NKM : un drame à Longjumeau ?

L'ancienne ministre de l'Environnement est en difficulté dans son fief de Longjumeau dans lequel elle est élue depuis 2002. Le FN fait campagne... pour le PS.

La campagne a été rude pour Nathalie Kosciusko-Morizet à Longjumeau. Candidate dans la 4e circonscription de l'Essonne dont elle est députée sortante, l'ancienne ministre puis porte-parole de Nicolas Sarkozy a connu un premier tour compliqué. Pénalisée par le score du Front national, emmené par Brigitte Dupin, elle est arrivée avec une très (trop ?) courte avance sur son rival du second tour, le socialiste Olivier Thomas : 39,46 % contre 36,29 %.

Mais ce qui devrait surtout pénaliser "NKM" pour les résultats du second tour des législatives, c'est la haine que lui voue Marine Le Pen aujourd'hui. La patronne du FN a en effet constitué une "liste noire" des candidats à abattre lors des législatives : des personnalités politiques qui ont clairement pris position contre le Front national lors de la présidentielle. En publiant un brûlot anti-FN ("Le Front anti-national") et en déclarant préférer voter PS plutôt que de laisser élire un candidat frontiste, Nathalie Kosciusko-Morizet figure en tête de cette liste.

Résultat : les 11,39 % récoltés par la candidate FN de sa circonscription Brigitte Dupin pourraient bien se reporter sur Olivier Thomas ce dimanche, privant "NKM" d'une réélection. Les équipes de Brigitte Dupin avaient commencé à distribuer des tracts appelant clairement les électeurs du FN à voter pour le candidat socialiste. Une opération qui a été stoppée en cours de semaine à la "demande du parti". Le "Rassemblement Bleu Marine" a bien continué à appeler à "faire barrage à NKM", mais par médias interposés.

Nicolas Sarkozy / Drame

Dernière minute