Dzerjinsk en Russie
 
A Dzerjinsk en Russie, le complexe industriel a transformé les plans d'eau en mares boueuses et toxiques © Blacksmith Institute
 
» Nombre de personnes menacées : environ 300 000
» Types de pollution : déchets d'un complexe industriel d'armements chimiques (polluants chimiques, gaz sarin, gaz VX, plomb, etc)

Conséquence de la Guerre Froide
Pendant la Guerre Froide, la région de Dzerjinsk accueillait le principal complexe de production d'armements chimiques. A partir de 1991, le site s'est progressivement converti dans l'industrie chimique à des fins non-militaires. De sorte qu'entre 1930 et 1998, ce sont 300 000 tonnes de déchets chimiques qui y ont été entreposés sans qu'aucune solution de retraitement n'ait été envisagée ! Ces déchets (arsenic, mercure, dioxine) ont contaminé les réserves d'eau potable. L'espérance de vie des habitants est seulement de 42 ans pour les hommes et de 47 pour les femmes.
Politique de l'autruche
Sur place, seules quelques initiatives isolées, notamment d'une ONG (DRONT) appuyée par le Blacksmith Institute, ont été mises en place au début des années 2000. Mais un obstacle de taille empêche la réalisation d'un projet de dépollution globale : les autorités locales refusent toujours de reconnaître qu'un véritable désastre écologique a lieu à Dzerjinsk. En s'appuyant sur des prélèvements effectués dans l'atmosphère et à la surface de l'eau, elles continuent de nier l'étendue de la pollution. La santé des habitants restent donc sérieusement menacées à cause de l'absence de volonté politique.
Sumgaït, AzerbaïdjanLinfen, Chine Tianjin, ChineSukinda, Inde Vapi, IndeLa Oroya, PérouDzerjinsk, RussieNorilsk, Russie Tchernobyl, UkraineKabwe, Zambie
Chaine ActualitéEnvoyerImprimerHaut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Avez-vous effectué vos achats de Noël ?

Tous les sondages

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters