Camille Touchard : une ado parle de suicide dans une vidéo, panique sur Internet

Une jeune adolescente du nom de Camille Touchard a posté une vidéo désespérée sur Internet dans laquelle elle exprime son mal-être et évoque le suicide. Sauf que tout était inventé...

[Mis à jour le 12 juin 2013 à 8h40] "Vous voulez tous que je me suicide, vous voulez tous que je meure." C'est par ces mots que débute une vidéo d'un peu plus d'une minute trente postée sur Internet il y a quelques jours. Son auteure, Camille Touchard, a provoqué un buzz gigantesque ce week-end sur la Toile. La jeune femme, qui apparait en plan fixe à l'image, en robe blanche sur fond gris, sanglote tellement qu'on parvient à d'abord à peine à comprendre ce qu'elle est en train d'expliquer face à la caméra.

Après plusieurs visionnages, on comprend qu'elle serait la cible de "rumeurs", qu'elle ne "supporte plus" de se "faire traiter comme une moins que rien". "Je ne suis pas forte, je suis toute faible", explique encore la jeune femme en larmes. "Je ne sais même pas pourquoi je reste là à parler." Originaire de Normandie, Camille Touchard affirme enfin qu'elle a "honte" : "C'est ma faute tout ce qui m'arrive [...].Vous avez raison, tout ce que je peux faire c'est me suicider parce que je ne mérite rien. J'ai fait du mal, je n'en ferai plus. Alors au revoir" (voir la vidéo sur Youtube).

La vidéo de Camille Touchard va vite enflammer le Web. En moins de 24 heures, 60 000 followers sont venus suivre son compte Facebook, près de 100 vidéos de réconfort ou de moqueries ont été publiées sur Youtube et plusieurs comptes parodiques ont été créés sur les réseaux sociaux. Mais certains ont pris très au sérieux la détresse de la jeun femme. La police de Caen, d'où elle est originaire, aurait reçu en quelques heures des centaines d'appels. Dans une vidéo postée elle aussi sur Youtube, une Parisienne se filme en train d'appeler le commissariat. Elle tombe sur un officier de police manifestement exténué.

camille touchard 5
Capture de la vidéo de Camille Touchard. © Capture Youtube

Pseudo-victime des "Dédiboobs"

Comment la jeune femme en est-elle arrivée là ? Dans un premier temps, on pense qu'elle a été victime du phénomène des "dédiboobs", de plus en plus prisé chez les ados. Le principe : en guise d'amour ou d'amitié, les adolescentes s'inscrivent des messages sur la poitrine pour les faire passer à leurs proches en photo ou en vidéo. Mais après un vol de portable, les "dédiboobs" de Camille auraient été diffusés sur Internet, attirant sur elle toute sorte de moqueries. Reste que les faits sont encore très difficiles à établir et qu'il est impossible aujourd'hui de démêler le vrai du faux. Camille est elle frappée par un malaise proche de celui d'Amanda Todd ?

Sauf que la détresse et le harcèlement dont serait victime Camille Touchard s'avèrent totalement inventés. Inquiète des proportions qu'a pris l'affaire, la jeune femme a posté un message sur Facebook en ce début de semaine. Elle y présente ses excuses à tous ses "fans" (sic)... "Cette vidéo était une fausse. J'ai voulu attirer l'attention mais cela s'est retourné contre moi. Merci d'arrêter maintenant", supplie Camille Touchard qui a depuis supprimé son compte sur le réseau social.

camille touchard
Le message posté par l'adolescente sur Facebook. © Capture Facebook.

Pièges et harcèlement mortels sur Internet

 

 

Il faut dire que beaucoup se sont inquiétés ce week-end prenant littéralement d'assaut le commissariat de Police de Caen, où le standard téléphonique aurait frôlé l'explosion. Pour d'autres, Camile aurait cherché simplement à faire le buzz avec sa vidéo. De quoi entraîner débats, polémiques, mais surtout plusieurs pseudo-enquêtes et commentaires nauséabonds sur la jeune femme.

Depuis le suicide d'Amanda Todd, jeune canadienne de 15 ans harcelée sur Internet et qui avait exprimé son désespoir sur la Toile, les vidéos postées par des adolescents sur les réseaux sociaux prennent souvent une importance démesurée. Amanda Todd avait succombé au harcèlement  de plusieurs personnes ayant récupéré des photographies d'elle en train de montrer sa poitrine...

Comme dans le cas d'Amanda Todd, certains cas de harcèlement sur Internet finissent réellement par des drames. Le 10 octobre 2012, un jeune homme de Brest, Gauthier, 18 ans, se donnait la mort dans le jardin de ses parents. La raison ? Il s'était laissé piéger sur Internet par une jeune fille qui lui avait demandé de poser nu pour elle sur les réseaux sociaux. Elle l'avait ensuite menacé de diffuser les images à tout son carnet d'adresse sur Facebook.

camille touchard 2
Une adolescente se filme au moment d'appeler le commissariat de Caen, complètement débordé. © Capture Youtube

EN VIDÉO - Trois petits films très réalistes présentant des situations de harcèlements entre élèves et mettant en garde contre leurs effets vont ont été diffusés récemment sur France Télévisions et sur internet.

Articles recommandés

Buzz

Dernière minute