Chandeleur : une tradition dont l'origine est très ancienne

Chandeleur : une tradition dont l'origine est très ancienne En ce jour de Chandeleur, célébrée en mangeant des crêpes, peu se souviennent de l'origine de la fête des chandelles. La tradition remonte à des centaines d'années.

A quand remonte la tradition de la chandeleur ? Le fait de célébrer la chandeleur en mangeant des crêpes a-t-il un lien avec la chrétienté ? L'origine de la Chandeleur, fête des chandelles, est en réalité assez disputée. Dans l'antiquité romaine, c'est à cette période de l'année, au début du mois de février, que l'on fêtait les Lupercales, célébration de la divinité de la fécondité et de l'élevage, Faunus. La fête n'avait rien à voir avec les crêpes, il s'agissait plutôt d'une cérémonie poussant les individus à se livrer à une certaine débauche. Mais l'esprit de la fête était de marquer l'entrée dans une nouvelle période de l'année, avec notamment les premières semailles dans les champs. Dans le monde antique, de nombreuses fêtes existent à travers l'Europe à cette période pour célébrer le renouveau et le retour de la lumière (les jours rallongent enfin de manière significative). En Irlande, par exemple, c'est à une divinité de la fécondité, Imbolc, à qui l'on rendait hommage.

La chrétienté s'est appropriée la date du 2 février, au moins à partir du IVe siècle, avant que l'événement ne soit officialisé par le pape Gélase. Ce jour-là, les chrétiens célèbrent la présentation du Christ au Temple, 40 jours après Noël, le jour de son apparition dans le monde. Lors de la présentation du fils de Marie, Syméon aurait reconnu la "nature divine" de Jésus. C'est ce fait sacré qui donnera pour les chrétiens le sens de la Chandeleur, où l'on célébrera la lumière apportée sur la Terre. Les croyants vont alors développer l'usage d'allumer des cierges. D'où le nom de la Chandeleur, qui vient du latin "Festa candelarum", "fête des chandelles". 

Article le plus lu - Aïd el-Kébir : les larmes de Brigitte Bardot › Voir les actualités

Annonces Google