Homosexualité de Philippot : ce que pense Jean-Marie Le Pen de l'outing de Closer

Homosexualité de Philippot : ce que pense Jean-Marie Le Pen de l'outing de Closer "Philipppot serait l'amant de M. Rebsamen, éventuellement, cela poserait problème" s'est exclamé Jean-Marie Le Pen. Le leader historique du FN a donné son avis sur l'outing de Philippot

Pas forcément à l'aise avec l'homosexualité au sein de son parti, Jean-Marie Le Pen a finalement donné son avis sur l'outing réalisé par Closer de Florian Philippot en photo avec son compagnon. L'information vient du site de "L'Express" qui met en ligne les propos du président d'honneur du Front national. Des propos qui devraient faire réagir au-delà de son camp. Connu, pour son sens de la formule, le père de Marine Le Pen a tenté un trait d'humour, que l'intéressé pourrait ne pas apprécier, au sujet de l'initiative de Closer : "Je trouve cela assez indélicat. Et assez incompréhensible. Cela n'a rien à voir avec la politique. Philippot serait l'amant de M. Rebsamen, éventuellement, cela poserait problème".

Jean-Marie Le Pen a dans le passé eu des propos assez "indélicats", lui-aussi, au sujet de l'homosexualité. En 1984, sur un plateau de télévision, il était interrogé sur sa vision du couple et de la liberté d'assumer ses orientations sexuelles au sein de la société française : "L'homosexualité n'est pas un délit, mais constitue une anomalie biologique et sociale" répondait-il dans "L'heure de vérité". Florian Philippot, lui, botte en touche lorsqu'on évoque la possibilité que les cadres du FN puissent manifester quelque intolérance : "Le FN est pas 'gay friendly' ni l'inverse, il est french friendly" analysait-il sur France Inter.

EN VIDEO - Sur France Inter, Florian Phillipot avait réagi à la une de Closer, manifestant son indignation :

Article le plus lu - Italie : un pont autoroutier s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google