L'Internaute > Actualité >
Chats > Xavier Bertrand > Coulisses de la campagne

Les coulisses de la campagne

Mardi 20 mars 2007 - Xavier Bertrand, porte-parole de Nicolas Sarkozy et ministre de la Santé, vous a répondu sur les coulisses de la campagne et son organisation au QG du candidat.

 

Xavier Bertrand
"Entre ce que je lis partout et ce que je vis, il y a un monde !"

A quoi sert vraiment un porte-parole ?

Normalement, à porter la parole du candidat à l'élection présidentielle, à prolonger son propos, à rentrer encore plus dans le détail, profitant notamment d'interviews. Mais dans ma conception, c'est aussi lui porter la parole de celles et ceux que je rencontre, que ce soit dans mes déplacements ou dans ma ville. Ça marche dans les deux sens et ça permet de ne pas se fier aux seuls sondages, mais à ses convictions et à ceux que l'on entend.


Comment vous répartissez-vous le travail avec Rachida Dati ?

Très naturellement. Il n'y a pas de répartition par thème. Ça dépend notamment des agendas par rapport aux sollicitations. On se voit tous les jours et on participe aux mêmes réunions… ce qui simplifie les choses.


Bonjour, pouvez-vous nous décrire une journée au QG de campagne ? Ça se passe comment ?

Les premières réunions commencent à 8h30, elles se prolongent toute la journée, la dernière ayant lieu assez tard vers 20h-21h. Il y a aussi les réponses aux médias, les chats sur L'Internaute, il y a les rendez-vous et puis l'animation de réunions publiques.

Est-il facile de travailler avec Nicolas Sarkozy ?

Oui c'est facile car il écoute beaucoup, on n'a pas besoin d'échanger longtemps avec lui pour comprendre ce qu'il veut exprimer. En plus, il parle sans détour et ça permet, en tant que porte-parole, d'être direct également.


Est-ce que c'est vrai que Nicolas Sarkozy a traité son équipe de "connards" ?

Entre ce que je lis et ce que je vis, il y a un monde. Je n'ai pas assisté à ce genre de scènes, ça relève plus de la rumeur, ce n'est pas la réalité.

Xavier Bertrand
"On n'a pas besoin d'échanger longtemps avec Nicolas pour le comprendre"

Qui sont les personnes que Nicolas Sarkozy écoute le plus dans son entourage ? Sa femme Cécilia ?

Il y a des profils très différents autour de lui. L'homme-clé, c'est vraiment Claude Guéant. Après il y a des personnalités politiques, des personnes de la société civile, il aime bien frotter ses idées à des personnalités très différentes. Quant à Cécilia, elle a bien sûr une place à part, mais dans l'organisation de la campagne, c'est vraiment Claude Guéant l'homme-clé.



Que pensez-vous de l'éviction de Nadine Morano ?

Quelle éviction ? Première nouvelle ! D'ailleurs elle devait être à la télé hier soir pour l'UMP, si je ne me trompe pas.

Pourquoi le scooter du fils de Nicolas Sarkozy est plus vite retrouvé que celui de mon fils ?

C'est la même chose pour le fils de François Hollande je crois. On en pense ce que l'on veut, mais c'est vrai que les investigations pour certains sont plus poussées, notamment, il faut le dire, pour des raisons de sécurité.

Il carbure à quoi Nicolas ?

Franchement, à la passion. Et c'est une belle énergie la passion.


Est-ce qu'il y a vraiment une "cellule de guerre" qui se réunit tous les jours pour répondre aux attaques de Royal et Bayrou ?

Cellule de guerre non, je ne crois pas avoir l'air d'être un guerrier car je participe aux différentes réunions qui ont lieu tôt le matin ou tard le soir. On regarde l'actualité de la journée, et on passe davantage de temps sur notre campagne que sur celle des autres.

Nicolas Sarkozy a déclaré avoir changé. Qui l'a changé ? Vous ?

Non, il le dit lui-même. Les expériences, ministérielles ou autres, l'ont changé. Quand vous exercez des responsabilités dans un ministère comme celui de l'Intérieur, les drames, les crises que vous traversez changent le regard que vous avez sur les autres et sur la société.

 

» Lire la suite du chat

Chaine Actualité Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters