Chat
 
Novembre 2007

François Durpaire : "Obama sera le premier président noir américain"

Inconnu il y a seulement 4 ans, Barack Obama est aujourd'hui un candidat sérieux à la Maison Blanche et le principal challenger de Hillary Clinton. Qui est-il ? Quel a été son parcours ? L'Amérique est-elle prête à élire un président noir ? Réponses de François Durpaire, co-auteur de "L'Amérique de Barack Obama".
  Envoyer Imprimer  

 
Photo © L'Internaute Magazine/Cécile Debise
 
"L'Amérique de 2050 comptera plus de 20 % de métis"

Pourquoi avoir choisi d'écrire une biographie en français sur Barack Obama, alors qu'il est encore relativement jeune, qu'il n'a encore aucune responsabilité internationale et qu'il était encore inconnu il y a 4 ans ?

 

Obama est certes jeune mais il était important de faire cette biographie en français car il n'est pas improbable -malgré son inexpérience- qu'il soit investi par le parti démocrate et qu'il devienne en janvier 2008 président des Etats-Unis.


Vous avez dit : "l'Amérique d'aujourd'hui est-elle prête à élire un homme qui représente l'Amérique de demain"? C'est quoi, l'Amérique d'aujourd'hui et celle de demain ?

L'Amérique de demain, c'est celle qui en 2050, qui comptera plus de 20 % de métis. En faisant le total des minorités (Hispaniques, Noirs etc.), il y aura plus de "minorités" que de "Blancs anglo-saxons". Obama est lui-même issu d'un mariage mixte. L'Amérique d'aujourd'hui est celle qui continue à opposer les communautés, comme on l'a vu récemment en Louisiane.

Quel serait l'électorat de Barack Obama selon vous ?

Je ne vais pas répondre "selon moi" parce qu'on a des éléments pour avancer une réponse objective. C'est l'étude de son électorat lors de son élection au Sénat des Etats-Unis. Et c'est là une originalité du personnage. Tout en étant noir, Barack Obama fait des scores très importants au sein de la communauté blanche. D'autre part, même en étant classé à gauche du parti démocrate, il obtient des voix modérées, voire de certains Républicains. En revanche, il a un handicap de taille pour gagner les elections. Son électorat est issu des catégories à fort niveau d'éducation. Sa base electorale doit donc s'élargir à l'Amérique profonde.

 
En savoir plus
 
 
 

Barack Obama est noir mais il est d'origine du Kenya par son père et a été élevé en Indonésie ? En quoi la communauté noire peut-elle s'identifier à lui ?

Il y a 33 millions de Noirs aux Etats-Unis donc il est difficile de faire une réponse globale mais il est vrai que certains Afro-américains ont souligné que Barack Obama, étant un métis de père kenyan, n'était pas porteur de l'histoire de l'esclavage et des droits civiques. Barack Obama représente la communauté noire précisément dans ses évolutions actuelles : une diversification liée à la forte immigration africaine et caribéenne (haïtienne, jamaïcaine). N'oublions pas que même si c'est assez mal connu, Mme Rice et Colin Powell sont également d'origine jamaïcaine et ne sont donc pas au sens stricte du terme des Afro-américains.

Qu'avez-vous pensé de la bourde de Nicolas Sarkozy qui a dit aimé cette Amérique qui avait des personnes étrangères aux plus hauts postes, citant notamment Mme Rice ?

La grande différence entre les Etats-Unis et la France sur ce point est que Monsieur Sarkozy est obligé de nommer des personnes issues des minorités tandis qu'aux Etats-Unis, Obama a été élu par les électeurs. Pour ce qui est de Mme Rice, je vous réponsrais ce qu'a dit récemment Edouard Glissant. "Elle a sans doute un univers mental plus proche de celui de George Bush que de celui de Martin Luther King".

Hillary Clinton semble être mieux placée qu'Obama, pourtant vous semblez dire qu'il peut gagner l'investiture démocrate. Quelle information ou analyse vous permet-elle de donner Obama gagnant ?

Effectivement, sur le plan des sondages nationaux, Obama est derrière Hillary Clinton (encore que la différence soit en train de se combler) mais pour les primaires, ce sont les scores Etat par Etat qui importent. Par exemple, dans l'Etat de Iowa, qui sera le premier Etat à se prononcer le 3 janvier, Barack Obama est au coude à coude avec Hillary Clinton. S'il gagne dans cet Etat, cela peut créer un effet d'entraînement. C'est ce qui s'était passé il y a quatre ans entre John Kerry et Howard Dean.

 
Photo © L'Internaute Magazine/Cécile Debise
 
"Barack Obama est vu comme le "politique" le plus sexy depuis les frères Kennedy"

Quels sont les atouts du candidat Obama par rapport à Hillary Clinton ? De la même manière, quelles sont ses faiblesses ?

