Utoya : un livre choc sur le massacre d'Anders Behring Breivik

L'écrivain-journaliste Laurent Obertone s'est mis dans la peau du tueur Anders Behring Breivik pour un livre à la première personne très documenté sur le massacre d'Utoya. Un ouvrage choc, haletant et terrible, deux ans après.

Dans la tête d'Anders Behring Breivik. Voilà l'angle d'attaque du livre intitulé Utoya, ouvrage signé Laurent Obertone, qui sort ce 22 août en librairies. Un ouvrage terrifiant, qui veut coller au plus près du massacre survenu en Norvège le 22 juillet 2011. Après avoir fait exploser une bombe à Oslo, Breivik, déguisé en policier, a massacré les jeunes militants travaillistes réunis sur l'île d'Utoya. Bilan de la journée : 77 morts. Mené à la première personne, le récit est détaillé, douloureux, glaçant. "Une jeune fille aux longs cheveux bruns, vêtue d'un sweater gris, avance droit sur moi. Elle veut me dire quelque chose. Je lève mon pistolet et tire. Je la manque deux fois. La troisième balle frappe l'angle gauche de la mâchoire, barrant entièrement son visage. La balle a ricoché sur l'angle gauche de la maxillaire pour lui fendre le visage en oblique jusqu'au front en passant par le nez, qui a sauté comme un bouchon dans un fracas d'os et de cartilage. Une interminable seconde, je reste fasciné par cette crevasse rouge sillonnant en biais ce visage ovale."
Laurent Obertone a assurément documenté son écriture, se plongeant dans les écrits du tueur de masse, dans les rapports de police, mais aussi dans les témoignages et récits des victimes, des proches de Breivik et des experts. Un roman-document, en somme, qui veut entrer dans la tête du tueur, condamné depuis à 21 ans de prison, narrer sa terrible expédition, mais aussi développer son pamphlet contre le multiculturalisme.
En janvier 2013, le journaliste-écrivain Laurent Obertone avait déjà fait la une, cette fois avec un essai polémique sur la délinquance dans l'hexagone. L'ouvrage intitulé "La France orange mécanique" avait fait scandale. Et connu un grand succès sur les sites de vente en ligne et en librairies, avec 100 000 ventes en trois mois. Diplômé en journalisme, Laurent Obertone, 29 ans, pourrait connaître à nouveau le succès en cette rentrée littéraire avec son récit que sa maison d'édition, Ring, qualifie d'"électrique et impitoyable". 

 Utoya, Laurent Obertone, Editions Ring, 429 pages, 20 euros

EN VIDEO – Durant son procès à Oslo, Anders Behring Breivik n'a pas hésité à provoquer la cour avec son salut extrémiste.

Article le plus lu : Géminides : comment voir la pluie d'étoiles filantes ? : voir les actualités

Norvège

Annonces Google