Carla Bruni : elle attaque François Hollande "Le Pingouin" dans une chanson (paroles)

Le quatrième album de Carla Bruni-Sarkozy va sortir le 1er avril. "Little French Songs" ne peut s'empêcher de déborder sur la "Little French Politique". Voici les paroles du "Pingouin", alias François Hollande ?

[Mis à jour le 20 mars 2013 à 10h51] On connaissait "Pépère", le nouveau surnom de François Hollande. Voici maintenant "Le Pingouin", inventé par... Carla Bruni-Sarkozy ! La chanteuse et néanmoins épouse de l'ancien président de la République, qui sort son album "Little French Songs" le 1er avril, semble avoir dédié un de ses titres au chef de l'Etat socialiste selon RTL qui recopie les paroles du morceau. "Il prend son petit air souverain, mais j'le connais moi, l'pingouin, n'a pas de manière de châtelain", commence le morceau de manière assez vindicative. Puis Carla Bruni attaque : "Hé le pingouin ! Si un jour tu recroises mon chemin, je t'apprendrai, le pingouin, je t'apprendrai à me faire le baise main." Jusque là, le "malotru" pointé dans la chanson est difficilement identifiable, même si un soupçon pointe déjà. Mais dans les vers suivants, François Hollande est évoqué plus directement : "Ni laid ni beau, le pingouin, ni haut ni bas, ni froid ni chaud, le pingouin, ni oui ni non", continue Carla Bruni dans cette petite pépite de chanson française. Le descriptif colle en effet assez bien à l'image souvent décriée du président Hollande, hésitant, rarement tranchant, sans réel relief... Parmi les nombreux quolibets dont il a été affublé, François Hollande a même été surnommé "Monsieur ni oui ni non" quand il était premier secrétaire du PS.

Pourquoi Carla Bruni en voudrait-elle donc autant à François Hollande ? Il semblerait que la passation de pouvoirs du 15 mai 2012 à l'Elysée y soit pour quelque chose. Plusieurs médias avaient alors relevé que le président élu était resté très "froid" avec le président sortant et son épouse, même si Valérie Trierweiler et Carla Bruni s'étaient fait la bise à la sortie du palais présidentiel. On reproche notamment à François Hollande de ne pas avoir raccompagné Carla Bruni et Nicolas Sarkozy jusqu'à leur voiture sur le parvis de l'Elysée, comme leveut l'usage. Alors le "Pingouin" est-il un titre vengeur après une rencontre "mal digérée" entre Carla Bruni et François Hollande, comme le soupçonne RTL ? Pour l'instant Carla Bruni n'en a rien dit. Dans une interview donnée au Nouvel Observateur, elle a tout de même avoué que son album a été en partie influencé par ses cinq années passées à l'Elysée. Une autre chanson, "Mon Raymond", serait d'ailleurs dédiée à Nicolas Sarkozy. Une "chanson d'amoureuse que j'aurais bien intitulée Nicolas, mais c'était mal venu vu sa position à l'époque", a précisé l'artiste.

Dans l'hedbo, Carla Bruni revient aussi plus explicitement sur "Le Pingouin", mais évite soigneusement de parler de François Hollande. "C'est une chanson sur les malappris, ces gens désagréables, qui restent mystérieux pour moi", explique la chanteuse. "La courtoisie est une grâce, je ne trouve pas d'excuse à ceux qui n'en ont pas. Certains pensent que je parle des journalistes : c'est faux", ajoute-t-elle. Ce qui n'écarte donc en rien l'hypothèse d'un titre adressé au chef de l'Etat. Mais, dans L'Express, l'ancienne première dame a voulu mettre les choses au clair : cette chanson sur un pingouin ne viserait en fait personne. "Ce n'est pas du tout une allusion à quelqu'un en particulier", a-t-elle ainsi défendu.

Les surnoms de François Hollande

Carla Bruni-Sarkozy aura eu du mal à accoucher de son quatrième album. Plusieurs fois repoussé, "Little French Songs" a indéniablement souffert de sa position d'ex-Première dame. Elle ne s'en cache d'ailleurs pas et n'hésite pas à évoquer Nicolas Sarkozy, indirectement dans l'album et plus directement en interview. Dans le magazine féminin Elle, la chanteuse redit son amour pour Nicolas Sarkozy, dont le retour en politique est plus que jamais d'actualité. Mais point de politique pour l'ex-Première dame, rien que de l'amour. Selon Carla Bruni, son époux est "viril" et "doux". "Il a une douceur et une manière d'être bien à lui. Il est tout de même absolument unique", a-t-elle lancé aux journalistes, admirative.

"Flanby", "Fraise des bois", "Capitainde Pédalo" et dernièrement "Pépère"... Le chef de l'Etat a été affublé pendant sa carrière de nombreux sobriquets. Les vannes de Nicolas Sarkozy sur François Hollande auraient aussi été nombreuses en "off", pendant la campagne, mais aussi depuis sa prise de fonctions. Dès le mois d'octobre 2012, des fuites étaient révélées par Le Parisien. En privé, le couple présidentiel était comparé aux Bidochons par l'ancien président UMP. La suite d'une série de photographies ratées de François Hollande et de Valérie Trierweiler en vacances au Fort de Brégançon. Aujourd'hui encore, Nicolas Sarkozy emploierait auprès de ses proches de nombreux adjectifs peu amènes envers la politique menée à l'Elysée, entre "amateurisme", "manque de réactivité" et même "imbécilité". Les mots employés par l'ancien chef de l'Etat lors de son vrai-faux entretien dans Valeurs Actuelles récemment étaient d'ailleurs à peine plus policés.

Réactions de la droite... et de l'Elysée

L'Elysée n'a pas réagi officiellement au nouvel album de Carla Bruni-Sarkozy et au titre qui pourrait être dédié à son occupant. Récemment, Nicolas Sarkozy avait utilisé le mot "tout petit" après une petite blague de François Hollande au salon de l'Agriculture à son sujet... Mais il semblerait que François Hollande soit un peu moins susceptible. Selon une journaliste du Point, Anna Cabana, le chef de l'Etat aurait réagi en privé avec une touche d'humour. François Hollande considère que "ça aurait pu être pire" et même que le pingouin est "un animal plutôt gentil". Si le président de la République est flatté...

Quant aux barons de l'UMP, ils sont divisés quant à ce nouveau titre de Carla Bruni : Jean-Pierre Raffarin y trouve "une trace de malice" et considère que l'ancienne première dame est redevenue une "artiste à part entière". Pour le député UMP Bernard Debré, si le pingouin fait effectivement référence à François Hollande, "ça fait un peu mauvaise joueuse".

EN VIDEO - La passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Hollande le 15 mai 2012 à l'Elysée. Nous, on n'avait rien remarqué...

François Hollande / Carla Bruni

Dernière minute