Son atout principal, c'est de ne pas être lié à l'ancienne génération politique issue de la Guerre froide. Obama s'est prononcé très tôt contre la guerre en Irak. Hillary Clinton avait voté pour. Sa faiblesse ? Je dirais que c'est, pardoxalement, la même. Cette jeunesse peut être taxée d'inexpérience. Pour résumer, Hillary Clinton semble mieux armée pour gagner les primaires du fait de ses réseaux au sein du Parti démocrate. Obama est peut-être quant à lui mieux armé pour l'election proprement dite, car Hillary Clinton -un sondage le montrait récemment- a cristallisé contre elle-même de nombreux Américains. Obama semble le seul à pouvoir ramener de nouveaux electeurs, notamment des jeunes.

Que pensez-vous du glissement à droite d'Hillary Clinton : est-ce une stratégie efficace, notamment si l'on considère celle d'Obama ?

Hillary Clinton glisse à droite car elle estime que l'élection se gagnera là. Obama lui-même a dans un premier temps recentré son discours, qui, pouvait apparaître trop à gauche à bien des électeurs. Depuis le début du mois d'octobre, il a changé de stratégie et réaffirme ce qui le distingue de sa principale concurrente et de ses futurs adversaires républicains : il présente un programme social plus audacieux qui enracine le parti démocrate dans un héritage rooseveltien -cela fait bien longtemps que l'on n'avait pas évoqué Roosevelt au sein des leaders démocrates. Et sur le plan de la politique étrangère, il est dans une rupture complète avec Bush, sur l'Irak mais également aujourd'hui sur l'Iran. Obama a reproché à Hillary Clinton d'être trop proche de Bush sur ce dernier thème.

Y a t-il un style Obama ?

Il y a un vrai style Obama. Tout d'abord -ne le nions pas, cela fait partie aussi d'une élection-, il est vu comme le "politique" le plus sexy depuis les frères Kennedy (John et Robert). Il a un vrai charisme. Plus sérieusement, tous reconnaissent qu'il a une forte capacité à s'adresser à des gens très différents avec le même naturel. Une sorte de chaleur humaine qui contraste avec l'attitude Hillary Clinton.

 
Photo © L'Internaute Magazine/Cécile Debise
 
"Il pourrait choisir John Edwards comme colistier s'il gagne les primaires"

A votre avis, quelles sont les chances pour qu'Obama devienne vice-président ? Dans un ticket Clinton-Obama bien sûr.

Bien des Français aimeraient voir un ticket Clinton-Obama mais la réalité électorale fait que le choix du colistier s'effectue sur des critères purement politiques. Hillary Clinton pourrait être amené à choisir plutôt Bill Richardson qui lui apporterait les voix des Hispaniques (n'oublions pas que c'est désormais la première minorité). d'ailleurs, on voit que ce dernier fait très attention à ne pas attaquer Hillary Clinton, comme s'il préparait déjà le terrain pour un tel ticket. Dans notre ouvrage, nous échafaudons toutes les hypothèses possibles. Tout dépendra en fait du score de Obama pendant les primaires. Si Obama gagne les primaires en revanche, il est peu probable qu'il choisisse Hillary.

Et il choisirait qui comme colistier s'il gagnait les primaires ?

Peut-être John Edwards. On aurait un vrai ticket gagnant avec un Noir du Nord et un Blanc du Sud. Il ne faut pas oublier que le choix du colistier doit constituer un signe politique : choisir un homme politique du Sud du pays, quand on est issu d'un grand Etat industriel du Nord comme l'est Obama peut être une bonne stratégie. Rappelons également que les trois derniers présidents démocrates, parti que l'on dit aujourd'hui celui de la communauté noire, sont des Blancs issus du Sud : Clinton, Carter, Johnson. Le dernier démocrate président issu du Nord était J.F. Kennedy en 1961 !

Barack Obama fait-il vraiment peur à une certaine partie de la population (cf. ses origines, son nom, sa famille avec 2 frères musulmans...) ou s'agit-il juste d'une tentative de diabolisation orchestrée par les Républicains ?

Dans la tradition du Parti républicain, il y a ces attaques sur les origines et sur le nom. Barack rime avec Irak, disent les uns. Hussein est son deuxième prénom disent les autres. Obama devient Ossama pour les derniers... Ce n'est pas de la haute politique mais cela fait partie du jeu. Il est en revanche plutôt intéressant de constater qu'une partie de l'électorat d'Obama lors de son élection au Sénat était composée de fermiers blancs du Sud de l'Illinois. Des Américains WASP qui n'ont pas eu peur de son héritage multiracial, notamment musulman.

 
Photo © L'Internaute Magazine/Cécile Debise
 

Comment avez-vous conduit votre biographie : quelle est votre ligne directrice, comment avez-vous recueilli et structuré vos informations ? Enfin, avez-vous rencontré personnellement Mr Obama ?

