Béziers : cinq Tchétchènes en possession d'explosif arrêtés à Béziers

Béziers : cinq Tchétchènes en possession d'explosif arrêtés à Béziers Cinq personnes originaires de Tchétchénie ont été arrêtées lundi soir à Béziers (Hérault). La police a retrouvé 100 grammes d'explosif dans une cache. Les autorités excluent la piste terroriste et semblent privilégier la thèse du "grand banditisme".

[Dernière mise à jour, mardi 20 janvier à 19h57] Cinq personnes d'origine tchétchène ont été interpellées lundi soir dans la ville de Béziers (Hérault). Dans un premier temps, elles ont été soupçonnées de préparer une attaque terroriste. Mais cette hypothèse a été écartée par le procureur de la République Yvon Calvet, ce mardi après-midi. "La préparation d'un attentat n'est pas du tout établie pour le moment. L'enquête n'en est qu'à son début et d'autres personnes peuvent être interpellées", a-t-il fait savoir, évoquant "du grand banditisme", "sans contexte religieux".

Les cinq personnes, âgés de 24 à 37 ans selon BFMTV, ont toutefois été placées en garde à vue. Des perquisitions ont eu lieu ce mardi. D'après le quotidien régional Midi Libre, 100 grammes de TATP, un explosif qui a notamment été utilisé dans l'attentat de Boston, ont été découverts dans un appartement non loin du stade de Sauclières. L'une des personnes arrêtées habite à Béziers, et une autre a priori à Montpellier, a expliqué le magistrat. Toujours selon Midi Libre, un des suspects était surveillé par la police. Il avait été mis en cause dans une explosion à Montpellier, en 2008, qui avait fait six blessés, dont deux graves.

En vidéo - Une foule immense s'est rassemblée à Grozny pour dire non aux caricatures de Charlie Hebdo.

Article le plus lu - Un acteur accuse Asia Argento d'agression sexuelle › Voir les actualités

Annonces Google