Départementales : ce que prépare Hollande après le scrutin

Départementales : ce que prépare Hollande après le scrutin François Hollande pense à l'après-départementales, alors que le PS s'attend à prendre une raclée.

Il cogite. Consulte. Se renseigne. Prend la température ici et là. François Hollande anticipe l'après départementales. Un scrutin, les 22 et 29 mars, qui devrait voir le PS boire la tasse. Et pas qu'un peu si on se fie aux derniers sondages. Le président de la République, qui s'est entretenu avec les frondeurs socialistes le 11 mars dernier, n'ignore rien, bien sûr, du désamour qu'il subit à l'échelle nationale. Les sénateurs socialistes lui font remonter des informations inquiétantes quant aux intentions de vote des Français. Mais selon Le Point, il entend garder le cap, et ne pas changer d'un iota sa politique actuelle. Au motif que les résultats économiques ne lui seraient pas crédités.

Un remaniement serait également dans les cartons selon les résultats des départementales. Reste à savoir qui pourrait entrer dans le gouvernement. Comme le souligne Le Point, François Hollande va devoir penser à rassembler la grande famille de la gauche en vue de l'échéance présidentielle, en 2017. Pas facile quand on sait que le PS est encore profondément divisé (l'épisode des frondeurs). Sans compter les divergences au sein d'ELLV, dont la ligne à l'égard du gouvernement oscille entre alliance (Placé) et indépendance, voire défiance (Duflot). Hollande va également devoir composer avec Martine Aubry, qui n'a pas hésité à l'égratigner à plusieurs reprises ces derniers mois, le qualifiant notamment, selon 20 Minutes, d'"incapable" qui "a tout raté". Le chef de l'Etat va devoir mettre de l'eau dans son vin car la maire de Lille va s'imposer comme une figure incontournable au prochain congrès du PS, début juin à Poitiers. Au point, peut-être, d'être en mesure d'influer sur la politique gouvernementale.

EN VIDEO - En visite au musée du Louvre mercredi, et loin des préoccupations des départementales, François Hollande a réagi à l'attentat perpétré à Tunis, qui a fait 22 morts. "Chaque fois qu'un crime terroriste est commis ou que ce soit, nous sommes tous concernés", a-t-il déclaré.

Article le plus lu - Un acteur accuse Asia Argento d'agression sexuelle › Voir les actualités

Annonces Google