Michel Delebarre : qui est le plus grand cumulard de France ?

Sénateur et maire socialiste de Dunkerque, Michel Delebarre cumulerait 24 autres fonctions selon un classement de l'Express sur les élus les plus cumulards.

3 mandats électoraux et 23 autres fonctions. Avec 26 "postes" au total, Michel Delebarre a été désigné plus grand cumulard de France par l'Express cette semaine devant Jean Germain, sénateur-maire de Tours et Jean-Michel Baylet, Sénateur du Tarn-et-Garonne. Dans un palmarès dominé par le PS, Christian Estrosi, arrive 4e et Jean-François Copé, député-maire de Meaux, 8e. Le député-maire UMP de Nice avait déjà été cité dans un dossier consacré au cumul des mandats il y a quelques années sur Linternaute.com, comme Michel Delebarre.

Agé de 67 ans, Michel Delebarre, a commencé sa carrière comme haut fonctionnaire. Il fut l'un des ministres clés de François Mitterrand, en charge tour à tour du Travail, de l'Equipement, de la Ville ou encore de la fonction publique. Né à Bailleul, il est surtout l'incarnation du "baron" local, autrement dit une figure politique du Nord auquel il doit l'essentiel de son parcours.

Un parcours initié par Pierre Mauroy

Proche de Pierre Mauroy, Michel Delebarre a en effet suivi les pas de son mentor dans la région. Entre 1968 et 1974, il fait ses premiers pas en politique en tant que "secrétaire général du Comité d'expansion du Nord-Pas-de-Calais". Il devient ensuite rapidement directeur de cabinet de Pierre Mauroy à la mairie de Lille puis au conseil régional. Fonction qu'il occupe jusqu'en 1981 en plus de celle de secrétaire général de Lille. Il suivra ensuite Pierre Mauroy à Matignon, où il assurera les fonctions de directeur de cabinet du Premier ministre entre 1982 et 1984. Cette période qui lui vaudra d'être condamné en 2005 dans l'affaire des écoutes de l'Elysée. Elle inaugurera également sa grande chasse aux mandats.

Michel Delebarre sera plusieurs fois député du Nord entre 1986 et 2011, il sera élu maire de Dunkerque en 1989, président du Syndicat mixte de la Côte d'Opale en 1994 et président de la Communauté urbaine de Dunkerque en 1995. Trois postes qu'il a toujours conservés en plus de dizaines d'autres fonctions (cf. liste ci-dessous). Selon Yvan Stefanovitch, journaliste ayant plusieurs fois analysé les rémunérations des politiques, il percevrait environ 26 000 euros au titre de ses différentes indemnités d'élus (dont retraites).

Les fonctions de Michel Delebarre listées par l'Express :

Vignette : Michel Delebarre lors d'une réunion du Comité des régions du Parlement européen (© European Union 2012 PE-EP)

 

Articles recommandés

Pierre Mauroy

Dernière minute