Carla Bruni-Sarkozy : elle se prononce pour la GPA et le mariage homosexuel

Carla Bruni-Sarkozy : elle se prononce pour la GPA et le mariage homosexuel Selon L'Express, Carla Bruni serait favorable à la gestation pour autrui (GPA) et au mariage homosexuel. La femme de Nicolas Sarkozy refuse de le clamer publiquement pour ne pas gêner son mari, qui souhaite abroger la loi Taubira.

Carla pour la GPA. La femme de Nicolas Sarkozy serait favorable à la gestation pour autrui mais aussi au mariage pour tous. C'est en tout cas ce qu'affirme l'hebdomadaire L'Express, ce mardi 9 décembre. La chanteuse, qui fêtera bientôt ses 47 ans, se serait confiée à des proches sur ces questions de société qui divisent toujours l'opinion. Et si Carla Bruni ne s'exprime pas publiquement à ce sujet, c'est pour éviter d'embarrasser son époux. Pas sûr, en effet, qu'il partage les mêmes convictions.

Le chef de l'UMP a, à plusieurs reprises, fait part de son opposition à la GPA et à la procréation médicalement assisté (PMA). "Nous ne pouvons pas accepter la GPA pour les couples hétérosexuels et homosexuels", avait notamment affirmé Nicolas Sarkozy, le 6 octobre dernier lors d'un meeting. Il souhaite même instaurer des verrous constitutionnels pour "réserver la PMA aux couples hétérosexuels infertiles", comme il le confiait au Figaro Magazine. Concernant le mariage pour tous, il a entretenu le flou, mais a tout de même fini par lâcher, alors qu'il était candidat à la tête de l'UMP, qu'il voulait abroger la loi Taubira.

En vidéo - Carla Bruni s'est récemment engagée dans la lutte contre le virus Ebola.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google