EELV : "La firme, c'est du fantasme"

Pour Barbara Pompili, EEVL n'est en rien verrouillée, quelques soient les fantasmes véhiculés.

Les phrases-clés :

Isabelle Attard : "Notre groupe se réunit ce matin, nous allons en discuter"

"Nous avons l'habitude de prendre des décisions de manière collégiale"

"Ce sont des départs du parti, jamais du groupe"

"Nous n'avons jamais eu une position caporaliste dans le groupe, chacun peut dire ce qu'il pense"

"On est un parti démocratique"

"La firme : C'est du fantasme"

"Si on avait eu une firme, elle aurait fait 80 %"