Résultats départementales Essonne : la droite l'emporte à l'arrachée

Résultats départementales Essonne : la droite l'emporte à l'arrachée La droite est parvenue à arracher l'Essonne à la gauche à l'issue des élections départementales, le fief du Premier ministre Manuel Valls.

Une victoire ô combien symbolique. Les résultats des élections départementales dans l'Essonne donnerait la droite gagnante à l'issue du second tour (selon une projection du CSA). Une défaite très dure pour les socialistes car le département est intimement lié au Premier ministre. Manuel Valls a en effet été député-maire d'Evry, la capitale essonnienne. La droite misait sur la dynamique du premier tour, où elle était arrivée en tête dans 13 cantons sur les 21 que compte l'Essonne, notamment dans les cantons de Draveil, de Gif-sur-Yvette et de Corbeil-Essonnes. Elle aurait donc réussi son pari en s'emparant de ce département qui était aux mains des socialistes depuis 1998.

Au premier tour, la droite essonnienne (qui regroupe l'UMP, l'UDI, le MoDem, des Divers droite et un binôme Debout la France) avait récolté environ 31 % des suffrages, contre 28 % pour la gauche. Conscient que "son" département pouvait basculer, Manuel Valls s'est massivement investi dans la campagne, allant jusqu'à soutenir le président sortant Jérôme Guedj, un frondeur avec qui il était en conflit idéologique. "Ce soir, j'ai de la tristesse, de la colère, du dépit", a déploré ce dernier, qui a prédit un scénario similaire au PS pour 2017 "si on continue comme ça".  Fait notable : dans ce département, le parti frontiste semble marquer le pas puisqu'il a perdu des voix depuis 2012 et l'élection présidentielle.

En vidéo - Avant le second tour, le chef du service politique de LCI, Christophe Jakubyszyn, avait livré son analyse sur les enjeux du scrutin.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google