes et plutôt gênants, celle qui est également réalisatrice de films pour adultes a relaté une mésaventure bien plus grave. En 2011, alors qu'elle venait de raconter sa "romance" avec l'homme d'affaires à un tabloïd, sans que l'interview ne soit finalement publiée, Stormy Daniels dit s'être retrouvée face à un homme, dans un parking, qui l'aurait menacée. "Laisse Trump tranquille, oublie cette histoire", aurait lancé l'individu, qu'elle indique ne pas avoir reconnu. "C'est une belle petite fille [désignant la fille de Stormy Daniels qui l'accompagnait, ndlr], ce serait dommage s'il arrivait quelque chose à sa maman", aurait-il ajouté. Alors qu'il rentrait de week-end ce dimanche, le président américain a ignoré les questions des journalistes sur le sujet.

Article le plus lu : Manifestation du 19 avril 2018 : les défilés à Paris, Lyon, Marseille : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google