www.linternaute.com Savoir
L'Internaute > Savoir
> Europe, terre d'immigration > Espagne
Allemagne

L'Europe, terre d'immigration > 2. Espagne

France 
Les grandes vagues d'immigration
Espagne
A partir de 1974 L'Espagne possède une longue histoire d'émigration vers l'Europe et l'Amérique Latine. A partir de 1974, l'effet s'inverse pour la première fois : les Espagnols de retour en Espagne sont plus nombreux que ceux qui en partent.
A partir des années 1980 L'Espagne devient une destination d'immigration pour les pays européens.
A partir de 1991 Une procédure de régularisation des étrangers lancée en 1991 a entraîné un fort accroissement de la population étrangère en Espagne, principalement en provenance d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie).
A partir de 2000 Une autre procédure de régularisation lancée en 2000 va entraîner elle aussi un fort accroissement de l'immigration vers l'Espagne, en provenance d'Afrique du Nord, d'Afrique Noire, d'Amérique Latine, d'Europe de l'Est et d'Asie (Chine et Philippines).
Aujourd'hui Aujourd'hui, l'Espagne compte plus de 3 millions d'étrangers, qui sont par ordre d'importance marocains, anglais, allemands, portugais, français, italiens, péruviens, dominicains, chinois, néerlandais, cubains, américains et philipins.
Il faut compter parallèlement 1 million d'étrangers en situation irrégulière, venus d'Afrique du Nord (Algérie, Maroc), d'Amérique Latine (Colombie, Equateur, République Dominicaine) , d'Europe de l'Est (Roumanie, Ukraine et Pologne) et d'Asie (Chine).

Une immigration récente
L'Espagne connaît une forte immigration depuis les années 80. En 20 ans, le pays a dû mettre en place 6 procédures de régularisation extraordinaires pour ses travailleurs immigrés. Celles-ci leur ont permis d'obtenir un permis de séjour d'un an.

Le problème des clandestins

Depuis le début de l'année 2006, plus de 13 000 clandestins ont franchi illégalement la frontière espagnole selon le ministère de l'Intérieur. L'Espagne a signé des accords d'extradition pour les clandestins marocains et nigérians, qui sont explusés dans les 72 heures.

Un pays de destination et de transit
Pour réduire l'immigration clandestine, et les risques encourus, l'Espagne a décidé de mettre en place un puissant système de radars et de caméras thermiques pour la surveillance des côtes. Le pays est en effet une destination et un lieu de transit privilégié pour les immigrés africains vers toute l'Europe.

Allemagne En savoir plus Europe, terre d'immigration France 
7 pays : Allemagne | Espagne | France | Grande-Bretagne | Italie | Pays-Bas
Autour du même sujet
Magazine Savoir
Envoyer | Imprimer
Haut de page