UMP : démission de Jean-François Copé

Jean-François Copé quittera la tête de l'UMP le 15 juin, à la suite de nouvelles révélations sur l'affaire Bygmalion. Le trio François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé prendra la tête du parti, en attendant un congrès en octobre.

[Mis à jour le 27/05/14 à 12h27] Le bureau politique de l'UMP est terminé. C'est donc la fin de ce direct. Voici le résumé des évènements de la matinée : Jean-François Copé démissionnera le 15 juin de la tête de l'UMP, à la suite de nouvelles révélations dans l'affaire Bygmalion. Pressé de quitter ses fonctions par les principaux cadres du parti lors d'une réunion du bureau politique, il cédera sa place à une direction collégiale regroupant trois anciens Premiers ministres : François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé. Charge à ces trois hommes de redéfinir la ligne politique du parti et de préparer un congrès qui aura lieu après les élections sénatoriales de septembre.
12h27 -
Selon Le Point, Jean-François Copé a reconnu lors de la réunion du groupe parlementaire UMP que l'affaire Bygmalion était "très grave". Il a ajouté, devant les élus : "je suis surpris que cela vienne de mon entourage. Je vous le promets : ni Sarkozy ni moi n'étions au courant". Il a également demandé le respect de la présomption d'innocence, au lendemain de nouvelles révélations sur le lien supposé entre Bygmalion et le financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2012.
11h51 -
Après le bureau politique, c'est au tour du groupe parlementaire UMP de se réunir. Comme prévu, le président démissionnaire Jean-François Copé participe à ce rassemblement. Sur Twitter, Bruno Le Maire "salue" la décision du président de l'UMP de démissionner de son poste. "Nous devons maintenant préparer avec tous les militants UMP le congrès de la rentrée pour redonner un élan à notre famille politique", continue-t-il. Luc Chatel estime pour sa part que Jean-François Copé a pris "la bonne décision".
11h39 - Présente au bureau politique de l'UMP, l'eurodéputée Nadine Morano explique aux journalistes que Jean-François Copé a été "trahi par des proches". Selon elle, il s'est "comporté en président responsable" en démissionnant nous apprend Le Figaro. Pendant ce temps, Manuel Valls appelle les députés PS à "avoir une attitude exemplaire" vis-à-vis de leurs homologues UMP, assure le journaliste du Parisien Eric Hacquemand sur son compte Twitter.
11h25
 Jean-Pierre Raffarin quitte l'Assemblée nationale. Il confirme que le congrès de l'UMP aura lieu après les élections sénatoriales de septembre. Valérie Pécresse assure quant à elle que la direction de l'UMP va démissionner collectivement, selon Le Figaro.
11h19 - Jean-François Copé sera l'invité du journal de 20 heures sur TF1, annonce le directeur adjoint du service politique de la chaîne, Christophe Jakubyszyn, sur son compte Twitter. Il devrait donner plus d'éléments sur sa démission, mais aussi sur les rebondissements de l'affaire Bygmalion. Hier, son directeur de cabinet, Jérôme Lavrilleux, a reconnu des "dérapages" dans les comptes de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. L'homme a cependant assuré que ni Jean-François Copé, ni l'ancien président n'étaient au courant. 
11h17 -
Le triumvirat chargé de reprendre la direction de l'UMP sera composé de Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé et de François Fillon. L'ancien président du Sénat, Gérard Larcher aurait annoncé à l'AFP que le parti serait dirigé par une "direction collégiale" regroupant "trois anciens ministres", après le départ de Jean-François Copé.

11h07 - Jean-François Copé accepte de démissionner. Il quittera la tête du parti le 15 juin.

10h18 - Selon des sources à l'UMP, Jean-François Copé accepte le principe d'un congrès anticipé en octobre 2014. Il ne se représenterait pas à la tête du parti.

9h35 - Ultimatum de François Fillon. L'ancien premier ministre demande à Jean-François Copé de se "mettre en réserve" du parti.

8h25 - Bureau politique sous haute tension ce matin à l'UMP. Les ténors du parti de droite sont réunis ce matin à l'Assemblée nationale au lendemain de révélations sur l'affaire Bygmalion. Fragilisé, Jean-François Copé joue sa place à la tête de l'UMP.

Article le plus lu : Poutine a reçu Le Pen, ce qu'ils se sont dit : voir les actualités

François Fillon / UMP

Annonces Google