L'Internaute > Savoir
> Fils et filles de politiques > Michèle Alliot-Marie

Michèle Alliot-Marie. En médaillon : son père, Bernard Marie. Photos © Michèle Alliot-Marie/United States Federal Government, Fondation du Bénévolat

Fille de... Bernard Marie

Bernard Marie fut député-maire de Biarritz de 1977 à 1991 et arbitre international de rugby. Il est 
actuellement Président de la Fondation du Bénévolat.

Une femme dans un univers d'hommes

Michèle Alliot-Marie doit son envie de faire de la politique à son père, dont elle fut la suppléante au Palais-Bourbon de 1978 à 1981. Elle la doit aussi à Jacques Chirac, un ami de la famille, qui la convainc d'entrer au RPR en 1981. A Biarritz, où elle est conseillère municipale de 1989 à 1991, elle travaille en étroite collaboration avec son père. De 1995 à 2002, elle administre la ville de Saint-Jean-de-Luz, dans laquelle Bernard Marie possède un hôtel.
Après avoir exercé les fonctions de ministre de la Jeunesse et des Sports de 1993 à 1995, Michèle Alliot-Marie devient en 1999 la 1ère femme française présidente du RPR. En 2002, elle est aussi la 1ère femme à accéder au poste de ministre de la Défense.

Dans la famille Alliot-Marie, je demande...

Le grand-oncle : Albert Gioux, capitaine des Forces Françaises Libres à Londres

Le compagnon: Patrick Ollier, député UMP et maire de Rueil-Malmaison (92)

Jean-Louis
Debré
Gilbert
Mitterrand
Martine
Aubry
Françoise
de Panafieu
Dominique
de Villepin
Jean-Pierre
Raffarin
Louis Giscard
d'Estaing
Michèle
Alliot-Marie
Magazine Savoir Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité