Valéry Giscard d'Estaing
 
Valéry Giscard d'Estaing © La Documentation française. Photo Jacques-Henri Lartigue.
 

S'affichant comme le "candidat de la modernité", Valery Giscard d'Estaing ne pouvait pas se contenter d'un cliché trop classique. Petite révolution : il ne sera pas photographié à l'Elysée, mais devant un drapeau français en mouvement pour une image "plus vivante". Pour la première fois aussi, le Président regarde les Français dans les yeux. Il esquisse même un sourire…

L'ami artiste du Président

Avant cette photographie, réalisée à la fin de sa carrière, Jacques-Henri Lartigues côtoie de nombreux artistes comme Pablo Picasso, sillonne les tournages de plusieurs cinéastes avec son appareil, expose à la galerie d'Orsay aux côtés de Doisneau et publie ses clichés dans plusieurs magazines de mode aux Etats-Unis. C'est d'ailleurs à New-York qu'il sera le plus reconnu. En France, Valery Giscard d'Estaing fait partie de ses rares admirateurs. Après lui avoir commandé l'image officielle du septennat, VGE se serait lié d'amitié avec le portraitiste.


Chaine Actualité Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Avez-vous effectué vos achats de Noël ?

Tous les sondages

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters