Résultats des départementales : le FN, la grande inconnue

Résultats des départementales : le FN, la grande inconnue Si le FN truste la première place des sondages en vue des élections départementales, rien ne dit, au final, qu'il est en mesure de remporter un département. Alors, le parti préfère se la jouer modeste.

Le Front national grand gagnant des élections départementales ? Pas sûr. Si le parti de Marine Le Pen arrive en tête de quasiment tous les sondages depuis décembre (pour le premier tour), frôlant ou dépassant les 30 %, il convient de nuancer ses bons résultats potentiels. D'abord parce que les enquêtes ont lieu à l'échelle nationale, et ne tiennent donc pas compte des spécificités régionales, pourtant essentielles dans ce genre de scrutin. Ensuite, parce qu'un bon score au premier tour ne garantit pas un triomphe au second. Ainsi, en cas de duel FN-UMP le 29 mars, le parti de la droite traditionnelle a de grandes chances de bénéficier du report des voix des électeurs de gauche, au nom du sacro-saint "front républicain".

Arriver en tête au premier tour, c'est une chose. Remporter un département en est une autre. Et ça, Marine Le Pen le sait. Au micro d'Europe 1, ce vendredi matin, elle l'a d'ailleurs reconnu : "Gagner un département sera très difficile". Et de la jouer petits bras : "Si ça arrive, ça sera inédit, car passer d'un conseiller général à un département entier, évidemment, ce serait extraordinaire, et une très grande chance". Interrogée par Thomas Sotto, la chef frontiste a refusé de se livrer au jeu des pronostics (un extrait de l'interview de Marine Le Pen sur Europe 1 ici). Preuve, sans doute, qu'elle sait que rien n'est acquis. Même dans l'Oise, le Vaucluse, le Var, ou l'Aisne, des départements où le FN est annoncé victorieux. "Je ne sais pas qui dit ça, ce sont les socialistes... Manifestement, en ce moment, ils jouent à se faire peur", a souri Marine Le Pen. On a connu le Front national plus mordant.

En vidéo - Marine Le Pen est revenue sur les propos de Manuel Valls concernant le Front national. La présidente du parti juge "inquiétants" les propos du Premier ministre.

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google