On s'est partagé le travail avec Olivier Richomme, qui est maître de conférences à Lyon II en Civilisation américaine. Il y a des centaines d'articles sur le sujet et l'important était de faire un tri dans les informations. La première partie de l'ouvrage est consacrée à sa vie, son parcours. Derrière chaque anecdote nous avons voulu raconter une partie de la société américaine. La seconde partie est une analyse plus politique : système électoral, question raciale et rapport de la politique et de la religion où là encore on peut s'attendre à des évolutions au cours des prochaines années. Pour la dernière partie de la question, joker. Mais je vous invite à suivre l'évolution des choses d'ici quelques semaines.



Vous expliquez dans votre livre qu'il n'a pas réussi à avoir une relation avec une "Blanche" en raison de leur différence de couleur : en quoi les populations blanche et noire aux Etats Unis sont-elles si impérméables l'une à l'autre ?

Il a plus précisemment eu une relation qui s'est mal passée (mais Obama est pudique sur ses relations avant son mariage avec Michelle). Les relations entre Noirs et Blancs sur le plan de la mixité sont en plein évolution. Les mariages mixtes ont triplé depuis quinze ans et il est de plus en plus fréquent de rencontrer des métis aux Etats-Unis. En fait, cette situation est très variable selon les Etats. La situation n'est pas la même à Hawaï, l'Etat du métissage (Honolulu est la ville la plus métissée du pays), le Nord-Est, la Californie ou la Louisine où l'actualité récente a montré que la tension entre les communautés était encore très vive.

Qu'est-ce que l'Institut des diasporas noires ?

L'Institut des Diasporas noires est un centre de recherche créé en 2005 pour réfléchir à la place des migrants caribéens et africains au sein des sociétés contemporaines. Il y a une revue en ligne avec des articles de certains chercheurs : diasporasnoires.com. Nous soutenons également des opérations culturelles, comme tout récemment le festival "Vibrations Caraibes" qui s'est tenu à l'Alliance française au début du mois d'octobre. Il s'agit de faire reculer les clichés qui touchent ces populations, dans tous les domaines.


Pensez-vous que l'Amérique est plus prête à élire une femme ou une personne de couleur ?

La question est très pertinente. Il y a aux Etats-Unis ce qu'on appelle le "gender gap" : les femmes votent beaucoup plus que les hommes. Elles se mobilisent plus. Argument inverse : les Noirs sont intégrés depuis plus longtemps -c'est le système politique qui veut cela- que les femmes en politique. Mais ce qui complique la réponse, c'est que les femmes ne votent pas nécessairement pour une femme, les Noirs pour un Noir, etc. Le programme est tout de même aussi un élément important à prendre en compte.

 
Photo © L'Internaute Magazine/Cécile Debise
 
"Barack Obama sera le premier président noir des Etats-Unis... peut-être en 2024"

Une petite question taquine à laquelle vous préférerez peut-être vous soustraire: votre livre constituant la première biographie en français sur Obama, l'élection de ce dernier à la Présidence projeterait probablement votre livre et leurs auteurs aux avant-scènes médiatiques et des ventes. Aviez-vous pensé à cela et quelle serait votre réaction ?

J'y pense tous les matins en me rasant... Non, plus sérieusement, je n'ai jamais cru que le métier d'historien que je mène avec passion me mènera à la richesse. Nous avons écrit ce livre avec Olivier Richomme parce que nous pensons que par le biais d'une biographie, nous avons plus de chance de faire comprendre à un plus vaste public les évolutions à l'œuvre dans la société américaine (que dans un ouvrage purement universitaire, ce que nous faisons dans l'ouvrage La Civilisation américaine, écrit avec Kaspi, Harter et Lherm, mais qui est sans doute plus réservé aux étudiants).

Si Barack Obama ne devient pas président aux prochaines élections, comment voyez-vous son avenir ?

Dans le pire des cas, imaginons que Hillary Clinton gagne les élections et est réélue dans quatre ans, suivie par deux mandats républicains, comme cela semble être la règle depuis les dernières années, et bien dans seize ans, Obama aura environ l'âge qu'à Hillary Clinton aujourd'hui. C'est dire qu'il a le temps. Même les plus sceptiques parient sur le fait qu'Obama sera le premier président noir des Etats-Unis... Ils précisent simplement que ce ne sera pas pour 2008, mais pour 2024...

»  Le livre :

"L'Amérique selon Barack Obama"
de François Durpaire et Olivier Richomme

Editions Demopolis
188 pp

Consulter les libraires


 

 

 


»  La présentation du chat




» 
ET AUSSI
:

Qui sera le prochain président des Etats-Unis ?
En 2008, les Américains auront un nouveau président. Qui remplacera George W. Bush ? Les pronostics sont ouverts... Une seule chose est sûre : il se cache parmi ces personnalités. Découvrez ces hommes et cette femme qui pourraient bientôt occuper la Maison blanche.
6 portraits


Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Avez-vous effectué vos achats de Noël ?

Tous les sondages

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters